Folio VI
145
Et les laissez tous despourueuz
146
Ignorans de science nudz
147
Folz ebetes et lunaticques
148
Dont finablement de leurs plicques
149
Peres vous vous repentirez
150
Quant les morsures sentirez
151
De ce que leur auez souffert
152
Mais comme clerement appert
153
Quant ilz sont aagez nest pas temps
154
De corriger iceulx contemps
155
Car ilz ont prins si grant racine
156
Que riens ny vauldroit discipline
157
¶Les vngz sont mauuais vicieux
158
Pecheurs qui mesprisent les cieulx
159
Les aultres font mauuaise vie
160
Les vngz ont leur ame rauie
161
Et leurs cueurs en actes treshors
162
Et despendent tous les tresors
163
A eulx par leurs peres laissez
164
¶Les aultres ne sont point lassez
165
Ains tous les iours mectent leur cure
166
Ou mauldit peche de luxure
167
Qui comme feu brule leur corps
168
Consumant par ces vilz recors
169
La fleur de leur belle ieunesse
170
Et boyuent sans fin et sans cesse
171
Du vin sans tenir nul propos
172
Les plaines pintes et plains potz
173
¶Car ieunes enfans qui ne sont
174
Nourriz en doctrine ne font
175
Quant ilz sont grans chose qui vaille
176
Mais sont enclins a maulx sans faille
177
Et prestz a commettre pechez
178
¶Peres escoutez et sachez
179
Que meilleur ny a pour nourrir
180
Enfans ne les faire flourir
181
En vertus par bon exemplaire
182
Fors la doctrine salutaire
183
Dung maistre doct et bien scauant
184
Car la fin et commencement
185
Et le millieu bon en sera
186
Dont tout honneur en sortira
187
Mieulx fleurant que ne fait la rose
188
¶De noblesse est assez grant chose
189
Dont sont decorez les pusilles
190
Mais par leurs labeurs et vigilles
191
Ceste noblesse nont acquise
192
Que prouffite noblesse mise
193
Dedens les corps des grans seigneurs
194
Qui de vertuz et bonnes meurs
195
Nest aucunement decoree
196
Ains des vices deshonnoree
197
Pour quoy tenfle tu de noblesse
198
Comme fol qui par ta saigesse
199
Par bonnes meurs et bonne vie
200
Nas pas noblesse deseruie
201
Et pour ce nen faiz point de feste
202
Bien souuent dune doulce beste
203
Naissent des chiens qui mauluais sont
204
Aussi les bonnes meres ont
205
Souuent des enfans tresperuers
206
Mais le pere silz sont diuers
207
De leurs mauuaistiez est coulpable
208
Qui ne leur est espouentable
209
Ne cruel en correction
210
Sans faire prohibition
211
De ne viure point follement
212
Et ne leur donne enseignement
213
Qui soit bon ne qui leur prouffite
214
Et voy la comment il sacquite
215
Dont ie puis dire que sans pause
216
De leurs folies il est cause
¶Des raporteurs detracteurs
et litigieux.
¶Qui fait les noises et debatz
Par faulx et double raporter
Et qui fait dopprobrieux cas
Par accuser aucun noter
Cestuy va ses cuisses porter
Entre deux meules bien enserre
Son guerdon est de torment querre
gw5058_023_dresden_b6r
149
Prouerbio
rum .xix
Eccle .xxii.
Belege

157
Deut .xxi.
Belege

182
prouerbi .xix
Eccle .vii.
Belege

189
Seneca.
Iuuenalis.
Belege

216
Eccle .xxii.
Belege