347
Ne pense a la maison seul peu
348
Il men souuient et ie lay leu
349
¶Troys choses ya de merueilles
350
Qui sont des aultres non pareilles
351
Toutes trois la terre soustient
352
Mais la quarte pas nappartient
353
Que de terre soit soustenu
354
Le seruant du maistre tenu
355
Et maintenant est hault seigneur
356
La seconde liure seruiteur
357
Ayant tousiours sa panse plaine
358
Et la tierce femme soudaine
359
Plaine de fureur ire et noyse
360
Affin que a la quarte ie voise
361
Cest la seruante qui a son oeil
362
Et tout son corps rempli dorgueil
363
Et pour la cause est ainsi fiere
364
Que fut de sa dame heritiere
365
De telle te doiz bien garder
366
La fuir et fort leuader
367
Car soubz bon et loyal bruuage
368
Souuent donne a boire et potage
369
Ou repose y est venin
370
De tout se genre feminin
371
Me vouldrois tousiours donner garde
372
Et contenir en sauluegarde
373
¶Regarde et liz dagrippine
374
Traistresse peruerse et maligne
375
Aussi ma satire noblie
376
Les danaides et leur follie
377
Lesquelles et grandes horreurs
378
Les hommes remplist de terreurs
379
Affin que listoire vous compte
380
Estoient assemblees qui monte
381
Cinquante seurs aians maritz
382
Lesquelz furent tresmal cheriz
383
Par elles car et le conseil
384
De leur pere et tout son veil
385
Les tuerent en my la nuit
386
De quoy sont espousez anuyt
387
Proprement le iour de leurs nopces
388
Reserue vne qui ses opces
389
Neslist ains fort se vertua
390
Et son mari point ne tua
391
¶Ha lucresse ou es tu allee
392
Empiece tu neusse souillee
393
Ta pudicque et honnestete
394
Peu sont qui de ta chastete
395
Liez en loyal mariage
396
Peu sont qui tiennent ton courage
397
Ains voit lon quen chacun quartier
398
Voye chemin et plain sentier
399
Sont ses thaides a monceaulx
400
Lubricques comme gras pourceaulx
401
Mais les chastes et bien aimees
402
En peuz lieux sont cleres semees
403
¶O chaton tu eus auantaige
404
Despouser porcia la saige
405
Chacun nest fulci de ce droit
406
Et maint homme auoir le vouldroit
407
Car il vient a tart et consonne
408
A lhomme trouuer femme bonne
409
¶Au moyen de quoy asseure
410
Est celuy destre bien eure
411
Sil treuue sa femme espousee
412
Saige discrete et disposee
413
De loyaulte et foy tenir
414
A son mari et contenir
415
Car sont par leurs vertuz pudiques
416
Dignes destre mis es croniques
¶De la puissance des folz
¶Les folz disent auoir puissance
Dont leurs tentes sont si tresgrandes
Aians de biens or et cheuance
Que par tout guerroient a bandes
Par voyes plains chemins et landes
Sicque na rien par my le monde
Qua leur seigneurie ne fonde
gw5058_124_dresden_k6v
348
prouer .xxx.
Belege


375
de quo ponitur
per bocacium in
de genealo.
li .ii. c .xxii.
Belege




409
prouer .xii.
Eccle .xxv.
et .xxvi.
Belege