Fueillet. xxii
57
des et fut vng mauuais homme. Pourtant
58
le tout puissant recteur du hault ciel la fait
59
mourir de mort subite. Et iuge apres la
60
mort le fol plain de pechie celluy que par
61
aduenture nourrist et contient la salle du ciel
62
ethereal. Et qui entre les citoyens cele⸗
63
stes a ses soulas: repeu de doulceurs et de
64
ambroise. Celluy qui est lie estroictement
65
ou ceps ou entraues de pechie iuge la mort
66
de aultruy: et si tient ses membres liez en vi
67
ces et ordures sans auoir souuenance et soy
68
remembrer ou craindre la peine et les temps
69
de la mort qui se trenchent et couppent en
70
vng instant. Car le terme de la mort est in
71
certain: le iour aussi et lheure. Et puis les
72
tristes dispositions qui volent en vne heu
73
re subite. Ainsi lhomme iuste et bon par faulse
74
oppinion aucunesfoys est cuide estre mau
75
uais: mais dieu seul congnoist les pensees
76
des hommes. Parquoy il est condecent et
77
raisonnable lhomme estre approuue iuste
78
et pur qui la vie de aultruy veult iugier
79
Mais le fol aultrement fait.
¶De ceulx qui se chargent de
plusieurs benefices.
1
¶Pour monstrer a ceulx qui querent
2
la grant pluralite doffices et de benefi⸗
3
ces quilz sont folz: lacteur en sa satyre les
4
compare a vng fol qui son asne charge
5
tant quil fault que soubz la multitude des
6
sacz le poure asne demeure succumbe. Donc
7
dit le prolude. Quiconque desire posseder
8
plusieurs benefices et que ensemble il puis⸗
9
se tenir plusieurs offices. Cestuy impose
10
et met sur son asne plus que porter ne pour
11
ra: et ainsi la multitude des sacz engendre
12
la mort au meschant asne. A ce propos vient
13
lescripture qui met. Lambition et couuoi
14
tise daucuns est procedee et acreue tellement
15
quilz ne estudient pas auoir deux ou trois
16
eglises: mais plusieurs combien que a
17
peine en puissent donner prouision a vne
18
seulle et que la multitude des prebendes
19
selon le droit canon aux chanoines soit
20
ennemie. Et est chose tresiniuste et mau⸗
21
uaise que plusieurs ayent necessite par ad⸗
22
uenture meilleure et par aduenture vng qui
23
est nul en parolle ou science soit yure et plain
24
et combien que tresmauuais de vie soit ha
25
bondant. Et de fait nous voyons chacun
26
iour grant habondance de telz folz.
27
AUcuns folz sont qui ont cou⸗
28
raige de tenir plusieurs bene⸗
29
fices et contaminer de leurs
30
mains le sacre bien lesquelz ne
31
valent pas curer leurs char⸗
32
ges prinses a toute vigilation ou labeur et
33
par art quilz ayent ne peuent parfaire leur
34
oeuure entreprinse. Ainsi est de celluy qui
35
essaye imposer a son asne plusieurs sacz il
36
destruit sa poure beste fatiguee par mort.
37
Pareillement celluy tue son ame qui prent
38
plusieurs prebendes et vne seulle le pourroit
39
nourrir suffisamment pour la vie dicelluy
40
Mais maintenant lamour du denier et la
41
pecune mortelle contrainct sans maniere et
d iiii

gw5065_043_providence_d4r
74
Vir bonus et
iustus falso
quandoque etc.

7
Quisquis cu⸗
pit posside⸗
re. etc.

13
Ambitio
quorundam
etc.

27
Sunt quibus est
animus. etc.