Fueillet. xliiii
91
Car lhomme saige et raisonnable sera domi
92
nateur et maistre des estoilles par ce que les
93
elemens sont tous en la main du souuerain
94
dieu qui a donne a lhomme iugement de rai⸗
95
son pour conuaincre son inclination natu⸗
96
relle fouyr les choses nuysibles et querir
97
les vtiles Mais fol mathematique ie de⸗
98
mande dont te prent ceste fureur que tu veulx
99
scauoir le iugement et pensee de laltitonant
100
cestassauoir de dieu Tu fais comme se ainsi
101
estoit que dieu reuelast a chascun mortel ses
102
faitz et le iugement du ciel qui est vne chose de
103
grande presumption a toy et tous aultres folz
104
feruz de ceste abusion pourtant laissons
105
toutes choses au souuerain dieu qui les a
106
crees Qui a son plaisir gouuerne le ciel et
107
les estoilles. Et considerons quel mal nous peuent
108
faire ou chose. contraire les estoilles se dieu
109
dont la gloire est souueraine nous garde
110
et est pour nous Certainement tout ce que les
111
ephymerides et deuins raportent rien ne
112
vault et labeurent tres vainement rien ne
113
vallent aussi a la generation /cestassauoir
114
lheure que vng enfant a este engendre ou ne
115
les sors ne les dispositions syderealles.
116
Pourtant sont folz ceulx qui y mectent
117
leur cure Car vueille mars vueille mer
118
cure raison domine sur nature Toutes
119
foys affin que les lecteurs de ceste satyre ne
120
la prennent au mauuais sens et desprisent
121
les bons medicins et astrologues qui pour
122
la conseruation du corps humain ont leur
123
regard aucunement aux estoilles soubz
124
lesquelles nature se regist Elle se doit en
125
tendre moralement Cest a dire quant aux
126
vertus de lame Et noter que le cours de
127
aucune planette ne fait point que lhomme
128
soit mauuais sil ne veult.
¶De celluy qui veult descripre
et senquerir de toutes regions.
1
¶Apres la satyre des folz astrologiens
2
ensuyt celle des mathematiques qui par
3
geographique inquisition veulent scauoir
4
et enquerir combien le ciel et la terre ont de
5
grandeur et ne scayuent pas soymesmes
6
congnoistre et deuement mesurer parquoy
7
leur geometrie est reputee folle Dont met
8
le prolude Celluy est fol qui mesure le ciel la
9
terre et le large monde descript les climatz et
10
memore les peuples. Parquoy tel fol est a
11
repeller dune compaignie Car veritablement
12
les enseignemens dung tel fol nont rien de
13
bonte Dont il escript. Pour certain celluy
14
est plus fol que les aultres qui prent et mesure
15
de toutes pars le circuit et grandeur de la
16
terre et ne vault pas scauoir que cest de luy
17
et de ses choses. Fureur est et plus que fureur
18
saillir hors le monde et enquerir les choses
19
exteriores comme se les interiores fussent con⸗
20
gneues Mais le fol qui est en ceste fureur
21
fait ainsi que sil pouuoit bien faire et con⸗
22
duyre son entreprinse et ne scait pas congnoi
23
stre soymesmes Et veult que les hommes
24
puissent veoir et congnoistre ce que tout le
25
monde ne prent pas.
h ii

gw5065_087_providence_h2r
97
Iudicium si
quidem etc.

105
Omnia lin⸗
quamus su
pero etc.

8
Qui celum et
terram latum
metitur etc.

12
Stultior il
le quidem etc.