Fueillet li
89
Et oultre plus le dieu omnipotent hayt tous
90
les ioueurs iniques et a deffendu les ieux
91
la sacree reigle des peres aussi/ Car du
92
ieu prouiennent plusieurs maulx et cri⸗
93
mes et diminue le ieu les richesses et foul⸗
94
le tous biens si que finablement on ne voit
95
a la fin gueres de riches ioueurs.
¶Des folz supprimez
1
¶Icy apres entend lacteur blasmer en
2
sa satyre les folz qui par leurs propres
3
faitz sont deprimez et les compare a celluy
4
fol a qui son propre asne monte sus le dos et le
5
foulle aux piedz Dont dit le prolude Ie
6
scay bien que en mon libelle est painte gran⸗
7
de tourbe et compaignie de folz et mise soubz
8
notules insculpees et entaillees Et contre
9
le dos diceulx saulte vng asne capiteux
10
monstrant les deprimez et hommes folz et
11
stultigeres qui sont plusieurs ainsi que
12
dit lescripture a ce propos Ce present asne
13
tormente plusieurs folz et de plusieurs ma
14
nieres et les calcitre trop Mais ceulx qui de
15
leur gre se mectent ou enuoyent par les perilz
16
et dangiers descouuers ilz treuuent que tost
17
gisent soubz le pied de la beste a oreilles.
18
PAr les transtres sieges et
19
rames est assemblee si gran⸗
20
de caterue et porte nostre cari
21
ne si grant nombre que la grant ha
22
bondance des folz a este en bran
23
le quelle se partist sans moy Mais nostre asne
24
a admonneste son seigneur et la ou ie dormoye
25
me est venu saillir sur le dos et me esueiller
26
pource par merite ie monte auecques les aultres
27
la petite naue appareillee aux folz pourtant que
28
ie suis celluy que tous ses faitz tormentent trop
29
Et pour moy suffist vng petit lieu ou coing
30
estroit en la nef que ie ne demeure point longue
31
ment a y entrer affin que sans cesse continuelle
32
ment ne me calque et foulle le petit asne lequel
33
ie paresseux suis contrainct auoir sur mon
34
dos Aumains se iestoye pacient au mande
35
mens dicelluy iespereroye tost me partir les
36
membres francs et sans blessure Mais vne
37
seulle chose me fait bien eureux et me recon⸗
38
forte cest que nous tenons plusieurs compaignons
39
a nous semblables qui viuent de pareille
40
sorte Ceulx cy sont qui iamais ne suyuent les
41
bons conseilz des hommes prudens et ne prennent
42
point le conseil habondant Ceulx sont
43
que laguillon de ire iecte par diuers crimes sans
44
aucune cause/ mais ilz nont point de raison
45
Ceulx sont qui marchandent noises et qui
46
par la douleur denuie seichent et nya point
47
de cause Ceulx sont qui espargnent leurs
48
enfans hardis et proterues et obeissent aux
49
verges et aux chastiemens diceulx de peur
50
de les blesser Ceulx sont qui a leurs voy⸗
51
sins se donnent cruelz et molestes Ou ceulx
52
a qui les grans breuuaiges plaisent Oul⸗
53
tre ces choses ceulx sont de noz compaignons
54
que le soulier estroit tormente aux piedz et
55
ilz le seuffrent Ceulx sont a qui nulz biens
56
ne plaisent Les larrons aussi et prodigues
57
qui perdent leurs patrimoines Et qui plus
58
consument et degastent que leurs charues
59
ne portent Ceulx sont les lenons cocuz et
60
maquereaux qui comme stolides et sacrileges
i iii

gw5065_101_providence_i3r
5
Est scio
turba meo
etc.

12
Multimo⸗
dos fatuos
etc.

18
Transtra
per et remos.
etc.

36
Atque beat
hoc donum.
etc.

52
Preterea in
pedibus
quos. etc.