Fueillet. lx
50
de vices sefforce estre contre dieu. combien
51
que le tout puissant dit. Se vous tenez mes
52
commandemens ie vous meneray aux
53
bons royaumes du souuerain ciel Mais se
54
vous desprisez les loix mises et les ensei⸗
55
gnemens ie vous affligeray et tourmen⸗
56
teray par peine obscure/ par peste/ et par
57
mort griefue. De ce vient que aux mau⸗
58
uaises gens dieu enuoye les horribles pia⸗
59
cles: et par main ardante les tresfurieux
60
dartz. Et enuoye la cruelle destre du iuste
61
dieu en diuerses terres playes et cruelles
62
douleurs. Maintenant nous voyons les
63
trepidantes batailles de mauors et le mal
64
pestifere par innumerables mors. Aucu⸗
65
nesfoys soubz le soleil nous souffrons cha⸗
66
leurs rabides. aucunesfoys les durs frois
67
du roibe ciel. Les cruelles fouldres/ nei/
68
ges/bolides ou estourbillons/et tristes co
69
mettes que nous regardons enuoyez du
70
souuerain iupiter: cestadire de dieu.
71
Nous voyons aussi les diuers cas du
72
monde les diuerses aduentures et les
73
playes qui sont a craindre. Mais veri⸗
74
tablement la peine qui vient par meri⸗
75
te est a souffrir. Et deuons iugier en
76
nous mesmes que les maulx que nous
77
auons viennent par nos pechiez. Sou
78
uent chassa dieu les palestins: cestassa⸗
79
uoir ceulx de la terre palestine hors de
80
la region paternelle et leur commanda
81
entrer sieges nouueaulx et demeurer
82
en regions estranges contrains de souf⸗
83
frir playes diuerses pour leur pechie.
84
Et ainsi poursuyt dieu tout mauuais
85
crime et ne demeure deuant luy rien mal
86
fait qui ne soit griefuement pugny qui
87
par contrition et penitance ne preuient
88
sa iustite en demandant et requerant
89
humblement sa misericorde. Car les
90
fleaux de dieu et pugnitions sont beau⸗
91
coup a doubter et par raison mis ou li⸗
92
ure des folz sont ceulx qui ne les crai⸗
93
gnent point et sont negligens et non chail
94
lans de y penser.
¶De la folle ou sote per⸗
mutation.
1
¶La satyre ensuyuante intitulee de folle
2
permutation est contre les folz qui laissent
3
a acquerir le royaume de paradis et le per
4
muent aux vanitez de ce monde: ayment
5
mieulx souffrir des peines/ des tourmens/
6
Exposer leur corps a tous dangiers pour
7
le seruice du monde que au seruice de iesu
8
crist. Et permutent le gaing quilz auroyent
9
en seruant dieu au gaing quilz ont en ser⸗
10
uant le monde: parquoy ilz sont appellez
11
folz et comparez a celluy fol qui donne son
12
cheual pour vne tybie ou cornemuse a ber⸗
13
gier qui ne sonne guieres bien. Dont met le
14
prolude. Qui commue son cheual pour
15
vne tybie a bergier qui ne sonne que follie
16
et encores gueres bien il ne consuyt riens
17
de gaing. Et ainsi aduient a celluy qui pour
18
vne chose fragille fuyt et laisse cela qui
gw5065_119_providence_k6r
60
Plagas in
terras va⸗
iras. etc.

77
Sepe pale
stinos deus
a regione.
etc.

14
Qui pro stul
tisona non
bene. etc.