Fueillet. lxxvi
30
QVe aucune constance certai
31
ne foy ou prestable degre ne
32
soit es choses humaines mon
33
stre cecy que nous voyons
34
les fortunes des hommes et
35
les dispositions caducques. Ce te enseigne
36
aussi la mutabilite de fortune. Car les cho
37
ses estranges ne peuent rendre aucun bien
38
eureux comme ainsi soit quelles choyent et
39
trebuschent par fragile condition. Nulle
40
main par si grandes vertus: ou par si grant
41
labeur forme aucun oeuure qui par succession
42
de temps ne perisse. Mais pourtant que main⸗
43
tenant ie desire comparer le fol a qui des⸗
44
plaist sort instabile/ fortune sans arrestet
45
griefue ruine: toutesfoys de poictrine siti⸗
46
bonde et cueur ardant il veille aux choses
47
de fortune. Et comme cault et subtil ne eui
48
te point les cruelles et ferales dispositions.
49
Cestuy ne sesmerueille point: se par grans
50
fluctuations et lasches auirons la nef oingte
51
est plongee et perdue en la mer. Si par ad⸗
52
uenture aux petis commencemens daucune
53
chose que tu fais il te vient de petis infortu
54
nes: ilz ne te semblent point dangereux et ne
55
ten chault: toutesfoys sont ilz acompaignez
56
daucuns maulx et dangiers. Les prouer⸗
57
bes des prudens hommes anciens nous di
58
sent: et sont iceulx a noter auecques mon doy
59
Cest que malheur croist les cheueux de iour
60
et de nuit: et que lissue de la mort est incer⸗
61
taine et pesante. Soit en exemple la muta⸗
62
tion de toutes choses laquelle se fait par rui⸗
63
nes et cheutes assiduelles. Car le sort qui doit
64
perir court tousiours et na point darrest.
65
Pourtant pouruoye a ce celluy qui desire
66
viure seur. Car sort de fortune a craindre
67
rampe et monte auecques pie tacite et cou⸗
68
uertement. Qui sulque et passe les eaues estu
69
mantes de la mer tumide et enflee: et en vne
70
nef fragile ose touchier la mer il est de ne⸗
71
cessite quil ait les vens et soufflemens agrea
72
bles et seconds: affin que la nef demenee et
73
contraincte par vastes fluctuations ne choye
74
Et est fol qui auecques auirons ne scait sul
75
quer et auironner par les eaues et vndes
76
rapides. Toutesfoys il si met et prent cel⸗
77
luy facilement tristes dommaiges. Mais
78
le saige qui tousiours ne se confie point aux
79
iniques et mauuais sors: et en son couraige
80
euite les dispositions futures: celluy pour⸗
81
ra ioyeux et bien eureux euiter et fouyr la ra
82
ge de la mer surieuse: et auecques sa nef pren
83
dre bon port.
¶De la detraction des bons.
1
¶Pourtant que par les satyres preceden⸗
2
tes lacteur de ce liure a touchie plusieurs
3
manieres et conditions de folz: il a ymagi
4
ne que aucuns nen sont pas bien contens et
5
leur desplaist que tant il a parle publique⸗
6
ment contre leurs vices: parquoy en derrie
7
re ilz peuent blasmer son oeuure et dire quil
8
na pas bien fait parquoy il se est delibere
9
de faire vne satyre contre les oblocuteurs
10
et qui veulent reprendre les aultres de bien
11
faire. Et les compare a celluy fol qui lie
12
vne sonnette a la gorge dung chat. Car tant
13
que les souris loyent il ne leur peut nuire.
14
Pareillement au fol qui gecte vng os sur
15
vne compaignie de chiens car il ny aura
16
diceulx chiens qui se plaigne: fors celluy qui
17
sera frape. Aussi en vne predication/ satyre
18
ou aultre maniere de reprendre les vices:
19
nul ne dira que ce soit mal fait fors celluy
20
qui se sent le plus blasme. Dont met le pro⸗
21
lude. Le fol insipient aucunesfoys par bouche
22
mauluaise fait detraction aux iustes liant
23
vne clochette a la gorge dung chat: et par
24
tant cuide couurir ses faictz sans auoir nom
25
de detracteur. Mais le chien frape de los
26
crie: dont met lescript a propos. Il nest point
27
de necessite de pendre vne clochette a la gor
28
ge dung chat. Car adoncques que les sou⸗
29
riz orront la clochette ilz feront leurs batail
30
les sans crainte. Touche les montaignes
31
et ilz fumeront. Touche les pecheurs et ilz
32
sen marriront. Reprens les folz ilz sen des⸗
33
piteront. Mais lhomme scient louera tou⸗
34
te parolle saige quil orra et ladioustera a
35
soy. Le luxurieux a ouy que on blasmoit
36
luxure il luy a despleu: et gectera lenseigne
37
ment que on luy a donne derriere son dos.
n iiii

gw5065_151_providence_n4r
30
Rebus in hu
nis quod sit etc.

42
Sed quia nunc
cupio fatu⸗
um compone
re. etc.

56
Prudentum
nobis. etc.

77
Sed sapiens
qui non semper.

19
Detrahit in⸗
sipiens. etc.

25
Non opus
est catti etc.