Fueillet. lxxx
115
es alemaignes si aussi noble de gre de sai
116
gesse estoit donne aux culteurs dicelle et que
117
tes saiges en tous honneurs et biens fussent
118
preserez aux folz nostre nef nen portast pas
119
tant Mais a present homme ioe se explore ve
120
ritablement estre iuge de soymesme Et ne
121
imbue homme son couraige ou abreuue de
122
nobles sciences Pour ceste cause en la de⸗
123
scription de ce liure Ie acteur dicelluy ay
124
impose et baille a plusieurs tuniques stul⸗
125
tigeres robes cucules et chapperons de folz
126
que mes escriptz notent Et pourtant celluy
127
qui vit prudentement et fait ainsi que la pa
128
gine et escripture du diuin Virgille chante
129
il transvolera incontinent iusques soubz
130
les vens ethereaulx et beatitudes celestes.
131
Et apres la chair mortelle deposee separce
132
dauecques lame et rendue a la terre a qui
133
elle appartient pourra le saige prendre le
134
repos celeste et vser de lambrosye et doul⸗
135
ceur dicelluy Par tant vous hommes mor
136
telz qui estes en ce monde soursaindez voz
137
tendres rains/ Cest a dire contraignez voz
138
ieunes aages a saigesse Et donnez be⸗
139
ningz ensens et humbles couraiges veux
140
et desirs a la conspicue et noble dame.
141
Pour lesquelles choses le philomuse re⸗
142
quiert honneurs aux saiges et paix estre
143
donnee a ses muses Et premierement il prie
144
a son titius et maistre grandes ioyes/ Car
145
par luy ducteur et gouuerneur est faicte no
146
stre nef Et a toy Brant mon precepteur
147
let prestant amy de mon cueueur ioye salut
148
gloire et honneur.
¶De la commendation ou recom
mendation de philozophie.
1
¶Apres ce que lacteur a mis les louenges
2
de lhomme prudent et requis que aux sai⸗
3
ges soyent donnez les honneurs et premiers
4
lieux il poursuyt sa matiere en la commen
5
dation de philozophie et de saigesse En re
6
prenant ceulx qui la desprisent et luy veu⸗
7
lent mectre la teste en vng sac Cest a dire
8
mectre a non challoir les sainctes et bon⸗
9
nes doctrines Car plusieurs sont qui com⸗
10
bien quilz oyent les predications et doctri⸗
11
nes des saiges si nen tiennent ilz conte/
12
Mais les mectent en vng sac clos et ferme
13
comme chose sans fruict et de nul effect.
14
Pource dit le prolude. Auiourdhuy nest
15
point en pris ne en aucun honneur la do⸗
16
ctrine des bons Mais par derision le fol
17
crache partout aux saiges chappes et to⸗
18
ques. Et sont de si mauuaise condition
19
que quant ilz voyent passer vng saige par
20
deuant eulx ilz en crachent et en ont hor⸗
21
reur Tant que maintenant la vulgarite
22
cest a dire le commun essaye detruder et me
23
ctre en vng sac les doctiloques ou gecter
24
en la riuiere ceulx qui saigement parlent
25
soustiennent verite et reprennent les vices
26
Et ainsi soubz le pied des folz gist philozo
27
phie et sapience Parquoy les bons sont
28
persecutez Mais a leur confort parle lescri
29
pture icy prinse a propos qui dit Ne ayes
30
point de doubte pour vne repentine terreur
31
et pour les puissances des mauuais irru⸗
32
entes contre toy Car nostre seigneur sera
33
en ton coste. Et gardera ton pied que tu ne
34
soyes prins Et finablement ne sera point le
35
poure mis en oubliance/ ne la pacience des
36
poures ne perira point pource dit le saige
37
tu as cousu mon sac ensemble et mas circum
38
de de lyesse Par ce veult dire la satyre que
39
folz sont ceulx qui se mocquent des bons
40
et les desprisent.
41
QViconques tend paruenir
42
aux haultesses etherealles
43
de la sacree pallas et saincte
44
sapience/ Ou desire auoir
45
son repos en elle vienne pur
46
de mains et de operations
47
pudicque de langue et chaste de parolle:
48
affin quil porte encens fumides Cest a di⸗
49
re les odeurs de vertu aux petis feuz de
50
sophie/ Car philozophie collustre et re⸗
51
garde de ses sacrez yeulx les couraiges/
52
Donne les douayres de lentendement et
53
leloquence. Et par lenseignement de elle
54
nous consolons les pensees luctifiques
o ii

gw5065_159_providence_o2r
126
Ergo pru⸗
denter etc.

14
In precio non
est hodie
doctrina
bonorum. etc.

29
Ne paueas
repentino.

41
Quisquis
ad ethere⸗
as etc.