GW5058/B99
q4r
¶De la foy catholicque incli
nacion et de lempire
Preferenda
est priuata vti=
litas commu
ni: et minori
maior.
¶O vous mes barons de leglise
Qui monumens de foy tenez
En deliberation apprise
Gouuernez et entretenez
Vous pry que vous les contenez
Laissez la mictre stultigere
Que ie vous cy monstre et misere
1
¶Helas quant mon cueur se remembre
2
De la foy et dung chacun membre
3
De tous ses tumbemens enormes
4
Dures griefues opprobres formes
5
Quelle souffre paciamment
6
Tout mon cueur de dueil et torment
7
De innumerables pleurs regretz
8
Et de gemissemens aigretz
9
Se font quasi en dures larmes
10
Enchambre dedens ses enfermes
11
Las de la veoir ainsi soueillee
12
Degastee et si maculee
13
Dorde boue et de fange noyre
14
De fiant dautre ordure voyre
15
Et de pechez durs et infaitz
16
Par toute nostre turbe faitz
17
Le vouloir plus legier que plume
18
Et cueur aussi dur qun enclume
19
Auroit qui durement et fort
20
Ne ploureroit son desconfort
21
Quant nous voions quainsi se maindre
22
La foy et que chacun va faindre
23
A seruir dieu et ses commens
24
Et tous haultz diuins mandemens
25
A sa grant vertuz debonnaire
26
¶O toy aspre dur exemplaire
27
O la saincte eglise de romme
28
Qui doiz estre deffense comme
29
De la saincte foy catholicque
30
Et qui iadis feuz seulle vnicque
31
Tuicion et le sauluement
32
Sa sauluegarde entierement
33
Au moyen de quoy vng checun
34
Te queroit sans excepter vng
q iiii
q4v

35
Et estois exemple de foy
36
Helas helas puis que ie voy
37
Que toy qui es le chief du monde
38
Te mues trembles et te fonde
39
Sur vng fiant mat et debille
40
Tout impuissant tout infragille
41
Sicque quasi pour le fiant
42
Quest comme chose de nyant
43
Qui ne peult soustenir ton faix
44
Ton fondement et port affaix
45
Pour la debilite de soy
46
Et des maintenant iapparcoy
47
Pour cestuy qui trop bas se mine
48
Saincte eglise chet en ruyne
49
Et par le moyen dhors pechez
50
Dont les ministres sont tachez
51
Comment pourrons nous par droicture
52
Querir souffisante pasture
53
Pour auoir salut contenant
54
Puis que vng si tresnoble tenant
55
Qui est nostre chief principal
56
Souffre et endure si grant mal
57
Ou nostre loy nest diffinie
58
Et la foy ains quasi finie
59
Par eulx les coustumes entieres
60
Et ordonnances singulieres
61
Qui furent iustement construictes
62
Sont prosternees et destruictes
63
Et ces barons causent cecy
64
Les roys qui ont cueur endurci
65
Qui deuroient estre la defence
66
Le muniment la soustenance
67
De iesus la chose publicque
68
Et la saincte foy catholicque
69
Aiant le bouclier en la main
70
Le sceptre royal souuerain
71
Le noble arnois sur leurs costez
72
Pour estre en grant honneur montez
73
Du monde et iesus nostre dieu
74
Gecter ses lustres en tout lieu
75
Mais a iceulx point nen souuient
76
Chacun deulx tout triste deuient
77
Chacun refuse ce port darmes
78
Lespee bassin et gisarmes
79
Et sont ceulx cy qui vertueux
80
Deuroient estre et lumineux
81
Et dung bon franc courage haultain
82
Dung bon vouloir et souuerain
83
A romme qui iadis parent
84
De batailles bien apparent
85
Fut. nul ny veult ses forces estandre
86
Moyen de quoy deuez entendre
87
Que la nef sur mer de sainct pierre
88
Pour les grans vens venir a terre
89
Et vndes ne peut. en dangier
90
De se dechoir sans soullager
91
Laquelle est foy de ihesu crist
92
Et dont maint liure a delle escript
93
Moyen laquelle au monde en somme
94
Plusieurs sont sauluez femme et homme
95
Et seront pardurablement
96
Sans fin et infalliblement
97
Cest celle qui pretend tous dis
98
Nous faire aller en paradis
99
Cest celle qui sainctz sanctifie
100
Et cest celle en qui on se fie
101
Mais maintenant pour tout le voir
102
Titube et a grant peur de choir
103
Et que soudainement sencline
104
Ou bien chaye en tresgrand ruine
105
Par ses destruisables tirans
106
Lesquelz sont contre elle tirans
107
Et le sainct siege apostolic
108
Lequel a peine tient applic
109
Quil ne soit abbatu des dars
110
De ces hors infaitz et soudars
111
Thurs scithiques qui ainsi deuient
112
Saincte eglise et la dilanient
113
Et le siege sainct pierre vnicque
114
Nostre saincte foy catholicque
115
Et qui fait cest obprobre ingent
116
Est deuers orient la gent
117
Ou nous auons ce machomet
118
Ce mauldit prophete qui met
q5r

Folio xci
119
Loix en plusieurs grans regions
120
Erreurs et maledictions
121
Et ceste gent quasi se y fonde
122
La plus grant part de tout le monde
123
Les arabes premierement
124
Aussi laffricque entierement
125
Finablement la grant asie
126
Ceulx tiennent la grant heresie
127
Et les diuertist de la loy
128
Chrestienne et la vraye foy
129
Qui secte ceste maintenant
130
Chacun deulx a sa main tenant
131
Pareillement ces malingz turcs
132
De destruyre tous noz pasteurs
133
Et nostre saincte foy planiere
134
Qui fut iadis semee entiere
135
En mains royaulmes
royaulmes ] royaulmess GW5058
icy nommez
136
De prix et nom bien renommez
138
Soldane et royaulme sans demoure
139
Ces turcs vilz infaitz et hupez
140
Ont viciez et deturpez
141
De leur turpe et mauldite secte
142
Et en lieu de nostre loy ceste
143
Est tenue et en grans contens
144
De la foy combien que contens
145
Fussent ces maulditz turcs paiens
146
De la terre et tous citoiens
147
Et de ces grans mons sarmaticques
148
Neautmoins par leurs grans praticques
149
Ilz ont tant fait que bien a pont
150
Ont pris de iouine le pont
151
Bosphore aussi la grant tracie
152
Et sept royaulmes de trionnie
153
Bien amples grans et paterneulx
154
Et ce neautmoins curieux
155
Sont et furent dauoir en oultre
156
¶Et voyez ce que ie vous monstre
157
Car perdimes ses nacions
158
Sur quelles dominacions
159
Auoit nostre foy chrestienne
160
Chacun la tenoit comme sienne
161
Et si tousiours lont maintenue
162
Iusques adce que hors tenue.
163
Eurent pris aultre dur eschange
164
De celle dicte gent estrange
165
Et affin que ie vous les dye
166
Oyez. la grant terre et gent de libie
167
Asie toute et la petite
168
Fructueuse et de fruictz escripte
169
Et europpe plusieurs grans peuples
170
Au moyen quil estoient trop feubles
171
Et si sentoient innaturelles
172
Les mains de ces turcs et cruelles
173
Mais hongres leur ont resiste
174
Et vaillamment se sont siste
175
Tant quilz ont tenu et sans faille
176
Tousiours contre eulx grosse:bataille
177
Et la gent des dalmates fieres
178
Ont insulte a mortiffieres
179
Ces turcs et griefuement pugniz
180
Exillez tuez et bannitz
181
Hors de noz rencluses de foy
182
¶Helas maintenant assez voy
183
Que le cheualier nul secours
184
Ne veult donner au diuin cours
185
Ainsi dechet sans nul remide
186
Et par default dauoyr ayde
187
La foy et son cultiuement
188
Son bel oeuure entierement
189
Par nostre grande negligence
190
Combien que nayons indigence
191
Mais pour vertuz qui est perie
192
Nostre foy est quasi tarie
193
Toute sabesse et diminue
194
Et blesse car est mise nue
195
¶Helas qui ne fondroit en pleurs
196
Gemens et tristables douleurs
197
Et desromperoit par grant ire
198
Ses face et cheueux a brief dire
199
Quantz grecz auons quasi perduz
200
Qui estoient les bien entenduz
201
De iadis noz enseignemens
202
Continuer et munimens
q5v

203
Et trace lesquelz subiuguez
204
Ont este et si mitiguez
205
Quilz ont creu ces turcs sans raison
206
Dautre en a plusieurs a foyson
207
Comme achinus et macedonne
209
Tessalle et aussi la grant mise
210
Tout est perdue au moins est mise
211
Auec eulx et entre leurs mains
212
¶He dieux helas pauures humains
213
Quant et de nouueau pense au noble
214
Lieu plaisant de constantinoble
215
Douleur me va le cueur ferir
216
Et quasi suis a interir
217
Qui estoit la nouuelle romme
218
Lempereur dominoit en somme
219
Or desapresent est perdue
220
Perie laissee et vendue
221
A ces maulditz turcs ennemis
222
De nostre foy. las mes amis
223
Et la gallate aussi trapesonte
224
Que diray ie plus cest grant honte
225
A nous qui toutes remembrons
226
Ces ruynes et na membre homs
227
Qui vueille mectre prouoyance
228
Et tousiours est sans pouruoir en ce
229
Ces gens iouyssent de ces terres
230
En leurs vilz et peruers durs erres
231
Non contens de ce quil possedent
232
Oultre plus veullent et succedent
233
De leur dur et mauluais vouloir
234
Nous surprendre de leur pouuoir
235
Combien que ayent par leurs escolles
237
Toutes ces belles regions
238
Royaulmes et grandes nations
239
Tellement la gent diliricques
240
Tremblent et pour ces turcs iniques
241
Toute la terre dytalie
242
Compris auecques apulie
243
Qui sont insultez et pillez
244
Aux champs com pauures exillez
245
Les ancelades es poternes
246
Au pres dethna aux grans cauernes
247
Semblablement sont prosternez
248
De cecille sueuere nez
249
Et danubie tous ses gens
250
En grans douleurs et pleurs ingens
251
Les craignent et doubte sans faille
252
De peur dencourir leur bataille
253
Qui ne sont aussi secouruz
254
Ains delaissez comme gens nudz
255
¶O rhodes deffendz nostre loy
256
O la saincte terre et la foy
257
Tous ces maulditz mahumetz rues
258
Leurs sacres et sectes dirrues
259
Que saincte croix superatresse
260
Soit comme plus haulte princesse
262
Sa gent et toute sa prouince
263
Lesquelz aultrement on appelle
264
Ilderimins et la gent cruelle
265
Droisse grande armee propice
266
Et pour faire vng grant excercice
267
Contre noz princes et noz roys
268
Et venir a grans desarroys
269
Toute chrestiente destruyre
270
Ou bien a tout le moins luy nuyre
271
Qui auec luy a appareil
272
Pour son bon et meilleur conseil
273
Toutes furies infernalles
274
De ces cauernes auernalles
275
Son viz circui gironne
276
De serpens com vng giron ne
277
Est despines a son issue
278
Et quen marchant ont ne le tue
279
Et deumenides la furie
280
Toute plaine de flaterie
281
Et son cueur tient le dieu bachus
282
Ferme en sa chambre reclus
283
Auec toute ceste mesgnee
284
En tout mal condicionnee
285
Les chrestiens de diuin fruit
286
Plains. tous precipite et destruit
q6r

Folio xcii
287
Il nest personne qui le nie
288
Ou bien les prent et dilanye
289
Les aultres emprisonne et tormente
290
Sans auoir nul repoz en mente
291
Ces maulditz turcs a brief parler
292
Iamais ne se peuuent saouller
293
De veoir le sang dung chrestien
294
Et mains quilz ne feroient dung chien
295
Les domptent en toutes saisons
296
Iucques en leurs propres maisons
297
Sans auoir raison ne propos
298
Ne les laissent en nulz repos
299
¶O romme de vraye foy lhonneur
300
Fort ie te regrete en mon cueur
301
O le sainct siege apostolic
302
Triumphant lexcellent vnic
303
Iay peur si ceste gent meschiue
304
Que de ce hault siege te priue
305
Et lie mainent dung cheuestre
306
Comme le cheual qui va paistre
307
Il ya celle gent infecte
308
Dacheron te et la vile secte
309
Laquelle de rage forgee
310
Toute est quasi comme enragee
311
Nostre foy tend dilanyer
312
Corrompre destruyre et nyer
313
Las ces loups destruisent louil
314
Sans pitie mon nuysant ne vil
315
Mais doulx amiable et haicte
316
Fust en yuer ou en este
317
Mesmement cil de noz oueilles
318
Et brebis combien que tu vueilles
319
Toy ignoscent et a bien faire
320
Qui ne vouluz oncques mal faire
321
Toutesfois tend a te disrompre
322
Ieunes enfans briser et rompre
323
Femmes chastes tuer les meres
324
En lamentacions ameres
325
Les imberbes ieunes et vieulx
326
En rauissant comme enuieulx
327
Paresse nous tient en vouloirs
328
Et sommes mis a nonchalloirs
329
Tousiours et opprimez le cueur
330
Noz membres poitraines et liqueur
331
Est embrase de grant challeur
332
Et sompne nous tient en cest heur
333
Au moyen de quoy et sans faille
334
Par default de bonne bataille
335
Et exercice que indontez
336
Ne sont ces gros turcs deboutez
337
Nostre loy toute se perit
338
Se blesse choit et decherit
339
Les princes ducs et cheualiers
340
Sont deuestus de leurs mestiers
341
Et na nulluy de ces seigneurs
342
Portant le signe des grigneurs
343
Les predecesseurs anciens
344
Mes particuliers et tous siens
345
Pour leurs biens communs et priuez
346
Et comme gens tous derriuez
347
Nont en leurs courages vertuz
348
Ains dessaisiz et deuestuz
349
Ont perdu le nom de vaillance
350
En eulx conseil default prudence
351
Peche regne et ferocite
352
Et auecques crudelite
353
Et a bien parler sans replic
354
Ilz nayment point le bien public
355
Moyen de quoy tout est desert
356
Nostre loy nostre foy se pert
357
Les turcs lont quasi occupee
358
Destruicte et par force happee
359
Combien quen soions bien sciens
360
Et par nostre mesme esciens
361
Car tous noz roys et barons dorment
362
En ce grant bien ne se conforment
363
Ains la delaissent tout dechoir
364
Prosterner consumer et choir
365
¶O chief iadis de tout le monde
366
Reluysant comme pierre monde
367
Tu dors tu nes plus aduohe
368
Empereur mais es desuouhe
369
Mis couche dedens les espines
370
Mortiferes poignantes et fines
q6v

371
Dedens leau bourbe et le fiant
372
Comme la chose de nyant
373
¶O sainct pierre o ton hault siege
374
Noble sacre ta turbe liege
375
Et gens dort qui au temps passe
376
Auoit grant vertuz atasse
377
Or a present assez lon voit
378
Apparcoit et bien le cognoit
379
Que foy est toute corrumpue
380
Destruicte et par ces turs rompue
381
Et na nulz qui leur contrarie
382
Nul ne les chasse ne arie
383
Chacun souffre paciamment
384
Chacun endure leur torment
385
Chacun se laisse deulx perir
386
Nul ne veult sa terre cherir
387
Deurope la plus grant partie
388
Ses ennemis ont departie
389
Et sont sur nous superateurs
390
Dominateurs imperateurs
391
Et si ont nostre loy oustee
392
Et leur vile secte boutee
393
Et pour les pechez que faisons
394
Contre dieu en toutes saisons
395
Et noz infaitz crimes et hors
396
Dieu permet quauons ces discors
397
De ceste gent turcs enragee
398
Pour la volunte estrangee
399
Quauons a ihesus de bien faire
400
Pour peine auoir aussi parfaire
401
Penitence des hors pechez
402
Desquelz nous sommes entachez
403
Et ie voy par tout en noz villes
404
Choses abhominables et viles
405
Ou nous honnorons la richesse
406
Comme la plus haulte princesse
407
Nous en composons les haultiers
408
Et de bon cueur tresuoluntiers
409
Les adorons et de cueur fin
410
Et vertuz qui est nostre fin
411
Quauoir deuions auec nous
412
La chassons lexillons de nous
413
Semblablement et saincte foy
414
Tous commandement et la loy
415
Auarice cause cecy
416
Libidinosite aussi
417
Et les aultres aspres et durs
418
Pechez trop infaitz et obscurs
419
Moyen desquelz et cest raison
420
Souffrons de ces maulx lachoison
421
Trop bien nous lauons deserui
422
Car au dyable auons serui
423
Ainsi que voions clerement
424
Comment dieu tout euidemment
425
De sa haulte iustice diuine
426
A mis plusieurs terre en ruine
427
Et pource quil estoient les pire
428
De pechez et aussi lempire
429
On voit que tout le monde y prent
430
Chacun le pille et le surprent
431
Or iadis romme fut puissante
432
Qui esleust comme bien sauente
433
Quatre citez ses nobles seurs
434
De foy et grant puissance asseurs
435
Lesquelles estoient pilier seur
436
De lempire et si tout lhonneur
437
Iherusalem saincte premiere
438
Lautre qui fut tressinguliere
439
Ainsi que vous deuez entendre
440
Ce nomme la grant alexandre
441
Portent le nom du noble roy
442
Et antioche sans derroy
443
La quarte fut nouuelle romme
444
Constantinoble cest la somme
445
Ceste turbe les a surprises
446
Maintenant de lempire et prises
447
Et les tiennent entre leurs mains
448
Ancois ces gentilz inhumains
449
Font esleuer des faulx prophetes
450
Et tendent vigourer leurs sectes
451
Et nostre loy toute disrompre
452
Contaminer briser et rompre
453
De cecy cause principalle
454
Est nostre vouloir quest si palle
r1r

Folio xciii
xciii ] xci GW5058
455
Et noz poitraines submergees
456
En tenebres toutes plongees
457
Defaillantes de grant raison
458
De vertuz et doulce achoison
459
Qui trop se absente de noz voye
460
Par ce que ne portons nul vraye
461
Lumiere. ains en sommes priuez
462
Comme aueuglez tous derriuez
463
Auons les distribucions
464
Dung tas de maledictions
465
Desquelz souffrons grans vituperes
466
Aduersitez et grans miseres
467
Aussi grans tumbemens proscriptz
468
Et pour noz pechez et delictz
469
Et nostre saulueur iesucrist
470
Ainsi nous traicte et nous pugnist
471
Pour nostre cueur si endurci
472
Et que nauons de nous merci
473
Ne de nostre saincte foy digne
474
Aussi voions euident signe
475
Que ce turc meschant satellite
476
Lon luy fait dhonneur plus deslite
477
Et ses commandemens on garde
478
Et cultiuemens contregarde
479
Que ne faisons a nostre roy
480
A ihesucrist a nostre loy
481
En toutes bonnes alliances
482
Sont brisees noz consciences
483
Et auons toutes corrompues
484
De maulx nous faisons ses repues
485
Comme dimpacience impitie
486
De lung dautre sans amitie
487
Contre son amy ou bon frere
488
Sa seur mere ou bien son pere
489
De despoueiller chacun du sien
490
Et dessaisir de tout son bien
491
Par vsure auaricieuse
492
De tous grans maulx la conscieuse
493
Simonies et vituperes
494
Auec plusieurs aultres reperes
495
De maulx et si noz bons voisins
496
Noz amis et loyaulx cousins
497
Qui possedent terre ou auoir
498
Les querons de nostre pouuoir
499
Auoir par fins subtilz moiens
500
Soient bourgois ou citoiens
501
Ou sil est en lieu hault monte
502
Ne sommes point trop adhonte
503
Que ne luy fassions prendre vng sault
504
Pour eslire ce lieu le hault
505
Auons et auoir ce beau regne
506
Par conclusion souueraine
507
Chrestiens sont en ce discord
508
Lung a lautre nont point concord
509
Barons cheualiers sont discors
510
¶Et les voy ien suis bien recors
511
Que leur vtilite priuee
512
En leur maison est arriuee
513
Mieulx que foy et bonne esperance
514
Ne memerueille en conscience
515
Si tant de villes et citez
516
Lesquelles sus iay recitez
517
Tant de grans terres que chasteaulx
518
Tant de regnes vieulx et nouueaulx
519
Ont ces turcs rauies et prinses
520
Et ne restent plus que comprises
521
Soient les terres que tenons
522
Sautrement ne nous contenons
523
Debouter leurs puissance et armes
524
Iay grant peur quauec ces gisarmes
525
Viennent entrent noz regions
526
Pour noz grans maledictions
527
Et pechez qui sur nous domine
528
Et nostre foy mectre en ruine
529
¶O romme romme cite noble
530
Iay peur que de constantinoble
531
Les fortunes ne te desportes
532
Car ie voy appertes tes portes
533
Et voye toute magnifeste
534
Ie doubte forment que te linfeste
535
Ces vilz turcz et gent sarrasine
536
Et machinent ta grant ruyne
537
Helas tu fuz premierement
538
Bastie si souurainement
r
r1v

539
Et creas en tresbel arroy
540
Ton prince souuerain et roy
541
Apres deuins en aultre estat
542
Et lors esleuas vng senat
543
Et pource que fuz mal apprise
544
Dieu des haultz cieulx de sa iustice
545
Ta pugnie par tes grans vices
546
Or fuz tu franche et tes complices
547
Ayant le septre imperial
548
Du monde et le superial
549
Dominant en iustice monde
550
Par tout luniuersalle ronde
551
De septre ie ne te denye
552
Que tu ne layes ne contrarie
553
Et auras mais fort se minue
554
Ta foy et grandement desnue
555
Au moyen que nul la deffend
556
Chacun de nous si le consent
557
Chacun de nous en est en coulpe
558
Pour noz pechez et nostre coulpe
559
¶O barons princes et romains
560
Les excellens les souuerains
561
O toy alemaigne la forte
562
O france trespuissante porte
563
Et les gaules roydes sans faille
564
A lexercice de bataille
565
Et toy pape nostre sainct pere
566
Defendez de foy le mistere
567
Celle du saulueur iesucrist
568
Qui la nous bailla et escript
569
Deffendes son nom precieux
570
Prenez le dart victorieux
571
Leuez le ferme entre voz mains
572
Nayez point voz courages vains
573
Ayez entre vous amitie
574
Paix concorde auecques pitie
575
Tenez vous bons et loyaulx termes
576
Et soyez en la foy fort fermes
577
Et liez dung lien damour
578
Pour lung de lautre auoir secour
579
Vng assentement et consens
580
Vne concorde et de bon sens
581
Vne foy vnie a chacun
582
Et toutes voz mains soient vng
583
Doncques hastiuement propine
584
Chacun a ses armes chemine
585
Nous pouuons et auons puissance
586
Expeller la oultrecuydance
587
Moyennant layde de dieu
588
Ces peruers turcs de nostre lieu
589
Et establir comme deuant
590
Ferme foy desorenauant
591
¶Et ayons en nous bon vouloir
592
Car de nous deuons douloir
593
Puis que nous auons la main forte
594
La gent dure qui le nom porte
595
De prouesse et toute vaillance
596
Et bras charles qui na faillance
597
Le treshault pris des chrestiens
598
Qui les affligez es liens
599
De ces turcs pourroit tous oster
600
Seullement de sa main bouter
601
Sans aultre luy equiparer
602
Et tout seul pourroit reparer
603
Iherusalem la terre saincte
604
Quant sa vaillance auroit ataincte
605
O alcides prince puissant
606
O achilles le triumphant
607
Qui heus grant puissance et vigueur
608
Vostre fame na de liqueur
609
Pres du chrestien des humains
610
Vostre force nest que du mains
611
Du romain grant pompeius
612
De silla et de camillus
613
Puissans romains victorieux
614
Et fussent ilz deuant mes yeulx
615
Dirois pour luy ou ie me fonde
616
Quilz naprochent de riens au monde
617
Au souuerain trescrestien
618
Qui neut superateur lien
619
Et est celuy qui regnera
620
Si dieu plaist et dominera
621
Des ennemis superateur
622
Et le treshault vindicateur
r2r

Folio xciiii
623
De nostre foy et de leglise
624
Cest celuy qui de bonne guise
625
Surmontra ces turcs de sa force
626
Cest celuy et la dure escorce
627
Qui iherusalem et tumbeau
628
De iesucrist et de nouueau
629
Reduyra et donra
donra ] donrra GW5058
apuy
630
Qui appartient de droit a luy
631
¶O barons o princes de france
632
Toute leslite et excellence
633
De regnante chrestiente
634
Le hault priz de vigueur hante
635
Triumphant tresor de bonte
636
Richesse qua plus hault monte
637
Que toutes pierres precieuses
638
Souueraine et delicieuses
639
Qui furent sont au monde quises
640
Voz vertuz sont si bien exquises
641
Vous pry vueillez appareiller
642
Doulx et loyaulx cueurs eueiller
643
A entendre cy mes prieres
644
Et les retenez singulieres
645
Et vueillez a bien les comprendre
646
Car voiez plusieurs roys entendre
647
A dormicion et a sompne
648
Et leurs durs vouloirs les consomme
649
Qui deuoient estre piliers seurs
650
Et ce sont ceulx les moins asseurs
651
Qui de leglise ne font compte
652
Et ilz deuroient auoir grant honte
653
Chacun voit et nous les le voions
654
Chacun dit ie faiz nous loyons
655
Ie puis ie veulx faire des choses
656
Toutesfois ce ne sont que roses
657
Leur vouloir a celle duree
658
Na cil par forme mesuree
659
Qui vueille esleuer noz parois
660
De noz eglises ou par roys
661
Ducz cheualiers ou aultres gens
662
Doncques amis soyez diligens
663
Deslire la gent bien armee
664
Et releuer la belle armee
665
Prenez en vous ce souuenir
666
Laissez sompne laissez dormir
667
Et mectez nauires sur mer
668
Grans classicques puis sans blasmer
669
Vous serez et sans vitupere
670
Contre dieu iesus et son pere
671
Qui luy tout seul vous sollagera
672
Et pauures corps allegera
673
Quant vostre main sera lassee
674
Et sa puissance non passee
675
Vous rompera les grans chasteaulx
676
Sans mectre main de ces pourceaulx
677
Turcs. Apres vous aues tenant
678
Charles qui vous est soustenant
679
Duquel plus grant et en puissance
680
Oncques ne fut par sa science
681
Pour tenir son septre royal
682
Plus doulx amiable loyal
683
Iusticiable et sans replicque
684
Gouuernant la chose publicque
685
De dieu de ses subgectz et monde
686
Brief en grandes vertuz habonde
687
Et quelque mal que lon en die
688
Ne men chault ce nest qune enuie
689
Pour gouuerner royaulme et prouince
690
Plus iuste ne saurions prince
691
Auoir plus noble et de vertuz
692
Par luy vices sont abbatuz
693
Pariuremens et grans blaphames
694
Moyen desquelz mains pauures ames
695
Estoient maculees et soueillees
696
Et aux dyables auillees
697
Considerez ces beaulx arroys
698
Et auisez despuis quelz roys
699
Furent fait de si nobles ritz
700
Statuz et vertueux escriptz
701
Considerez que suruenant
702
Luy est dieu a son conuenant
703
Et a chose quil fait sans faille
704
Considerez la grant bataille
705
Les puissans gens les legions
706
Dhommes et grandes nacions
r 2
r2v

707
Quil subiugua na pas long temps
708
Pour venir ad ce que ientens
709
Cestoit iesucrist nostre dieu
710
Qui luy suruenoit en ce lieu
711
Il porte laspect et visaige
712
De charlemaigne le tressaige
713
Mageste vertuz et primat
714
Seignourie en son estomac
715
Toutes meurs porte de noblesse
716
Car de frauldes aucun ne blesse
717
De dolz ou machinacions
718
Ou daultres maluersacions
719
Ains il chemine le sentier
720
Droit la voye et chemin entier
721
Ne dorgueil se veult esleuer
722
Ains vertuz le va releuer
723
Tous les iours en bonne concorde
724
Dachacun nauoir nulle discorde
725
Il ayme tousiours paciences
726
Et si veult bonnes alliances
727
En soit enuieux qui vouldra
728
Car par eulx mon dit ne fauldra
729
Et qui vouldroit de luy mesdire
730
Iouserois dire et mais dire
731
Que tant que aurons ces durs effors
732
Ces vertueux sens et bratz fors
733
Soit ennuit demain ou assoir
734
Nous nauons garde de dechoir
735
¶O vous enuieux tous maulditz
736
Cueurs desloyaulx cueurs interditz
737
Fuiez fuiez allez vous an
738
Que lon ne vous voye de lan
739
Lesquelz empeschez nostre roy
740
Excercer vertueux arroy
741
De dieu et sa haulte louange
742
Vostre flaterie et loux ange
743
Semble et qui soit venu du ciel
744
Mais vostre cueur est plus que fiel
745
Amer et vous ne valez rien
746
Saillez gens dinuertueux bien
747
Car vostre fin mal en viendra
748
Et sachez que vous surprendra
749
Le grant dyable pour voz maulx
750
Mieulx vous vaulsist estre en emaulx
751
Que dauoir brasse ces fallaces
752
¶Ne scay si auez leu las ces
753
Anciennes et noz histoires
754
De ceulx qui tous ces consistoires
755
Voulurent faire a leur seigneur
756
Et cest de cil maistre et grigneur
757
Empereur qui apres regna
758
Charlemaigne et si domina
759
Quatriesme apres iceluy grant
760
Et son propre nom on comprent
762
Auquel monstra dieu sain et saulue
763
Les grandes peines des dampnez
764
Visez quil dit des condampnez
765
Combien estoient de vostre sorte
766
¶O grant prince et vertus forte
767
Combien que soiez debonnaire
768
Que resistez a cest affaire
769
Deiectez leur grant amertume
770
Exillez leur couraige tume
771
Et combien que grant fruition
772
Ayez de benediction
773
Du hault seigneur laltitonant
774
Ton desir et soit consonant
775
Ca bas en la voye mondaine
776
Et que de volunte tressaine
777
Tu soiez tout sans contredire
778
Neautmoins pour leur langue dire
779
En tous temps yuer et este
780
Ne facent contrariete
781
A ton vouloir a ton conseil
782
Et affin que aions appareil
783
Fait de toy et tous chrestiens
784
Pour subiuguer ces ordeux chiens
GW5058/B99
q4r
¶De la foy catholicque incli
nacion ⁊ de lempire
Pꝛeferēda
ē p᷎uata vti⸗
litas cōmu
ni: et mīoꝛi
maioꝛ.
¶O vous mes barons de legliſe
Qui monumens de foy teneʒ
En deliberation appꝛiſe
Gouuerneʒ et entreteneʒ
Vous pꝛy que vous les cōteneʒ
Laieʒ la mictre ultigere
Que ie vous cy monre et miſere
1
¶Helas quant mon cueur ſe remēbꝛe
2
De la foy et dung chacun membꝛe
3
De tous ſes tumbemens enoꝛmes
4
Dures griefues oppꝛobꝛes foꝛmes
5
Quelle ſouffre paciamment
6
Tout mon cueur de dueil et toꝛment
7
De innumerables pleurs regretʒ
8
Et de gemiemens aigretʒ
9
Se font quaſi en dures larmes
10
Enchambꝛe dedens ſes enfermes
11
Las de la veoir ainſi ſoueillee
12
Degaee et ſi maculee
13
Doꝛde boue et de fange noyre
14
De fiant dautre oꝛdure voyre
15
Et de pecheʒ durs et infaitʒ
16
Par toute nore turbe faitʒ
17
Le vouloir plus legier que plume
18
Et cueur aui dur qun enclume
19
Auroit qui durement et foꝛt
20
Ne ploureroit ſon deſconfoꝛt
21
Quant nous voions quainſi ſe maindre
22
La foy et que chacun va faindre
23
Aſeruir dieu et ſes cōmens
24
Et tous haultʒ diuins mandemēs
25
A ſa grant vertuʒ debonnaire
26
¶O toy aſpꝛe dur exemplaire
27
O la ſaincte egliſe de romme
28
Qui doiʒ ere deffenſe comme
29
De la ſaincte foy catholicque
30
Et qui iadis feuʒ ſeulle vnicque
31
Tuicion et le ſauluement
32
Sa ſauluegarde entierement
33
Au moyen de quoy vng checun
34
Te queroit ſans excepter vng
q iiii
q4v

35
Et eois exemple de foy
36
Helas helas puis que ie voy
37
Que toy qui es le chief du monde
38
Te mues trembles et te fonde
39
Sur vng fiant mat et debille
40
Tout impuiant tout infragille
41
Sicque quaſi pour le fiant
42
Que comme choſe de nyant
43
Qui ne peult ſouenir ton faix
44
Ton fondement et poꝛt affaix
45
Pour la debilite de ſoy
46
Et des maintenant iapparcoy
47
Pour ceuy qui trop bas ſe mine
48
Saincte egliſe chet en ruyne
49
Et par le moyen dhoꝛs pecheʒ
50
Dont les minires ſont tacheʒ
51
Comment pourrons nous par droicture
52
Querir ſouffiſante paure
53
Pour auoir ſalut contenant
54
Puis que vng ſi treſnoble tenant
55
Qui e nore chief pꝛincipal
56
Souffre et endure ſi grant mal
57
Ou nore loy ne diffinie
58
Et la foy ains quaſi finie
59
Par eulx les couumes entieres
60
Et oꝛdonnances ſingulieres
61
Qui furent iuement conruictes
62
Sont pꝛoernees et deruictes
63
Et ces barons cauſent cecy
64
Les roys qui ont cueur endurci
65
Qui deuroient ere la defence
66
Le muniment la ſouenance
67
De ieſus la choſe publicque
68
Et la ſaincte foy catholicque
69
Aiant le bouclier en la main
70
Le ſceptre royal ſouuerain
71
Le noble arnois ſur leurs coeʒ
72
Pour ere en grant honneur monteʒ
73
Du monde et ieſus nore dieu
74
Gecter ſes lures en tout lieu
75
Mais a iceulx point nen ſouuient
76
Chacun deulx tout trie deuient
77
Chacun refuſe ce poꝛt darmes
78
Leſpee bain et giſarmes
79
Et ſont ceulx cy qui vertueux
80
Deuroient ere et lumineux
81
Et dung bon franc courage haultain
82
Dung bon vouloir et ſouuerain
83
A romme qui iadis parent
84
De batailles bien apparent
85
Fut.nul ny veult ſes foꝛces eandre
86
Moyen de quoy deueʒ entendre
87
Que la nef ſur mer de ſainct pierre
88
Pour les grans vens venir a terre
89
Et vndes ne peut.en dangier
90
De ſe dechoir ſans ſoullager
91
Laquelle e foy de iheſu cri
92
Et dont maint liure a delle eſcript
93
Moyen laquelle au monde en ſomme
94
Pluſieurs ſont ſaulueʒ femme et homme
95
Et ſeront pardurablement
96
Sans fin et infalliblement
97
Ce celle qui pꝛetend tous dis
98
Nous faire aller en paradis
99
Ce celle qui ſainctʒ ſanctifie
100
Et ce celle en qui on ſe fie
101
Mais maintenant pour tout le voir
102
Titube et a grant peur de choir
103
Et que ſoudainement ſencline
104
Ou bien chaye en treſgrand ruine
105
Par ſes deruiſables tirans
106
Leſquelʒ ſont contre elle tirans
107
Et le ſainct ſiege apoolic
108
Lequel a peine tient applic
109
Quil ne ſoit abbatu des dars
110
De ces hoꝛs infaitʒ et ſoudars
111
Thurs ſcithiques qui ainſi deuient
112
Saincte egliſe et la dilanient
113
Et le ſiege ſainct pierre vnique
114
Nore ſaincte foy catholicque
115
Et qui fait ce obpꝛobꝛe ingent
116
E deuers oꝛient la gent
117
Ou nous auons ce machomet
118
Ce mauldit pꝛophete qui met
q5r

Folio xci
119
Loix en pluſieurs grans regions
120
Erreurs et maledictions
121
Et cee gent quaſi ſe y fonde
122
La plus grant part de tout le monde
123
Les arabes pꝛemierement
124
Aui laffricque entierement
125
Finablement la grant aſie
126
Ceulx tiennent la grant hereſie
127
Et les diuerti de la loy
128
Chꝛeienne et la vꝛaye foy
129
Qui ſecte cee maintenant
130
Chacun deulx a ſa main tenant
131
Pareillement ces malingʒ turcs
132
De deruyre tous noʒ paeurs
133
Et nore ſaincte foy planiere
134
Qui fut iadis ſemee entiere
135
En mains royaulmess icy nommeʒ
136
De pꝛix et nom bien renommeʒ
137
Egipte tartare la maure
138
Soldane et royaulme ſans demoure
139
Ces turcs vilʒ infaitʒ et hupeʒ
140
Ont vicieʒ et deturpeʒ
141
De leur turpe et mauldite ſecte
142
Et en lieu de nore loy cee
143
E tenue et en grans contens
144
De la foy combien que contens
145
Fuent ces maulditʒ turcs paiens
146
De la terre et tous citoiens
147
Et de ces grans mons ſarmaticques
148
Neautmoins par leurs grans pꝛaticques
149
Jlʒ ont tant fait que bien a pont
150
Ont pꝛis de iouine le pont
151
Boſphoꝛe aui la grant tracie
152
Et ſept royaulmes de trionnie
153
Bien amples grans et paterneulx
154
Et ce neautmoins curieux
155
Sont et furent dauoir en oultre
156
¶Et voyeʒ ce que ie vous monre
157
Car perdimes ſes nacions
158
Sur quelles dominacions
159
Auoit nore foy chꝛeienne
160
Chacun la tenoit comme ſienne
161
Et ſi touſiours lont maintenue
162
Juſques adce que hoꝛs tenue.
163
Eurent pꝛis aultre dur eſchange
164
De celle dicte gent erange
165
Et affin que ie vous les dye
166
Oyeʒ.la grant terre et gent de libie
167
Aſie toute et la petite
168
Fructueuſe et de fruictʒ eſcripte
169
Et europpe pluſieurs grans peuples
170
Au moyen quil eoient trop feubles
171
Et ſi ſentoient innaturelles
172
Les mains de ces turcs et cruelles
173
Mais hongres leur ont reſie
174
Et vaillamment ſe ſont ſie
175
Tant quilʒ ont tenu et ſans faille
176
Touſiours contre eulx groe:bataille
177
Et la gent des dalmates fieres
178
Ont inſulte a moꝛtiffieres
179
Ces turcs et griefuement pugniʒ
180
Exilleʒ tueʒ et bannitʒ
181
Hoꝛs de noʒ rencluſes de foy
182
¶Helas maintenant aeʒ voy
183
Que le cheualier nul ſecours
184
Ne veult donner au diuin cours
185
Ainſi dechet ſans nul remide
186
Et par default dauoyr ayde
187
La foy et ſon cultiuement
188
Son bel oeuure entierement
189
Par nore grande negligence
190
Combien que nayons indigence
191
Mais pour vertuʒ qui e perie
192
Nore foy e quaſi tarie
193
Toute ſabee et diminue
194
Et blee car e miſe nue
195
¶Helas qui ne fondroit en pleurs
196
Gemens et triables douleurs
197
Et deſromperoit par grant ire
198
Ses face et cheueux a bꝛief dire
199
Quantʒ grecʒ auons quaſi perduʒ
200
Qui eoient les bien entenduʒ
201
De iadis noʒ enſeignemens
202
Continuer et munimens
q5v

203
Et trace leſquelʒ ſubiugueʒ
204
Ont ee et ſi mitigueʒ
205
Quilʒ ont creu ces turcs ſans raiſon
206
Dautre en a pluſieurs a foyſon
207
Comme achinus et macedonne
208
Les thebes et ſparthe lidoyne
209
Tealle et aui la grant miſe
210
Tout e perdue au moins e miſe
211
Auec eulx et entre leurs mains
212
¶He dieux helas pauures humains
213
Quant et de nouueau penſe au noble
214
Lieu plaiſant de conantinoble
215
Douleur me va le cueur ferir
216
Et quaſi ſuis a interir
217
Qui eoit la nouuelle romme
218
Lempereur dominoit en ſomme
219
Oꝛ deſapꝛeſent e perdue
220
Perie laiee et vendue
221
A ces maulditʒ turcs ennemis
222
De nore foy.las mes amis
223
Et la gallate aui trapeſonte
224
Que diray ie plus ce grant honte
225
A nous qui toutes remembꝛons
226
Ces ruynes et na membꝛe homs
227
Qui vueille mectre pꝛouoyance
228
Et touſiours e ſans pouruoir en ce
229
Ces gens iouyent de ces terres
230
En leurs vilʒ et peruers durs erres
231
Non contens de ce quil poedent
232
Oultre plus veullent et ſuccedent
233
De leur dur et mauluais vouloir
234
Nous ſurpꝛendre de leur pouuoir
235
Combien que ayent par leurs eſcolles
236
Stirie pannone iricolles
237
Toutes ces belles regions
238
Royaulmes et grandes nations
239
Tellement la gent diliricques
240
Tremblent et pour ces turcs iniques
241
Toute la terre dytalie
242
Compꝛis auecques apulie
243
Qui ſont inſulteʒ et pilleʒ
244
Aux champs com pauures exilleʒ
245
Les ancelades es poternes
246
Au pꝛes dethna aux grans cauernes
247
Semblablement ſont pꝛoerneʒ
248
De cecille ſueuere neʒ
249
Et danubie tous ſes gens
250
En grans douleurs et pleurs ingens
251
Les craignent et doubte ſans faille
252
De peur dencourir leur bataille
253
Qui ne ſont aui ſecouruʒ
254
Ains delaieʒ comme gens nudʒ
255
¶O rhodes deffendʒ nore loy
256
O la ſaincte terre et la foy
257
Tous ces maulditʒ mahumetʒ rues
258
Leurs ſacres ⁊ſectes dirrues
259
Que ſaincte croix ſuperatree
260
Soit comme plus haulte pꝛincee
261
Ce nomme bagiaʒit le pꝛince
262
Sa gent et toute ſa pꝛouince
263
Leſquelʒ aultrement on appelle
264
Jl derimins et la gent cruelle
265
Droie grande armee pꝛopice
266
Et pour faire vng grant excercice
267
Contre noʒ pꝛinces et noʒ roys
268
Et venir a grans deſarroys
269
Toute chꝛeiente deruyre
270
Ou bien a tout le moins luy nuyre
271
Qui auec luy a appareil
272
Pour ſon bon et meilleur conſeil
273
Toutes furies infernalles
274
De ces cauernes auernalles
275
Son viʒ circui gironne
276
De ſerpens com vng giron ne
277
E deſpines a ſon iue
278
Et quen marchant ont ne le tue
279
Et deumenides la furie
280
Toute plaine de flaterie
281
Et ſon cueur tient le dieu bachus
282
Ferme en ſa chambꝛe reclus
283
Auec toute cee meſgnee
284
En tout mal condicionnee
285
Les chꝛeiens de diuin fruit
286
Plains.tous pꝛecipite et deruit
q6r

Folio xcii
287
Jl ne perſonne qui le nie
288
Ou bien les pꝛent et dilanye
289
Les aultres empꝛiſonne et toꝛmente
290
Sans auoir nul repoʒ en mente
291
Ces maulditʒ turcs a bꝛief parler
292
Jamais ne ſe peuuent ſaouller
293
De veoir le ſang dung chꝛeien
294
Et mains quilʒ ne feroient dung chien
295
Les domptent en toutes ſaiſons
296
Jucques en leurs pꝛopꝛes maiſons
297
Sans auoir raiſon ne pꝛopos
298
Ne les laient en nulʒ repos
299
¶O romme de vꝛaye foy lhonneur
300
Foꝛt ie te regrete en mon cueur
301
O le ſainct ſiege apoolic
302
Triumphant lexcellent vnic
303
Jay peur ſi cee gent meſchiue
304
Que de ce hault ſiege te pꝛiue
305
Et lie mainent dung cheuere
306
Comme le cheual qui va paire
307
Jl ya celle gent infecte
308
Dacheronte et la vile ſecte
309
Laquelle de rage foꝛgee
310
Toute e quaſi comme enragee
311
Nore foy tend dilanyer
312
Coꝛrompꝛe deruyre et nyer
313
Las ces loups deruiſent louil
314
Sans pitie mon nuyſant ne vil
315
Mais doulx amiable et haicte
316
Fu en yuer ou en ee
317
Meſmement cil de noʒ oueilles
318
Et bꝛebis combien que tu vueilles
319
Toy ignoſcent et a bien faire
320
Qui ne vouluʒ oncques mal faire
321
Touteſfois tend a te diſrompꝛe
322
Jeunes enfans bꝛiſer et rompꝛe
323
Femmes chaes tuer les meres
324
En lamentacions ameres
325
Les imberbes ieunes et vieulx
326
En rauiant comme enuieulx
327
Paree nous tient en vouloirs
328
Et ſommes mis a nonchalloirs
329
Touſiours et oppꝛimeʒ le cueur
330
Noʒ membꝛes poitraines et liqueur
331
E embꝛaſe de grant challeur
332
Et ſompne nous tient en ce heur
333
Au moyen de quoy et ſans faille
334
Par default de bonne bataille
335
Et exercice que indonteʒ
336
Ne ſont ces gros turcs debouteʒ
337
Nore loy toute ſe perit
338
Se blee choit et decherit
339
Les pꝛinces ducs et cheualiers
340
Sont deueus de leurs meiers
341
Et na nulluy de ces ſeigneurs
342
Poꝛtant le ſigne des grigneurs
343
Les pꝛedeceeurs anciens
344
Mes particuliers et tous ſiens
345
Pour leurs biens communs et pꝛiueʒ
346
Et comme gens tous derriueʒ
347
Nont en leurs courages vertuʒ
348
Ains deaiſiʒ et deueuʒ
349
Ont perdu le nom de vaillance
350
En eulx conſeil default pꝛudence
351
Peche regne et ferocite
352
Et auecques crudelite
353
Et a bien parler ſans replic
354
Jlʒ nayment point le bien public
355
Moyen de quoy tout e deſert
356
Nore loy nore foy ſe pert
357
Les turcs lont quaſi occupee
358
Deruicte et par foꝛce happee
359
Combien quen ſoions bien ſciens
360
Et par nore meſme eſciens
361
Car tous noʒ roys et barons doꝛment
362
En ce grant bien ne ſe confoꝛment
363
Ains la delaient tout dechoir
364
Pꝛoerner conſumer et choir
365
¶O chief iadis de tout le monde
366
Reluyſant comme pierre monde
367
Tu doꝛs tu nes plus aduohe
368
Empereur mais es deſuouhe
369
Mis couche dedens les eſpines
370
Moꝛtiferes poignantes et fines
q6v

371
Dedens leau bourbe et le fiant
372
Comme la choſe de nyant
373
¶O ſainct pierre o ton hault ſiege
374
Noble ſacre ta turbe liege
375
Et gens dort qui au temps pae
376
Auoit grant vertuʒ atae
377
Oꝛ a pꝛeſent aeʒ lon voit
378
Apparcoit et bien le cognoit
379
Que foy e toute coꝛrumpue
380
Deruicte et par ces turs rompue
381
Et na nulʒ qui leur contrarie
382
Nul ne les chae ne arie
383
Chacun ſouffre paciamment
384
Chacun endure leur toꝛment
385
Chacun ſe laie deulx perir
386
Nul ne veult ſa terre cherir
387
Deurope la plus grant partie
388
Ses ennemis ont departie
389
Et ſont ſur nous ſuperateurs
390
Dominateurs imperateurs
391
Et ſi ont nore loy ouee
392
Et leur vile ſecte boutee
393
Et pour les pecheʒ que faiſons
394
Contre dieu en toutes ſaiſons
395
Et noʒ infaitʒ crimes et hoꝛs
396
Dieu permet quauons ces diſcoꝛs
397
De cee gent turcs enragee
398
Pour la volunte erangee
399
Quauons a iheſus de bien faire
400
Pour peine auoir aui parfaire
401
Penitence des hoꝛs pecheʒ
402
Deſquelʒ nous ſommes entacheʒ
403
Et ie voy par tout en noʒ villes
404
Choſes abhominables et viles
405
Ou nous honnoꝛons la richee
406
Comme la plus haulte pꝛincee
407
Nous en compoſons les haultiers
408
Et de bon cueur treſuoluntiers
409
Les adoꝛons et de cueur fin
410
Et vertuʒ qui e nore fin
411
Quauoir deuions auec nous
412
La chaons lexillons de nous
413
Semblablement et ſaincte foy
414
Tous commandement et la loy
415
Auarice cauſe cecy
416
Libidinoſite aui
417
Et les aultres aſpꝛes et durs
418
Pecheʒ trop infaitʒ et obſcurs
419
Moyen deſquelʒ et ce raiſon
420
Souffrons de ces maulx lachoiſon
421
Trop bien nous lauons deſerui
422
Car au dyable auons ſerui
423
Ainſi que voions clerement
424
Comment dieu tout euidemment
425
De ſa haulte iuice diuine
426
A mis pluſieurs terre en ruine
427
Et pource quil eoient les pire
428
De pecheʒ et aui lempire
429
On voit que tout le monde y pꝛent
430
Chacun le pille et le ſurpꝛent
431
Oꝛ iadis romme fut puiante
432
Qui eſleu comme bien ſauente
433
Quatre citeʒ ſes nobles ſeurs
434
De foy et grant puiance aeurs
435
Leſquelles eoient pilier ſeur
436
De lempire et ſi tout lhonneur
437
Jheruſalem ſaincte pꝛemiere
438
Lautre qui fut treinguliere
439
Ainſi que vous deueʒ entendre
440
Ce nomme la grant alexandre
441
Poꝛtent le nom du noble roy
442
Et antioche ſans derroy
443
La quarte fut nouuelle romme
444
Conantinoble ce la ſomme
445
Cee turbe les a ſurpꝛiſes
446
Maintenant de lempire et pꝛiſes
447
Et les tiennent entre leurs mains
448
Ancois ces gentilʒ inhumains
449
Font eſleuer des faulx pꝛophetes
450
Et tendent vigourer leurs ſectes
451
Et nore loy toute diſrompꝛe
452
Contaminer bꝛiſer et rompꝛe
453
De cecy cauſe pꝛincipalle
454
E nore vouloir que ſi palle
r1r

Folio xci
455
Et noʒ poitraines ſubmergees
456
En tenebꝛes toutes plongees
457
Defaillantes de grant raiſon
458
De vertuʒ et doulce achoiſon
459
Qui trop ſe abſente de noʒ voye
460
Par ce que ne poꝛtons nul vraye
461
Lumiere. ains en ſommes pꝛiueʒ
462
Comme aueugleʒ tous derriueʒ
463
Auons les diribucions
464
Dung tas de maledictions
465
Deſquelʒ ſouffrons grans vituperes
466
Aduerſiteʒ et grans miſeres
467
Aui grans tumbemens pꝛoſcriptʒ
468
Et pour noʒ pecheʒ et delictʒ
469
Et nore ſaulueur ieſuchꝛi
470
Ainſi nous traicte et nous pugni
471
Pour nore cueur ſi endurci
472
Et que nauons de nous merci
473
Ne de nore ſaincte foy digne
474
Aui voions euident ſigne
475
Que ce turc meſchant ſatellite
476
Lon luy fait dhonneur plus deſlite
477
Et ſes commandemens on garde
478
Et cultiuemens contregarde
479
Que ne faiſons a nore roy
480
A iheſucri a nore loy
481
En toutes bonnes alliances
482
Sont bꝛiſees noʒ conſciences
483
Et auons toutes coꝛrompues
484
De maulx nous faiſons ſes repues
485
Comme dimpacience impitie
486
De lung dautre ſans amitie
487
Contre ſon amy ou bon frere
488
Sa ſeur mere ou bien ſon pere
489
De deſpoueiller chacun du ſien
490
Et deaiſir de tout ſon bien
491
Par vſure auaricieuſe
492
De tous grans maulx la conſcieuſe
493
Simonies et vituperes
494
Auec pluſieurs aultres reperes
495
De maulx et ſi noʒ bons voiſins
496
Noʒ amis et loyaulx couſins
497
Qui poedent terre ou auoir
498
Les querons de nore pouuoir
499
Auoir par fins ſubtilʒ moiens
500
Soient bourgois ou citoiens
501
Ou ſil e en lieu hault monte
502
Ne ſommes point trop adhonte
503
Que ne luy faions pꝛendre vng ſault
504
Pour eſlire ce lieu le hault
505
Auons et auoir ce beau regne
506
Par concluſion ſouueraine
507
Chꝛeiens ſont en ce diſcoꝛd
508
Lung a lautre nont point concoꝛd
509
Barons cheualiers ſont diſcoꝛs
510
¶Et les voy ien ſuis bien recoꝛs
511
Que leur vtilite pꝛiuee
512
En leur maiſon e arriuee
513
Mieulx que foy et bonne eſperance
514
Ne memerueille en conſcience
515
Si tant de villes et citeʒ
516
Leſquelles ſus iay reciteʒ
517
Tant de grans terres que chaeaulx
518
Tant de regnes vieulx et nouueaulx
519
Ont ces turcs rauies et pꝛinſes
520
Et ne reent plus que compꝛiſes
521
Soient les terres que tenons
522
Sautrement ne nous contenons
523
Debouter leurs puiance et armes
524
Jay grant peur quauec ces giſarmes
525
Viennent entrent noʒ regions
526
Pour noʒ grans maledictions
527
Et pecheʒ qui ſur nous domine
528
Et nore foy mectre en ruine
529
¶O romme romme cite noble
530
Jay peur que de conantinoble
531
Les foꝛtunes ne te deſpoꝛtes
532
Car ie voy appertes tes poꝛtes
533
Et voye toute magnifee
534
Je doubte foꝛment que te linfee
535
Ces vilʒ turcʒ et gent ſarraſine
536
Et machinent ta grant ruyne
537
Helas tu fuʒ pꝛemierement
538
Baie ſi ſouurainement
r
r1v

539
Et creas en treſbel arroy
540
Ton pꝛince ſouuerain et roy
541
Apꝛes deuins en aultre eat
542
Et loꝛs eſleuas vng ſenat
543
Et pource que fuʒ mal appꝛiſe
544
Dieu des haultʒ cieulx de ſa iuice
545
Ta pugnie par tes grans vices
546
Oꝛ fuʒ tu franche et tes complices
547
Ayant le ſeptre imperial
548
Du monde et le ſuperial
549
Dominant en iuice monde
550
Par tout luniuerſalle ronde
551
De ſeptre ie ne te denye
552
Que tu ne layes ne contrarie
553
Et auras mais foꝛt ſe minue
554
Ta foy et grandement deſnue
555
Au moyen que nul la deffend
556
Chacun de nous ſi le conſent
557
Chacun de nous en e en coulpe
558
Pour noʒ pecheʒ et nore coulpe
559
¶O barons pꝛinces et romains
560
Les excellens les ſouuerains
561
O toy alemaigne la foꝛte
562
O france treſpuiante poꝛte
563
Et les gaules roydes ſans faille
564
A lexercice de bataille
565
Et toy pape nore ſainct pere
566
Defendeʒ de foy le miere
567
Celle du ſaulueur ieſucri
568
Qui la nous bailla et eſcript
569
Deffendes ſon nom pꝛecieux
570
Pꝛeneʒ le dart victoꝛieux
571
Leueʒ le ferme entre voʒ mains
572
Nayeʒ point voʒ courages vains
573
Ayeʒ entre vous amitie
574
Paix concoꝛde auecques pitie
575
Teneʒ vous bons et loyaulx termes
576
Et ſoyeʒ en la foy foꝛt fermes
577
Et lieʒ dung lien damour
578
Pour lung de lautre auoir ſecour
579
Vng aentement et conſens
580
Vne concoꝛde et de bon ſens
581
Vne foy vnie a chacun
582
Et toutes voʒ mains ſoient vng
583
Doncques haiuement pꝛopine
584
Chacun a ſes armes chemine
585
Nous pouuons et auons puiance
586
Expeller la oultrecuydance
587
Moyennant layde de dieu
588
Ces peruers turcs de nore lieu
589
Et eablir comme deuant
590
Ferme foy deſoꝛenauant
591
¶Et ayons en nous bon vouloir
592
Car de nous deuons douloir
593
Puis que nous auons la main foꝛte
594
La gent dure qui le nom poꝛte
595
De pꝛouee et toute vaillance
596
Et bꝛas charles qui na faillance
597
Le treſhault pꝛis des chꝛeiens
598
Qui les affligeʒ es liens
599
De ces turcs pourroit tous oer
600
Seullement de ſa main bouter
601
Sans aultre luy equiparer
602
Et tout ſeul pourroit reparer
603
Jheruſalem la terre ſaincte
604
Quant ſa vaillance auroit ataincte
605
O alcides pꝛince puiant
606
O achilles le triumphant
607
Qui heus grant puiance et vigueur
608
Vore fame na de liqueur
609
Pꝛes du chꝛeien des humains
610
Vore force ne que du mains
611
Du romain grant pompeius
612
De ſilla et de camillus
613
Puians romains victoꝛieux
614
Et fuent ilʒ deuant mes yeulx
615
Dirois pour luy ou ie me fonde
616
Quilʒ napꝛochent de riens au monde
617
Au ſouuerain treſcreien
618
Qui neut ſuperateur lien
619
Et e celuy qui regnera
620
Si dieu plai et dominera
621
Des ennemis ſuperateur
622
Et le treſhault vindicateur
r2r

Folio xciiii
623
De nore foy et de legliſe
624
Ce celuy qui de bonne guiſe
625
Surmontra ces turcs de ſa foꝛce
626
Ce celuy et la dure eſcoꝛce
627
Qui iheruſalem et tumbeau
628
De ieſucri et de nouueau
629
Reduyra et donrra apuy
630
Qui appartient de droit a luy
631
¶O barons o pꝛinces de france
632
Toute leſlite et excellence
633
De regnante chꝛeiente
634
Le hault pꝛiʒ de vigueur hante
635
Triumphant treſoꝛ de bonte
636
Richee qua plus hault monte
637
Que toutes pierres pꝛecieuſes
638
Souueraine et delicieuſes
639
Qui furent ſont au monde quiſes
640
Voʒ vertuʒ ſont ſi bien exquiſes
641
Vous pꝛy vueilleʒ appareiller
642
Doulx et loyaulx cueurs eueiller
643
A entendre cy mes pꝛieres
644
Et les reteneʒ ſingulieres
645
Et vueilleʒ a bien les compꝛendre
646
Car voieʒ pluſieurs roys entendre
647
A doꝛmicion et a ſompne
648
Et leurs durs vouloirs les conſomme
649
Qui deuoient ere piliers ſeurs
650
Et ce ſont ceulx les moins aeurs
651
Qui de legliſe ne font compte
652
Et ilʒ deuroient auoir grant honte
653
Chacun voit et nous les le voions
654
Chacun dit ie faiʒ nous loyons
655
Je puis ie veulx faire des choſes
656
Touteſfois ce ne ſont que roſes
657
Leur vouloir a celle duree
658
Na cil par foꝛme meſuree
659
Qui vueille eſleuer noʒ parois
660
De noʒ egliſes ou par roys
661
Ducʒ cheualiers ou aultres gens
662
Doncques amis ſoyeʒ diligens
663
Deſlire la gent bien armee
664
Et releuer la belle armee
665
Pꝛeneʒ en vous ce ſouuenir
666
Laieʒ ſompne laieʒ doꝛmir
667
Et mecteʒ nauires ſur mer
668
Grans claicques puis ſans blaſmer
669
Vous ſereʒ et ſans vitupere
670
Contre dieu ieſus et ſon pere
671
Qui luy tout ſeul vous ſollagera
672
Et pauures coꝛps allegera
673
Quant vore main ſera laee
674
Et ſa puiance non paee
675
Vous rompera les grans chaeaulx
676
Sans mectre main de ces pourceaulx
677
Turcs.Apꝛes vous aues tenant
678
Charles qui vous e ſouenant
679
Duquel plus grant et en puiance
680
Oncques ne fut par ſa ſcience
681
Pour tenir ſon ſeptre royal
682
Plus doulx amiable loyal
683
Juiciable et ſans replicque
684
Gouuernant la choſe publicque
685
De dieu de ſes ſubgectʒ et monde
686
Bꝛief en grandes vertuʒ habonde
687
Et quelque mal que lon en die
688
Ne men chault ce ne qune enuie
689
Pour gouuerner royaulme et pꝛouince
690
Plus iue ne ſaurions pꝛince
691
Auoir plus noble et de vertuʒ
692
Par luy vices ſont abbatuʒ
693
Pariuremens et grans blaphames
694
Moyen deſquelʒ mains pauures ames
695
Eoient maculees et ſoueillees
696
Et aux dyables auillees
697
Conſidereʒ ces beaulx arroys
698
Et auiſeʒ deſpuis quelʒ roys
699
Furent fait de ſi nobles ritʒ
700
Statuʒ et vertueux eſcriptʒ
701
Conſidereʒ que ſuruenant
702
Luy e dieu a ſon conuenant
703
Et a choſe quil fait ſans faille
704
Conſidereʒ la grant bataille
705
Les puians gens les legions
706
Dhommes et grandes nacions
r ꝛ
r2v

707
Quil ſubiugua na pas long temps
708
Pour venir ad ce que ientens
709
Ceoit ieſucri nore dieu
710
Qui luy ſuruenoit en ce lieu
711
Jl poꝛte laſpect et viſaige
712
De charlemaigne le treaige
713
Magee vertuʒ et pꝛimat
714
Seignourie en ſon eomac
715
Toutes meurs poꝛte de noblee
716
Car de frauldes aucun ne blee
717
De dolʒ ou machinacions
718
Ou daultres maluerſacions
719
Ains il chemine le ſentier
720
Droit la voye et chemin entier
721
Ne doꝛgueil ſe veult eſleuer
722
Ains vertuʒ le va releuer
723
Tous les iours en bonne concoꝛde
724
Dachacun nauoir nulle diſcoꝛde
725
Jl ayme touſiours paciences
726
Et ſi veult bonnes alliances
727
En ſoit enuieux qui vouldra
728
Car par eulx mon dit ne fauldra
729
Et qui vouldroit de luy meſdire
730
Jouſerois dire et mais dire
731
Que tant que aurons ces durs effors
732
Ces vertueux ſens et bꝛatʒ foꝛs
733
Soit ennuit demain ou aoir
734
Nous nauons garde de dechoir
735
¶O vous enuieux tous maulditʒ
736
Cueurs deſloyaulx cueurs interditʒ
737
Fuieʒ fuieʒ alleʒ vous an
738
Que lon ne vous voye de lan
739
Leſquelʒ empeſcheʒ nore roy
740
Excercer vertueux arroy
741
De dieu et ſa haulte louange
742
Vore flaterie et loux ange
743
Semble et qui ſoit venu du ciel
744
Mais vore cueur e plus que fiel
745
Amer et vous ne valeʒ rien
746
Sailleʒ gens dinuertueux bien
747
Car vore fin mal en viendra
748
Et ſacheʒ que vous ſurpꝛendra
749
Le grant dyable pour voʒ maulx
750
Mieulx vous vaulſi ere en emaulx
751
Que dauoir bꝛae ces fallaces
752
¶Ne ſcay ſi aueʒ leu las ces
753
Anciennes et noʒ hioires
754
De ceulx qui tous ces conſioires
755
Voulurent faire a leur ſeigneur
756
Et ce de cil maire et grigneur
757
Empereur qui apꝛes regna
758
Charlemaigne et ſi domina
759
Quatrieſme apꝛes iceluy grant
760
Et ſon pꝛopꝛe nom on compꝛent
761
Lempereur charles et le chauue
762
Auquel monra dieu ſain et ſaulue
763
Les grandes peines des dampneʒ
764
Viſeʒ quil dit des condampneʒ
765
Combien eoient de vore ſoꝛte
766
¶O grant pꝛince et vertus foꝛte
767
Combien que ſoieʒ debonnaire
768
Que reſieʒ a ce affaire
769
Deiecteʒ leur grant amertume
770
Exilleʒ leur couraige tume
771
Et combien que grant fruition
772
Ayeʒ de benediction
773
Du hault ſeigneur laltitonant
774
Ton deſir ⁊ ſoit conſonant
775
Ca bas en la voye mondaine
776
Et que de volunte treaine
777
Tu ſoieʒ tout ſans contredire
778
Neautmoins pour leur langue dire
779
En tous temps yuer et ee
780
Ne facent contrariete
781
A ton vouloir a ton conſeil
782
Et affin que aions appareil
783
Fait de toy et tous chꝛeiens
784
Pour ſubiuguer ces oꝛdeux chiens

2
c. bone de
postu. prela.
In auctor. vt
iudi. sine quo
suf. in prin.
col .ii.
Belege

Belege

63
Causa de=
structionis
fidei.

86
Math .viii
Belege









195
Hiere .ix.
Belege

196
Trenorum .ii.
Belege












294
Esaie .lvi.
Eccle .xii.
Belege


313
xliii. di. sit
rector. et. c.
ephesiis
Belege

361
c. quamvis de re
gu. iur. in an
tiquis.
Belege

365
psalmus .lxxv.
Belege

374
Naum .iii
Esaie .li.
Belege

434
Eccle .xiiii.
Iohan .xix
c. inter quattuor
de ma. et ob
ca. nimis de
priuile.
Belege


466
Leui .xxvi.
prouer .xxviii
Belege

468
Causa deso
lationis fidei

510
prouer .xvii
Hiere .xv.
Belege

529
vrbis principia

555
Hiere .xxxi
Ad hebreos .8.
Belege

559
Exhortatio

565
Concordia
parvae res cre
scunt discor=
dia dilabuntur
Salustius.
Belege


631
apostropha
barones.

669
Apost .xvii
Belege


756
De imperato
eiusdem nominis.
regnante post
nas inferni
deus demon
strauit