GW5058/B111
x3v
(Ohne Titel)
1
¶Or auons nous excerce noz beaulx ieux
2
En ce liure elucidant les yeulx
3
De lumiere et clarte vertueuse
4
Ha ha vertuz qui honnoure les cieulx
5
Et toy raison qui va de mieulx en mieulx
6
Et vous pallas si doulce et fructueuse
7
Toy minerue en tous ars sumptueuse
8
Voz sciences sont si tresbien nommees
9
Que par tous lieux courent voz renommees
10
O castaldie o la noble fontaine
11
Rhetoricque et doctrine haultaine
12
He pardonnez au tresque peu scauent
13
Si ie ne beuz de vostre eau doulce et saine
14
Combien queusse pouuoir sans nulle essaine
15
Et toutesfois ie y fuz trop insauent
16
Ie me prosterne et metz icy dauent
17
Vous suppliant me impartir vostre grace
18
Si ensuiuy nay vostre excellant trace
19
Aumoins que peu et nest chose qui monte
20
A toy dame qui tout hault bien surmonte
21
Et qui refaiz les esperitz labilles
22
Et vous pallas vierge et tresdoulce fonte
23
Au dyamant cler luysant te confronte
24
Mes esperitz et ceulx du monde habilles
25
Pour reciter seroient beaucoup fragilles
26
Tes grans vertuz. donc moy le petit monde
27
Ne puis trouuer louange ou ie me fonde
28
Et tafferer ainsi quil appartient
29
Ton haultain loux que chacun apart tient
30
Qui est si hault si doulx si excellant
31
Si souuerain que tout monde contient
32
Terre et les cieulx ou tousiours se maintient
33
Doncques tu es le secours precellant
34
Qui oncques mes ne fut oyseux ou lent
35
De distiller ta grande rectitude
36
Pour au pecheur donner beatitude
37
Pardonne moy si mon sens de nature
38
Incapable na scauoir douuerture
39
Pour reciter ton vertueux empire
40
Ie chemine soubz ta grant couuerture
41
Et si ne quiers quauoir ta grande oingture
42
Affin que naille tousiours de pis en pire
43
Ie suis celuy qui peu de biens aspire
44
Mais toutesfois en suffisance viz
45
Car plus que iay ne les ay deseruiz
46
Iay fort gemy o deesse pallas
47
Que tout mon temps ie nexsplete pas las
48
A ton seruice et pour auoir ton don
49
De tes vertuz et choir en tes doulx lacz
50
Si bien rempliz de melliflux soulas
51
A toy me rends ie ten requiers pardon
52
Octroye moy O vierge labandon
53
Impetre moy doulce dame benigne
54
Le haultain bien et mansion diuine
x4r

55
Iamais ie neuz ne nauray aultre espoir
56
Quen toy seulle combien qua dire voir
57
Ne suis digne vocquer ton auctenticque
58
Et treshault nom. neautmoins de sauoir
59
Ie eusse bien peu a visiter et voir
60
Ce beau liure discret scientificque
61
Te merciant de vouloir patenticque
62
Puis que ie suis par ton moyen a fin
63
De ce liuret si tresnet et si fin
64
Te suppliant impetrer a ton filz
65
Que ie puisse comme en vertuz confiz
66
Doresnauant mectre mon temps a bien
67
Et te obeyr o tresdoulx crucifix
68
Soiez vers moy qui suis pecheur affix
69
Et que iaye en vous mon entretien
70
Nulz biens mondains ie ne quiers et plus rien
71
Octroye moy o pallas ma demande
72
Iespere en toy auoir ma seulle amende
73
Et que ces folz au monde tous prenans
74
Ses vanitez et discors apprenans
75
Semblablement aient vouloir parfait
76
Et de leurs maulx ilz soient repentans
77
Et les vertuz par apres comprenans
78
De bouche et mains de ditz et par effect
79
Affin que puissent monter par leur bien fait
80
Ou hault manoir aux bons habandonne
81
Que par sa mort iesus nous a donne
82
Ou quel puissons tout nostre temps passe
83
Quant le monde sera tout trespasse
84
Aller apres sans auoir nul destourbe
85
De lennemy et aussi que casse
86
Soit et destruit grant peche amasse
87
En nous gectant de toute vile bourbe
88
Et ton manteau de vertuz nous assourbe
89
Moyen du quel es haultz cieulx peruiendrons
90
Sa ton filz plaist et celle part viendrons
GW5058/B111
x3v
1
¶Oꝛ auōs nous excerce noʒ beaulx ieux
2
En ce liure elucidant les yeulx
3
De lumiere et clarte vertueuſe
4
Ha ha vertuʒ qui honnoure les cieulx
5
Et toy raiſon qui va de mieulx en mieulx
6
Et vous pallas ſi doulce et fructueuſe
7
Toy minerue en tous ars ſumptueuſe
8
Voʒ ſciences ſont ſi treſbien nommees
9
Que par tous lieux courent voʒ renōmees
10
O caaldie o la noble fontaine
11
Rhetoꝛicque et doctrine haultaine
12
He pardonneʒ au treſque peu ſcauent
13
Si ie ne beuʒ de vore eau doulce et ſaine
14
Cōbien queue pouuoir ſās nulle eaine
15
Et touteſfois ie y fuʒ trop inſauent
16
Je me pꝛoerne et metʒ icy dauent
17
Vous ſuppliant me impartir vore grace
18
Si enſuiuy nay vore excellant trace
19
Aumoins que peu et ne choſe qui monte
20
A toy dame qui tout hault bien ſurmonte
21
Et qui refaiʒ les eſperitʒ labilles
22
Et vous pallas vierge et treſdoulce fonte
23
Au dyamant cler luyſant te confronte
24
Mes eſperitʒ et ceulx du monde habilles
25
Pour reciter ſeroient beaucoup fragilles
26
Tes grans vertuʒ.donc moy le petit mōde
27
Ne puis trouuer louange ou ie me fonde
28
Et tafferer ainſi quil appartient
29
Ton haultain loux que chacun apart tient
30
Qui e ſi hault ſi doulx ſi excellant
31
Si ſouuerain que tout monde contient
32
Terre et les cieulx ou touſiours ſe maītiēt
33
Doncques tu es le ſecours pꝛecellant
34
Qui oncques mes ne fut oyſeux ou lent
35
De diiller ta grande rectitude
36
Pour au pecheur donner beatitude
37
Pardonne moy ſi mon ſens de nature
38
Jncapable na ſcauoir douuerture
39
Pour reciter ton vertueux empire
40
Je chemine ſoubʒ ta grant couuerture
41
Et ſi ne quiers quauoir ta grāde oingture
42
Affin que naille touſiours de pis en pire
43
Je ſuis celuy qui peu de biens aſpire
44
Mais touteſfois en ſuffiſance viʒ
45
Car plus que iay ne les ay deſeruiʒ
46
Jay foꝛt gemy o deee pallas
47
Que tout mon temps ie nexſplete pas las
48
A ton ſeruice et pour auoir ton don
49
De tes vertuʒ et choir en tes doulx lacʒ
50
Si bien rempliʒ de melliflux ſoulas
51
A toy me rends ie ten requiers pardon
52
Octroye moy O vierge labandon
53
Jmpetre moy doulce dame benigne
54
Le haultain bien et manſion diuine
x4r

55
Jamais ie neuʒ ne nauray aultre eſpoir
56
Quen toy ſeulle combien quadire voir
57
Ne ſuis digne vocquer ton auctenticque
58
Et treſhault nom.neautmoins de ſauoir
59
Je eue bien peu a viſiter et voir
60
Ce beau liure diſcret ſcientificque
61
Te merciant de vouloir patenticque
62
Puis que ie ſuis par ton moyen a fin
63
De ce liuret ſi treſnet et ſi fin
64
Te ſuppliant impetrer a ton filʒ
65
Que ie puie comme en vertuʒ confiʒ
66
Doꝛeſnauant mectre mon temps a bien
67
Et te obeyr o treſdoulx crucifix
68
Soieʒ vers moy qui ſuis pecheur affix
69
Et que iaye en vous mon entretien
70
Nulʒ biēs mōdaīs ie ne quiers et plus rien
71
Octroye moy o pallas ma demande
72
Jeſpere en toy auoir ma ſeulle amende
73
Et que ces folʒ au monde tous pꝛenans
74
Ses vaniteʒ et diſcoꝛs appꝛenans
75
Semblablement aient vouloir parfait
76
Et de leurs maulx ilʒ ſoient repentans
77
Et les vertuʒ par apꝛes compꝛenans
78
De bouche et mains de ditʒ et par effect
79
Affin que puient mōter par leur biē fait
80
Ou hault manoir aux bons habandonne
81
Que par ſa moꝛt ieſus nous a donne
82
Ou quel puions tout nore temps pae
83
Quant le monde ſera tout treſpae
84
Aller apꝛes ſans auoir nul deourbe
85
De lennemy ⁊ aui que cae
86
Soit et deruit grant peche amae
87
En nous gectant de toute vile bourbe
88
Et ton manteau de vertuʒ nous aourbe
89
Moyē du quel es haultʒ cieulx peruiēdrōs
90
Sa ton filʒ plai et celle part viendrons