GW5058/P18
a3v
¶Prolude de ce present liure.
1
Par tout le monde et regions
2
Resonent les scientifficz
3
Denseignemens a legions
4
Faiz par noz peres deificz
5
Et le monde en est tout confiz
6
Que nous disons saincte escripture
7
En nostre loy gist grant droicture
8
Et premierement nous auons
9
La bible des anciens peres
10
En laquelle ainsi que sauons
11
Leurs faictz sont mis sans vituperes
12
Ou nous prenons les bons repaires
13
Et alimens de la pauure ame
14
Qui nayme vertuz est infame
15
Les liures de philozophie
16
Auons ou tous biens sont compris
17
Cest celle ou tout bon homs se fie
18
Dont tous les saiges ont appris
19
Elle est de haultain et grant prix
20
Commodite et grant proffit
21
Loue soit dieu dont il la fist
22
Et toutesfois ie memerueille
23
Dung chacun pauure mortel homme
24
Qui a son salut point ne veille
25
Ains de pechez fait grosse somme
26
Comme dieu tous ne nous assomme
27
Veu que si peu nous le prisons
28
Gardons nous de ses mesprisons
29
Doctrine et grant salubrite
30
Du monde tous les iours on chasse
31
En mal par imbecillite
32
Chacun homme ses bons iours passe
33
Nous iouons tous de passe passe
34
Et mesprisons tous les iours dieu
35
A mal faire nya pas ieu
36
Pallas souloit tenir noz rancs
37
Ca bas au monde et en nostre estre
38
Mais celle ne sommes souffrans
39
Par noz grans pechez et bissextre
40
Et sen est allee es cieulx paistre
41
Amie des sainctz et les sert
42
Discret a bon maistre sassert
43
Bien peu auons de sa droicture
44
Sa prudence et grande science
45
Nulz ou bien peu ont louuerture
46
De probite foy conscience
47
Amour et pitie nest point en ce
48
Chacun mesprise son hault dieu
49
Qui prent vertuz eslist bon lieu
50
Et soit es iours ouuriers et festes
51
Les sacres sainctz bons documens
52
Si doulx gracieux et honnestes
53
La foy et noz enseignemens
54
Celestes endoctrinemens
55
Et bonnes meurs tous desprisons
56
Nostre griefue mort peu prisons
57
Oultre plus du monde le pire
58
Tumbons en erreurs infinitz
59
Releuez en meschant empire
60
Sans vouloir estre diffinitz
61
Par noz pechez sommes finitz
62
Nul de nous nafferme degre
63
Qui ayme dieu est a son gre
64
Et par plains voyes et sentiers
65
Tauernes marchez et par villes
66
Finablement par tous quartiers
67
Excercent gormandises viles
68
Prenans ses chemins inutiles
69
Sans prendre de salut la voye
70
Qui vit en dieu il a grant ioye
71
Nous suiuons caupones tauernes
72
En buuant de tous
buuant de tous ] buuantd et ous GW5058
vins de sorte
a4r

73
Nous remplissons noz corps auernes
74
Grant licherie nous assorte
75
Nul sobriete ne supporte
76
Chacun de ce vice est trouble
77
Nul ne viura sil na du ble
78
Et noz pensees sont inhertes
79
Qui ne quierent que vains exploiz
80
Et rendons noz ames desertes
81
De occiosite et reploix
82
Et corps de luxures imploix
83
Aultres vices auons vng cent
84
Qui fait peche de luy se sent
85
Au moyen de quoy si grant nombre
86
Est de folz par my tout le monde
87
Quen tous quartiers ilz font encombre
88
Leur follie par tout redonde
89
Toute vertuz et chose munde
90
Contaminent de grant follie
91
Tousiours le fol de mal se allie
92
Dont les vngz cuydent bien sauens
93
Estre saiges et fors discretz
94
Et les aultres sont plain de vens
95
Qui ne sauent loix ne decretz
96
Toutesfois sont en eulx concretz
97
Et par ce moyen folz tousiours
98
Mal faire nous nuyst tous les iours
99
Telles gens vous ne deuez croire
100
Insciens et oultrecuydez
101
Qui sont rempliz de vaine gloire
102
Et toutesfois bons les cuydez
103
De bon sens ilz sont tous vuidez
104
Et se reputent haultz et saiges
105
Gardez vous bien de leurs passaiges
106
Or doncques tous les loyaulx bons
107
Auront leurs loyers et desertes
108
Et les folz de peruers regnons
109
Seront descriptz selon leurs sertes
110
Nous voulons par voyes appertes
111
Bailler a chacun son bon loz
112
Mal fait laisser la chair pour los
113
Par mes fictions dresseray
114
Sur mer classicques et nauires
115
De cordages les freteray
116
De hunes de voiles et vires
117
De bicoquetz aussi dauires
118
y aura par grant multitude
119
Le bien faisant a bonne estude
120
Les prendray de diuers pays
121
Ou regneront tous les humains
122
Des bons ou des mauluais hais
123
Aueuglez malades ou sains
124
Et les bastiray de mes mains
125
Tant que ie viuray et sans cesse
126
Vertuz est treshaulte princesse
127
Aussi mest il bien necessaire
128
Car ya tant dinnumerables
129
Follatis de peruers affaire
130
Qui font des maulx irreparables
131
En mes vers qui sont numerables
numerables ] numerablee GW5058
132
Ne peuuent estre tous descriptz
133
Qui ayme dieu tient ses escriptz
134
En si grant nombre ses folz courent
135
Lesquelz viuent au monde et sont
136
A venir a noz nefz discourent
137
De tel roideur quilz se defont
138
Leur pie se blesse et tout se fond
139
Pour venir a nostre nauire
140
Tel cuide estre bien seur qui vire
141
Et quant ie pense leurs molestes
142
Leurs follies et maulx grigneurs
143
Plus en ya que de ces bestes
144
Qui portent fleurs plains de liqueurs
145
Brief tant court de folles erreurs
146
Que tout en est plain le vaisseau
147
Sans lectre vault bien peu le seau
a4v

148
De ceulx aucuns sont apprentis
149
Et veullent la nef gouuerner
150
Selon leur gre et appetis
151
Ou verriez maintz discerner
152
Lun dit ie veulx lautre cerner
153
Le mast nef et tout le nauire
154
Eureux est qui de dieu fuit lire
155
Aucuns dedens a appecte
156
Estre au plus parfont en la nef
157
Et si est vng peu delecte
158
Mais il voit le peril fort grief
159
Bien peu sont qui ont cest astref
160
Et si ma nef oultre ont passee
161
Beaucoup vault vertuz compassee
162
Et le dernier de ces courans
163
Folz comme iay dit cy dessus
164
Tart arriue et discourans
165
Veult estre des aultres au dessus
166
Et tirer le voil hault et sus
167
Pour entrer en mer bien auant
168
Voluntiers est creu insauent
169
Et si vous voulez bien sauoir
170
Qui est ceste nef sachez que vne
171
En a chacun et pour tout voir
172
En est aux folz vne commune
173
Qui a plus de vne seule hune
174
Et court en toutes regions
175
Ou de gens a grans legions
176
Toy regnant qui as belle face
177
De vertuz mire toy cy mirez
178
Et liz mon liure et son preface
179
Ou tu verras des meurs admirez
180
Si tu es mire te remires
181
Et tu verras du tout ta forme
182
Le iuste eslist la bonne norme
183
Si en mes doctrines contiens
184
Iucques a ton extremite
185
Soie bien asseur que tu tiens
186
Et sans auoir calamite
187
Des cieulx lhaulte sublimite
188
Sans voir denfer lordeuse mine
189
Qui tousiours bien fait cest bon signe
190
Car ainsi auras fruition
191
De vertuz sans aultre querir
192
Et de dieu benediction
193
Follie ne te ira querir
194
Nostre nef niras acquerir
195
Mais prendras le loyal eschange
196
Vng homme saige est demy ange
197
Tu iras le chemin et voye
198
Qui tous bons chrestiens esueille
199
Et si nas garde quon te voye
200
Que naye vertuz a loreille
201
Et sainctete toute pareille
202
Ors de toute vile macule
203
Qui fait bien pas ne se reculle
204
Si consideriez mortelz
205
Les faiz et les desirs mondains
206
Verriez quilz ne sont mors telz
207
Si transitoires et soudains
208
Et plus courans que ne sont dains
209
Tant quon ne congnoist point leur trace
210
Nostre temps bien a coup se passe
211
Et celuy estre fol on cuyde
212
Pauure et meschant quant il na riens
213
Ou sil a le cerueau tout vuide
214
Mais de pechez na les liens
215
Par auenture les haultz biens
216
Des cieulx luy seront ordonnez
217
Aux begnins sont les cieulx donnez
donnez ] donne GW5058
218
Et lautre bien saige et prudent
219
Qui ne pense pas estre vni
220
De pechez et tout euident
221
On le voit griefuement pugni
222
Et en enfer comme vng honni
a5r

223
Deiecte pardurablement
224
Fiction maine a dampnement
225
Et celuy que iay sus nomme
226
Quon pensoit fort estre nocent
227
Lequel estoit mal renomme
228
Toutesfois il est ignocent
229
Et en sa derniere fin sent
230
Les biens de la dame pallas
231
Tel prent repos qui nest pas las
232
Tous ses semblans le bel ouurage
233
De grant vertuz ne haient pas
234
Sans encourir aucun oultrage
235
Auront tousiours ce doulx appas
236
Iamais nauront maleureux cas
237
Ains dieu tousiours les aidra
238
Qui quiert dieu il luy suruiendra
239
Et ne garde ce sapient
240
Porter le son ou folle mictre
241
Feust il de scauoir inscient
242
Mais quil face selon lespitre
243
Car ie le mectray au hault tiltre
244
De vertuz et toute noblesse
245
Qui vit bien peche ne le blesse
246
Mais folz assemblez et caterue
247
Ien treuue de plusieurs manieres
248
Les vngz ont la ceruelle terue
249
Qui veullent porter les banieres
250
Les aultres de pensees fieres
251
Aux tresors se vont emploier
252
Qui fait mal na point de loyer
253
Affin que tous ceulx ie vous nomme
254
Le noble clerc prestre ou le riche
255
Le pauure le bourgeois en somme
256
Le moyne lapostat ou le chiche
257
De tous mestiers fist il la miche
258
Nostre nef quasi toute sonne
259
Le fol au saige mal consonne
260
Le rustic le ieune et limberbe
261
Le puissant le vieil laccropi
262
Fust il faucheur de pre ou derbe
263
De toute sorte et decrepit
264
Si sont folz nont point de repit
265
Ilz viendront en ma nef a haste
266
Mal fait qui brusle ou feu sa paste
267
Et le scientiffict ou doct
268
La femme bourgoise ou pucelle
269
Liurongne lincense ou sot
270
La pudicque chaste ou ancelle
271
Pourueu que soit des sotes celle
272
La ieune ou vieille mariee
273
Femme est bien tost deuariee
274
Aussi telles voluptueueses
275
Lesquelles plusieurs gens commouent
276
De ses amours amertueuses
277
Et laisser toutes meurs semouent
278
Toute ordure et grant fiant mouent
279
En charnelle felicite
280
Maleureux aime vilite
281
Folz a follie conuertis
282
En mon mirouer prenez garde
283
Et comme gens bien aduertis
284
Mires vous chacun se regarde
285
Et vous verrez mainte grant darde
286
De grant peche qui vous conuoit
287
Qui bien se mire bien se voit
288
Sachez que nostre entencion
289
A aultre chose ne pretend
290
Que puissons satisfaction
291
Faire a dieu et ce quil contend
292
Nostre vouloir a cecy tend
293
Et que de vertuz soions yure
294
Il est eureux qui veult bien viure
295
De peche oster les stimacs
296
Et vice qui pauure ame mort
a5v

297
Pour laisser nostre nef et mast
298
Et nostre importable discort
299
Apres seray de vostre accord
300
Et faculte ie vous le mande
301
A mal fait il nya que amende
302
Et si aucuns folz derridans
303
Sont de noz petiz ieulx escriptz
304
Et si leur gueulle vont bridans
305
De noz vaffres et font des ritz
306
Disant que folz y sont compris
307
En tous lieux amont et a val
308
Le test nest pas le principal
309
Ains se voulez noyau priser
310
Pour en recouurer la liqueur
311
Il vous fault le test tout briser
312
Pour auoir bon noyau au cueur
313
Alors vous aurez grant rancueur
314
Et le noyau vous aymerez
315
En bon temps graine semerez
316
Ainsi vous baille lexemplaire
317
Seigneurs sil vous plaist de le lire
318
Et ne vous vueille point desplaire
319
Mon liure versetz et satire
320
Mon desir et vouloir satire
321
A la tresprecieuse gemme
322
Qui aime son dieu et son ame
323
Ainsi noz anciens ont faictes
324
Les doctrines et meurs mordans
325
Qui furent les loyaulx poetes
326
En plusieurs beaulx ditz accordans
327
Qui iadis es anciens ans
328
Corrigerent maintz mal et crimes
329
Cil qui nayme dieu dieu lopprime
330
De les suiuir fais les aprestz
331
De toute ma pensee liure
332
Combien que de science apres
333
Ne suis digne de porter le liure
334
Mon cueur nest pas digne de viure
335
Ne de leur science noter
336
Le chantre veult tousiours noter
337
Donc ie couuoite icy signer
338
Les folz regnans et maintes folles
339
Et leurs guerisons assigner
340
De vertuz et sciences molles
341
Et de doctrine leuer escolles
342
Pour les faire a bien condescendre
343
Il est bien fol qui se va pendre
344
Iamais ie neuz aultre vouloir
345
Ainsi ne maist dieux aultrement
346
Que tousiours en mon cueur valoir
347
Et proffiter entierement
348
Au ieune inuertueux qui ment
349
Et iamais ne sadresse a raison
350
Charite vault toute saison
351
Et affin que les amolisse
352
En mon liuret icy ie fains
353
Folz. et que leur cueur de mal isse
354
Et de follie les actains
355
Par ce quilz voient soient sains
356
Et le grant dangier ou ilz vont
357
Mal fait estre en maison qui font
358
¶Pardonnez moy vous orateurs
359
Pardonnez moy vous clariffics
360
Et vous aultres les ornateurs
361
De rethoricque deifics
362
Vous estes si tresbien confiz
363
En science et si hault honneur
364
Par vertuz lon a tout bon eur
365
Et pardonnez moy si voz faiz
366
Lesquelz sont diuins et haultains
367
Aucunement ie contrefais
368
Et voz articles souuerains
369
Et pardonnez a vers septains
370
Qui sont de moy ieune compris
371
Le sauent est digne de pris
a6r

372
Pardonnez moy si mon audace
373
A este par trop couuoicteuse
374
Prendre ce liuret car le face
375
Raison menioinct la couuoicteuse
376
Et sa face mest tant haicteuse
377
Que toute seulle me plaist celle
378
Iamais bien assis ne chancelle
379
Par ce combien que peu discret
380
Ie soye et entendu es loix
381
Et neautmoins que eusse a segret
382
Regarde et leu des exploix
383
Riens toutesfois ne my congnois
384
Et suis quasi comme insauent
385
Remerci dieu chacun sauent
386
Ie suis limberbe cil qui fus
387
Veu beuuant en la grant fontaine
388
Iaymay et bien peu ses beaulz fuz
389
Et goustay de leau doulce et saine
390
Regracie dieu de lestraine
391
Et tant soit peu ce neautmoins
392
Doit louer dieu qui a ses mains
393
Et combien que leau fust science
394
Par ce ien deuois fort gouster
395
Ou boire et sauourer si en ce
396
Ie ne pouuois plus hault monter
397
Combien que ien soye ahonter
398
Dauoir pris si peu de droicture
399
Iniuste na loyalle oingture
400
Et ce nonobstant iay raison
401
Restaurant vng peu mes espritz
402
Si me dit en ceste saison
403
Puis que tu as ce liure pris
404
Si tu es bien ou mal apris
405
Inuocque dieu il taydra
406
Qui sert iesus luy suruiendra
407
Et ainsi a ce seul conseil
408
Ie lieue vers iesus mes yeulx
409
Que selon mon desir et vueil
410
Me donnast tous mes desirs tieulx
411
Ie le prie de mieulx en mieulx
412
En luy faisant ceste demande
413
Pecheur mal vit qui ne samende
414
Apres que ieuz fait ma requeste
415
Raison me dist or donc commence
416
Ie feray ne doubte ta queste
417
Et seras en ma souuenance
418
Alors selon ma conuenance
419
Me prins a translater celle heure
420
Cil sert dieu qui en bien labeure
421
Et ce fut dans le temps dautonne
422
Proprement que ie commencay
423
Ainsi que raisins
raisins ] rasins GW5058
on entonne
424
Et descripre ie mauencay
425
Dont me fut estrange lessay
426
Iuc fuz dedens et difficile
427
Il fait tout qui scet le stile
428
Quant ie euz chemine bien auant
429
De plus en plus tousiours tiray
430
Alors ie fuz vng peu scauant
431
Disant loeuure ie accompliray
432
Lors me dist raison ie seray
433
A tayder pour acheuer
434
On doit inconstance escheuer
435
Tant continuay mes escriptz
436
Que finay ou moys de decembre
437
En la grant cite de paris
438
De france le principal membre
439
Et fut lan comme me remembre
440
Mil quatre cens nonante sept
441
Dont soit loue dieu qui tout scet.
GW5058/P18
a3v
¶Pꝛolude de ce pꝛeſent liure.
1
Par tout le monde et regions
2
Reſonent les ſcientifficʒ
3
Denſeignemens a legions
4
Faiʒ par noʒ peres deificʒ
5
Et le monde en e tout confiʒ
6
Que nous diſons ſaincte eſcripture
7
En nore loy gi grant droicture
8
Et pꝛemierement nous auons
9
La bible des anciens peres
10
En laquelle ainſi que ſauons
11
Leurs faictʒ ſont mis ſans vituperes
12
Ou nous pꝛenons les bons repaires
13
Et alimens de la pauure ame
14
Qui nayme vertuʒ e infame
15
Les liures de philoʒophie
16
Auons ou tous biens ſont compꝛis
17
Ce celle ou tout bon homs ſe fie
18
Dont tous les ſaiges ont appꝛis
19
Elle e de haultain et grant pꝛix
20
Commodite et grant pꝛoffit
21
Loue ſoit dieu dont il la fi
22
Et touteſfois ie memerueille
23
Dung chacun pauure moꝛtel homme
24
Qui a ſon ſalut point ne veille
25
Ains de pecheʒ fait groe ſomme
26
Comme dieu tous ne nous aomme
27
Veu que ſi peu nous le pꝛiſons
28
Gardons nous de ſes meſpꝛiſons
29
Doctrine et grant ſalubꝛite
30
Du monde tous les iours on chae
31
En mal par imbecillite
32
Chacun homme ſes bons iours pae
33
Nous iouons tous de pae pae
34
Et meſpꝛiſons tous les iours dieu
35
A mal faire nya pas ieu
36
Pallas ſouloit tenir noʒ rancs
37
Ca bas au monde et en nore ere
38
Mais celle ne ſommes ſouffrans
39
Par noʒ grans pecheʒ et biextre
40
Et ſen e allee es cieulx paire
41
Amie des ſainctʒ et les ſert
42
Diſcret a bon maire ſaert
43
Bien peu auons de ſa droicture
44
Sa pꝛudence et grande ſcience
45
Nulʒ ou bien peu ont louuerture
46
De pꝛobite foy conſcience
47
Amour et pitie ne point en ce
48
Chacun meſpꝛiſe ſon hault dieu
49
Qui pꝛent vertuʒ eſli bon lieu
50
Et ſoit es iours ouuriers et fees
51
Les ſacres ſainctʒ bons documens
52
Si doulx gracieux et honnees
53
La foy et noʒ enſeignemens
54
Celees endoctrinemens
55
Et bonnes meurs tous deſpꝛiſons
56
Nore griefue moꝛt peu pꝛiſons
57
Oultre plus du monde le pire
58
Tumbons en erreurs infinitʒ
59
Releueʒ en meſchant empire
60
Sans vouloir ere diffinitʒ
61
Par noʒ pecheʒ ſommes finitʒ
62
Nul de nous nafferme degre
63
Qui ayme dieu e a ſon gre
64
Et par plains voyes et ſentiers
65
Tauernes marcheʒ et par villes
66
Finablement par tous quartiers
67
Excercent goꝛmandiſes viles
68
Pꝛenans ſes chemins inutiles
69
Sans pꝛendre de ſalut la voye
70
Qui vit en dieu il a grant ioye
71
Nous ſuiuons caupones tauernes
72
En buuantd et ous vins de ſoꝛte
a4r

73
Nous remplions noʒ coꝛps auernes
74
Grant licherie nous aoꝛte
75
Nul ſobꝛiete ne ſuppoꝛte
76
Chacun de ce vice e trouble
77
Nul ne viura ſil na du ble
78
Et noʒ penſees ſont inhertes
79
Qui ne quierent que vains exploiʒ
80
Et rendons noʒ ames deſertes
81
De occioſite et reploix
82
Et coꝛps de luxures imploix
83
Aultres vices auons vng cent
84
Qui fait peche de luy ſe ſent
85
Au moyen de quoy ſi grant nombꝛe
86
E de folʒ par my tout le monde
87
Quen tous quartiers ilʒ font encombꝛe
88
Leur follie par tout redonde
89
Toute vertuʒ et choſe munde
90
Contaminent de grant follie
91
Touſiours le fol de mal ſe allie
92
Dont les vngʒ cuydent bien ſauens
93
Ere ſaiges et foꝛs diſcretʒ
94
Et les aultres ſont plain de vens
95
Qui ne ſauent loix ne decretʒ
96
Touteſfois ſont en eulx concretʒ
97
Et par ce moyen folʒ touſiours
98
Mal faire nous nuy tous les iours
99
Telles gens vous ne deueʒ croire
100
Jnſciens et oultrecuydeʒ
101
Qui ſont rempliʒ de vaine gloire
102
Et touteſfois bons les cuydeʒ
102
De bon ſens ilʒ ſont tous vuideʒ
104
Et ſe reputent haultʒ et ſaiges
105
Gardeʒ vous bien de leurs paaiges
106
Oꝛ doncques tous les loyaulx bons
107
Auront leurs loyers et deſertes
108
Et les folʒ de peruers regnons
109
Seront deſcriptʒ ſelon leurs ſertes
110
Nous voulons par voyes appertes
111
Bailler a chacun ſon bon loʒ
112
Mal fait laier la chair pour los
113
Par mes fictions dreeray
114
Sur mer claicques et nauires
115
De coꝛdages les freteray
116
De hunes de voiles et vires
117
De bicoquetʒ aui dauires
118
y aura par grāt multitude
119
Le bien faiſant a bonne eude
120
Les pꝛendray de diuers pays
121
Ou regneront tous les humains
122
Des bons ou des mauluais hais
123
Aueugleʒ malades ou ſains
124
Et les bairay de mes mains
125
Tant que ie viuray et ſans cee
126
Vertuʒ e treſhaulte pꝛincee
127
Aui me il bien neceaire
128
Car ya tant dinnumerables
129
Follatis de peruers affaire
130
Qui font des maulx irreparables
131
En mes vers qui ſont numerables
132
Ne peuuent ere tous deſcriptʒ
133
Qui ayme dieu tient ſes eſcriptʒ
134
En ſi grant nombꝛe ſes folʒ courent
135
Leſquelʒ viuent au monde et ſont
136
A venir a noʒ nefʒ diſcourent
137
De tel roideur quilʒ ſe defont
138
Leur pie ſe blee et tout ſe fond
139
Pour venir a nore nauire
140
Tel cuide ere bien ſeur qui vire
141
Et quant ie penſe leurs molees
142
Leurs follies et maulx grigneurs
143
Plus en ya que de ces bees
144
Qui poꝛtent fleurs plains de liqueurs
145
Bꝛief tant court de folles erreurs
146
Que tout en e plain le vaieau
147
Sans lectre vault bien peu le ſeau
a4v

148
De ceulx aucuns ſont appꝛentis
149
Et veullent la nef gouuerner
150
Selon leur gre et appetis
151
Ou verrieʒ maintʒ diſcerner
152
Lun dit ie veulx lautre cerner
153
Le ma nef et tout le nauire
154
Eureux e qui de dieu fuit lire
155
Aucuns dedens a appecte
156
Ere au plus parfont en la nef
157
Et ſi e vng peu delecte
158
Mais il voit le peril foꝛt grief
159
Bien peu ſont qui ont ce aref
160
Et ſi ma nef oultre ont paee
161
Beaucoup vault vertuʒ compaee
162
Et le dernier de ces courans
163
Folʒ comme iay dit cy deus
164
Tart arriue et diſcourans
165
Veult ere des aultres au deus
166
Et tirer le voil hault et ſus
167
Pour entrer en mer bien auant
168
Voluntiers e creu inſauent
169
Et ſi vous vouleʒ bien ſauoir
170
Qui e cee nef ſacheʒ que vne
171
En a chacun et pour tout voir
172
En e aux folʒ vne commune
173
Qui a plus de vne ſeule hune
174
Et court en toutes regions
175
Ou de gens a grans legions
176
Toy regnant qui as belle face
177
De vertuʒ mire toy cy mireʒ
178
Et liʒ mon liure et ſon pꝛeface
179
Ou tu verras des meurs admireʒ
180
Si tu es mire te remires
181
Et tu verras du tout ta foꝛme
182
Le iue eſli la bonne noꝛme
183
Si en mes doctrines contiens
184
Jucques a ton extremite
185
Soie bien aeur que tu tiens
186
Et ſans auoir calamite
187
Des cieulx lhaulte ſublimite
188
Sans voir denfer loꝛdeuſe mine
189
Qui touſiours bien fait ce bon ſigne
190
Car ainſi auras fruition
191
De vertuʒ ſans aultre querir
192
Et de dieu benediction
193
Follie ne te ira querir
194
Nore nef niras acquerir
195
Mais pꝛendras le loyal eſchange
196
Vng homme ſaige e demy ange
197
Tu iras le chemin et voye
198
Qui tous bons chꝛeiens eſueille
199
Et ſi nas garde quon te voye
200
Que naye vertuʒ a loꝛeille
201
Et ſainctete toute pareille
202
Oꝛs de toute vile macule
203
Qui fait bien pas ne ſe reculle
204
Si conſiderieʒ moꝛtelʒ
205
Les faiʒ et les deſirs mondains
206
Verrieʒ quilʒ ne ſont moꝛs telʒ
207
Si tranſitoires et ſoudains
208
Et plus courans que ne ſont dains
209
Tant quon ne congnoi point leur trace
210
Nore temps bien acoup ſe pae
211
Et celuy eſtre fol on cuyde
212
Pauure et meſchant quant il na riens
213
Ou ſil a le cerueau tout vuide
214
Mais de pecheʒ na les liens
215
Par auenture les haultʒ biens
216
Des cieulx luy ſeront oꝛdonneʒ
217
Aux begnins ſont les cieulx donne
218
Et lautre bien ſaige et pꝛudent
219
Qui ne penſe pas ere vni
220
De pecheʒ et tout euident
221
On le voit griefuement pugni
222
Et en enfer comme vng hōni
a5r

223
Deiecte pardurablement
224
Fiction maine a dampnement
225
Et celuy que iay ſus nomme
226
Quon penſoit foꝛt ere nocent
227
Lequel eoit mal renomme
228
Touteſfois il e ignocent
229
Et en ſa derniere fin ſent
230
Les biens de la dame pallas
231
Tel pꝛent repos qui ne pas las
232
Tous ſes ſemblans le bel ouurage
233
De grant vertuʒ ne haient pas
234
Sans encourir aucun oultrage
235
Auront touſiours ce doulx appas
236
Jamais nauront maleureux cas
237
Ains dieu touſiours les aidra
238
Qui quiert dieu il luy ſuruiendra
239
Et ne garde ce ſapient
240
Poꝛter le ſon ou folle mictre
241
Feu il de ſcauoir inſcient
242
Mais quil face ſelon leſpitre
243
Car ie le mectray au hault tiltre
244
De vertuʒ et toute noblee
245
Qui vit bien peche ne le blee
246
Mais folʒ aembleʒ et caterue
247
Jen treuue de pluſieurs manieres
248
Les vngʒ ont la ceruelle terue
249
Qui veullent poꝛter les banieres
250
Les aultres de penſees fieres
251
Aux treſoꝛs ſe vont emploier
252
Qui fait mal na point de loyer
253
Affin que tous ceulx ie vous nomme
254
Le noble clerc pꝛere ou le riche
255
Le pauure le bourgeois en ſomme
256
Le moyne lapoat ou le chiche
257
De tous meiers fi il la miche
258
Nore nef quaſi toute ſonne
259
Le fol au ſaige mal conſonne
260
Le ruic le ieune et limberbe
261
Le puiant le vieil laccropi
262
Fu il faucheur de pꝛe ou derbe
263
De toute ſoꝛte et decrepit
264
Si ſont folʒ nont point de repit
265
Jlʒ viendront en ma nef a hae
266
Mal fait qui bꝛuſle ou feu ſa pae
267
Et le ſcientiffict ou doct
268
La femme bourgoiſe ou pucelle
269
Liurongne lincenſe ou ſot
270
La pudicque chae ou ancelle
271
Pourueu que ſoit des ſotes celle
272
La ieune ou vieille mariee
273
Femme e bien to deuariee
274
Aui telles voluptueueſes
275
Leſquelles pluſieurs gens commouent
276
De ſes amours amertueuſes
277
Et laier toutes meurs ſemouent
278
Toute oꝛdure et grant fiant mouent
279
En charnelle felicite
280
Maleureux aime vilite
281
Folʒ a follie conuertis
282
En mon mirouer pꝛeneʒ garde
283
Et comme gens bien aduertis
284
Mires vous chacun ſe regarde
285
Et vous verreʒ mainte grant darde
286
De grant peche qui vous conuoit
287
Qui bien ſe mire bien ſe voit
288
Sacheʒ que nore entencion
289
A aultre choſe ne pꝛetend
290
Que puions ſatiſfaction
291
Faire a dieu et ce quil contend
292
Nore vouloir a cecy tend
293
Et que de vertuʒ ſoions yure
294
Jl e eureux qui veult bien viure
295
De peche oer les imacs
296
Et vice qui pauure ame moꝛt
a5v

297
Pour laier nore nef et ma
298
Et nore impoꝛtable diſcoꝛt
299
Apꝛes ſeray de vore accoꝛd
300
Et faculte ie vous le mande
301
A mal fait il nya que amende
302
Et ſi aucuns folʒ derridans
303
Sont de noʒ petiʒ ieulx eſcriptʒ
304
Et ſi leur gueulle vont bꝛidans
305
De noʒ vaffres et font des ritʒ
306
Diſant que folʒ y ſont compꝛis
307
En tous lieux amont ⁊ a val
308
Le te ne pas le pꝛincipal
309
Ains ſe vouleʒ noyau pꝛiſer
310
Pour en recouurer la liqueur
311
Jl vous fault le te tout bꝛiſer
312
Pour auoir bon noyau au cueur
313
Aloꝛs vous aureʒ grant rancueur
314
Et le noyau vous aymereʒ
315
En bon temps graine ſemereʒ
316
Ainſi vous baille lexemplaire
317
Seigneurs ſil vous plai de le lire
318
Et ne vous vueille point deſplaire
319
Mon liure verſetʒ⁊ ſatire
320
Mon deſir et vouloir ſatire
321
A la treſpꝛecieuſe gemme
322
Qui aime ſon dieu et ſon ame
323
Ainſi noʒ anciens ont faictes
324
Les doctrines et meurs moꝛdans
325
Qui furent les loyaulx poetes
326
En pluſieurs beaulx ditʒ accoꝛdans
327
Qui iadis es anciens ans
328
Coꝛrigerent maintʒ mal ⁊ crimes
329
Cil qui nayme dieu dieu loppꝛime
330
De les ſuiuir fais les apꝛeʒ
331
De toute ma penſee liure
332
Combien que de ſcience apꝛes
333
Ne ſuis digne de poꝛter le liure
334
Mon cueur ne pas digne de viure
335
Ne de leur ſcience noter
336
Le chantre veult touſiours noter
337
Donc ie couuoite icy ſigner
338
Les folʒ regnans et maintes folles
339
Et leurs gueriſons aigner
340
De vertuʒ et ſciences molles
341
Et de doctrine leuer eſcolles
342
Pour les faire a bien condeſcendre
343
Jl e bien fol qui ſe va pendre
344
Jamais ie neuʒ aultre vouloir
345
Ainſi ne mai dieux aultrement
346
Que touſiours en mon cueur valoir
347
Et pꝛoffiter entierement
348
Au ieune inuertueux qui ment
349
Et iamais ne ſadree a raiſon
350
Charite vault toute ſaiſon
351
Et affin que les amolie
352
En mon liuret icy ie fains
353
Folʒ. ⁊ que leur cueur de mal ie
354
Et de follie les actains
355
Par ce quilʒ voient ſoient ſains
356
Et le grant dangier ou ilʒ vont
357
Mal fait ere en maiſon qui font
358
¶Pardonneʒ moy vous oꝛateurs
359
Pardonneʒ moy vous clariffics
360
Et vous aultres les oꝛnateurs
361
De rethoꝛicque deifics
362
Vous ees ſi treſbien confiʒ
363
En ſcience et ſi hault honneur
364
Par vertuʒ lon a tout bon eur
365
Et pardonneʒ moy ſi voʒ faiʒ
366
Leſquelʒ ſont diuins et haultains
367
Aucunement ie contrefais
368
Et voʒ articles ſouuerains
369
Et pardonneʒ a vers ſeptains
370
Qui ſont de moy ieune compꝛis
371
Le ſauent e digne de pꝛis
a6r

372
Pardonneʒ moy ſi mon audace
373
A ee par trop couuoicteuſe
374
Pꝛendre ce liuret car le face
375
Raiſon menioinct la couuoicteuſe
376
Et ſa face me tant haicteuſe
377
Que toute ſeulle me plai celle
378
Jamais bien ais ne chancelle
379
Par ce combien que peu diſcret
380
Je ſoye et entendu es loix
381
Et neautmoins que eue a ſegret
382
Regarde et leu des exploix
383
Riens touteſfois ne my cōgnois
384
Et ſuis quaſi comme inſauent
385
Remerci dieu chacun ſauent
386
Je ſuis limberbe cil qui fus
387
Veu beuuant en la grant fontaine
388
Jaymay et bien peu ſes beaulʒ fuʒ
389
Et gouay de leau doulce et ſaine
390
Regracie dieu de leraine
391
Et tant ſoit peu ce neautmoins
392
Doit louer dieu qui a ſes mains
393
Et combien que leau fu ſcience
394
Par ce ien deuois foꝛt gouer
395
Ou boire et ſauourer ſi en ce
396
Je ne pouuois plus hault monter
397
Combien que ien ſoye ahonter
398
Dauoir pꝛis ſi peu de droicture
399
Jniue na loyalle oingture
400
Et ce nonobant iay raiſon
401
Reaurant vng peu mes eſpꝛitʒ
402
Si me dit en cee ſaiſon
403
Puis que tu as ce liure pꝛis
404
Si tu es bien ou mal apꝛis
405
Jnuocque dieu il taydra
406
Qui ſert ieſus luy ſuruiendra
407
Et ainſi a ce ſeul conſeil
408
Je lieue vers ieſus mes yeulx
409
Que ſelon mon deſir et vueil
410
Me donna tous mes deſirs tieulx
411
Je le pꝛie de mieulx en mieulx
412
En luy faiſant cee demande
413
Pecheur mal vit qui ne ſamende
414
Apꝛes que ieuʒ fait ma requee
415
Raiſon me di oꝛ donc commence
416
Je feray ne doubte ta quee
417
Et ſeras en ma ſouuenance
418
Aloꝛs ſelon ma conuenance
419
Me pꝛins a tranſlater celle heure
420
Cil ſert dieu qui en bien labeure
421
Et ce fut dans le temps dautonne
422
Pꝛopꝛement que ie commencay
423
Ainſi que raſins on entonne
424
Et deſcripre ie mauencay
425
Dont me fut erange leay
426
Juc fuʒ dedens et difficile
427
Jl fait tout qui ſcet le ile
428
Quant ie euʒ chemine bien auant
429
De plus en plus touſiours tiray
430
Aloꝛs ie fuʒ vng peu ſcauant
431
Diſant loeuure ie accompliray
432
Loꝛs me di raiſon ie ſeray
433
A tayder pour acheuer
434
On doit inconance eſcheuer
435
Tant continuay mes eſcriptʒ
436
Que finay ou moys de decembꝛe
437
En la grant cite de paris
438
De france le pꝛincipal membꝛe
439
Et fut lan comme me remembꝛe
440
Mil quatre cens nonante ſept
441
Dont ſoit loue dieu qui tout ſcet.