GW5058/B37
f3v
¶De la mutabilite de fortune.
¶Celuy qui espere hault monter
Sur la roue dame fortune
La veult tourner et remonter
Pource quil la treuue opportune
Si en tout temps forte vne
Elle est il doit auoir grant doubte
Que soubz la roue ne le boute
1
¶De ces folz en a par le monde
2
Lesquelz en biens a force abunde
3
Parce quilz sont haultz en la roue
4
De fortune. mais el les broue
5
Aucunesfois soudainement
6
Au plus bas lieu entierement
7
¶Et les aultres ont grant vouloir
8
Monter pour mondains biens auoir
9
Et a la roue baillent assault
10
Tous les iours pour iucher plus hault
11
Ceulx cy enquierent le degre
12
Et lonneur plus hault a leur gre
13
Affin quilz soient plus notables
14
Et mis au plus hault es grans tables
15
Et ne pensent pas a la mort
16
Qui gecte a bas le foible et fort
17
Cecy aduient plus que souuent
18
Quelle plus fragile que vent
19
Apres faicte la nourriture
20
Par fortune contre droicture
21
Et en la personne du riche
22
Fortune le laisset en friche
23
La mort luy fait vng grant moleste
24
Cest son final et dernier reste
f4r

Folio XXX
25
Et laquelle le meurdrir soffre
26
Las si auoirs a en son coffre
27
Que luy valent des a present
28
Quant maintenant luy fait present
29
La mort de fin a brief parler
30
Et ne scet ou il doit aller
31
Lors deuant ses yeulx vient science
32
Qui exorte sa conscience
33
Des vices vie miserable
34
Et fort doubte lame dampnable
35
Estre en enfer au fons dedens
36
Ou sont estraignemens de dens
37
Pour maintz vilz durs et ors pechez
38
Quil a faiz dont est entache
39
¶O toy considere le grant
40
Que vng chacun la mort surprent
41
Sur terre et rien ne cherit
42
Et brief par elle tout perit
43
Toutes choses de terre nees
44
Produictes delle ou amenees
45
Prennent fin par droicte nature
46
Qui furent de belle stature
47
Voires bien faictes et formees
48
Mais par elles sont difformees
49
Et par viellesse qui premine
50
Apres mort sur chacun domine
51
Quest celuy qui tousiours apris
52
De donner vng certain grant priz
53
A la mort que point ne le tue
54
Iuc a vng certain temps mutue
55
¶Ou quest celuy tant soit grant maistre
56
A qui fortune voult promectre
57
Pour de son ennemy venger
58
Quel ne laisse cheoir en dangier
59
Nya celuy. car el est muable
60
Sa roue plus tourne inestable
61
Que la pile quon gecte a force
62
Elle a toute semblable source
63
¶Noz pauures miserables vies
64
Sont dens les mains des trois furies
65
Comme datropos qui du moins
66
Tous les iours file de ses mains
67
Vng fil dassez longue estandue
68
Ou la vie noz est tendue
69
Et par ce fil nous veult accroistre
70
Nostre vie pour au monde estre
71
Mais lachesis la messagiere
72
De mort a si faulce maniere
73
Que le fil file qui est tendre
74
Le rompt et destruit au destendre
75
Et ceste atropos dessus dicte
76
Nous paist dune douleur confite
77
De miel en fin porcionnee
78
Tumber fait la pauure ame nee
79
Bien souuent par ses mauluais ars
80
Auec dampnez bruslez et ars
81
Ainsi tout le monde gouuerne
82
Fortune a qui plusieurs discerne
83
Biens quauoit donnez atassez
84
¶Comme a cesar qui trop assez
85
En auoit et a grant foison
86
Ce neautmoins neut la choison
87
Ne fortune de le garder
88
Que mort ne le vinse darder
89
Ainsi questoit en son palais
90
Entour ses seigneurs et ses laicz
91
¶O quil estoit vng puissant homme
92
Pour lors que ainsi regnoit a romme
93
Et quelle luy estoit fort roide
94
Mais en fin luy fut si treslaide
95
Qua luy qui auoit grant science
96
Luy oustit toute sa cheuance
97
Et deuestit de son empire
98
¶Ha fortune tu es la pire
99
De toutes aultres car donnes regne
100
A aucun
aucun ] aucum GW5058
que tiens en ta regne
101
Lequel va tremblant de grant peur
102
Que ne luy engendrez douleur
103
Aussi es tu bien fort a craindre
104
Car tu viens amieller et oindre
105
Soubz couleur de bonne raison
106
Dung oignement de trahison
107
Donnas a aultruy de grans biens
108
Qui luy as ouste et na riens
f iiii
f4v

109
Ainsi chacun sers de ces metz
110
Nautre chose ne faiz. iamais
111
Et apres que tu as demonte
112
Cil dessus ta roue monte
113
Et oste ses biens a brief dire
114
Dieu scet sil te va bien mauldire
115
Car tu lauois tresbien vestu
116
Et tu las mis nud deuestu
117
Encores luy fait plus de mal
118
Luy qui estoit le principal
119
Sur tous aultres le bien eureux
120
Maintenant est le maleureux
121
Ou souloit estre reclame
122
Qui est vile sans estre ame
123
Et ce sont cy les porcions
124
Et vrayez distribucions
125
Que tu donne. o mes amis
126
Ne soiez dauoir si famis
127
De prendre les biens de fortune
128
Car selle vous est oportune
129
Et ait mis au lieu le plus hault
130
Quant dieu vouldra ferez le sault
131
Plus bas que vous nestes montez
132
Et alors seres demontez
GW5058/B37
f3v
¶De la mutabilite de foꝛtune.
¶Celuy qui eſpere hault monter
Sur la roue dame foꝛtune
La veult tourner et remonter
Pource quil la treuue oppoꝛtune
Si en tout temps foꝛte vne
Elle e il doit auoir grant doubte
Que ſoubʒ la roue ne le boute
1
¶De ces folʒ en a par le monde
2
Leſquelʒ en biens a foꝛce abunde
3
Parce quilʒ ſont haultʒ en la roue
4
De foꝛtune.mais el les bꝛoue
5
Aucuneſfois ſoudainement
6
Au plus bas lieu entierement
7
¶Et les aultres ont grant vouloir
8
Monter pour mondains biens auoir
9
Et a la roue baillent aault
10
Tous les iours pour iucher plus hault
11
Ceulx cy enquierent le degre
12
Et lonneur plus hault a leur gre
13
Affin quilʒ ſoient plus notables
14
Et mis au plus hault es grans tables
15
Et ne penſent pas a la moꝛt
16
Qui gecte a bas le foible et foꝛt
17
Cecy aduient plus que ſouuent
18
Quelle plus fragile que vent
19
Apꝛes faicte la nourriture
20
Par foꝛtune contre droicture
21
Et en la perſonne du riche
22
Foꝛtune le laiet en friche
23
La moꝛt luy fait vng grant molee
24
Ce ſon final et dernier ree
f4r

Folio XXX
25
Et laquelle le meurdrir ſoffre
26
Las ſi auoirs a en ſon coffre
27
Que luy valent des a pꝛeſent
28
Quant maintenant luy fait pꝛeſent
29
La moꝛt de fin a bꝛief parler
30
Et ne ſcet ou il doit aller
31
Loꝛs deuant ſes yeulx vient ſcience
32
Qui exoꝛte ſa conſcience
33
Des vices vie miſerable
34
Et foꝛt doubte lame dampnable
35
Ere en enfer au fons dedens
36
Ou ſont eraignemens de dens
37
Pour maintʒ vilʒ durs et oꝛs pecheʒ
38
Quil a faiʒ dont e entache
39
¶O toy conſidere le grant
40
Que vng chacun la moꝛt ſurpꝛent
41
Sur terre et rien ne cherit
42
Et bꝛief par elle tout perit
43
Toutes choſes de terre nees
44
Pꝛoduictes delle ou amenees
45
Pꝛennent fin par droicte nature
46
Qui furent de belle ature
47
Voires bien faictes et foꝛmees
48
Mais par elles ſont diffoꝛmees
49
Et par viellee qui pꝛemine
50
Apꝛes moꝛt ſur chacun domine
51
Que celuy qui touſiours apꝛis
52
De donner vng certain grant pꝛiʒ
53
A la moꝛt que point ne le tue
54
Juc a vng certain temps mutue
55
¶Ou que celuy tant ſoit grant maire
56
A qui foꝛtune voult pꝛomectre
57
Pour de ſon ennemy venger
58
Quel ne laie cheoir en dangier
59
Nya celuy.car el e muable
60
Sa roue plus tourne ineable
61
Que la pile quon gecte a foꝛce
62
Elle a toute ſemblable ſource
63
¶Noʒ pauures miſerables vies
64
Sont dens les mains des trois furies
65
Comme datropos qui du moins
66
Tous les iours file de ſes mains
67
Vng fil daeʒ longue eandue
68
Ou la vie noʒ e tendue
69
Et par ce fil nous veult accroire
70
Nore vie pour au monde ere
71
Mais lacheſis la meagiere
72
De moꝛt a ſi faulce maniere
73
Que le fil file qui e tendre
74
Le rompt et deruit au deendre
75
Et cee atropos deus dicte
76
Nous pai dune douleur confite
77
De miel en fin poꝛcionnee
78
Tumber fait la pauure ame nee
79
Bien ſouuent par ſes mauluais ars
80
Auec dampneʒ bꝛuſleʒ et ars
81
Ainſi tout le monde gouuerne
82
Foꝛtune a qui pluſieurs diſcerne
83
Biens quauoit donneʒ ataeʒ
84
¶Comme a ceſar qui trop aeʒ
85
En auoit et a grant foiſon
86
Ce neautmoins neut la choiſon
87
Ne foꝛtune de le garder
88
Que moꝛt ne le vinſe darder
89
Ainſi queoit en ſon palais
90
Entour ſes ſeigneurs et ſes laicʒ
91
¶O quil eoit vng puiant homme
92
Pour loꝛs que ainſi regnoit a romme
93
Et quelle luy eoit foꝛt roide
94
Mais en fin luy fut ſi treſlaide
95
Qua luy qui auoit grant ſcience
96
Luy ouit toute ſa cheuance
97
Et deueit de ſon empire
98
¶Ha foꝛtune tu es la pire
99
De toutes aultres car donnes regne
100
A aucum que tiens en ta regne
101
Lequel va tremblant de grant peur
102
Que ne luy engendreʒ douleur
103
Aui es tu bien foꝛt a craindre
104
Car tu viens amieller et oindre
105
Soubʒ couleur de bonne raiſon
106
Dung oignement de trahiſon
107
Donnas a aultruy de grans biens
108
Qui luy as oue et na riens
f iiij
f4v

109
Ainſi chacun ſers de ces metʒ
110
Nautre choſe ne faiʒ.iamais
111
Et apꝛes que tu as demonte
112
Cil deus ta roue monte
113
Et oe ſes biens a brief dire
114
Dieu ſcet ſil te va bien mauldire
115
Car tu lauois treſbien veu
116
Et tu las mis nud deueu
117
Encoꝛes luy fait plus de mal
118
Luy qui eoit le pꝛincipal
119
Sur tous aultres le bien eureux
120
Maintenant e le maleureux
121
Ou ſouloit ere reclame
122
Qui e vile ſans ere ame
123
Et ce ſont cy les poꝛcions
124
Et vꝛayeʒ diribucions
125
Que tu donne.o mes amis
126
Ne ſoieʒ dauoir ſi famis
127
De pꝛendre les biens de foꝛtune
128
Car ſelle vous e opoꝛtune
129
Et ait mis au lieu le plus hault
130
Quant dieu vouldra fereʒ le ſault
131
Plus bas que vous nees monteʒ
132
Et aloꝛs ſeres demonteʒ

1
Eccle .x.
i. macha .ii.
prouer .xiiii.
Belege

10
Claudianus
de peni. dis.
iii. quid ergo in
glo.
Belege

13
Prouerbi.
xvii.
Belege

24
prouer .xvii.
Belege

43
Horatius
Belege

51
Seneca.
Belege

63
Marcialis
Belege


98
Tulius in offi
ciis.
Belege

100
Eccle .xx.
Belege

104
Sapien .v.
Belege

119
Eccle .xxi.
Belege