GW5058/B64
k4r
¶Des condicions courroux et gran
des mauluaitiez des femmes.
Sic colligo
quod vindicta
Nemo ma=
gis gaudet
quam feram
¶Plusieurs asnes cheuaucheroient
Si nest que monte y eust femme
Au moyen de quoy ne vouldroient
Monter dessus pour le diffame
Quil ont fait et grief infame
Au pauure asne et grans tormens
Car luy ont tors tous ses bons mens
1
¶Mes versetz escriptz et ditez
2
Vouldroient et mes auctoritez
3
Des femmes tousiours grans louanges
4
Et autant que des diuins anges
5
Dire. et car de leurs natures
6
Sont doulces et aussi leurs figures
7
Toutesfois bien souuent se change
8
Prenent mauluaitie par eschange
9
Moyen de ces condicions
10
Et peruerse indignacions
k iiii
k4v

11
Mon escript ne peuz differer
12
Ne delaisser sans proferer
13
Pourtant fault il que ie desriue
14
En ma satire et les escripue
15
Iay aime et si aimeray
16
Commander tant que ie viuray
17
Lonneur de toutes bonnes femmes
18
Mais les mauluaises et infames
19
Dilanier en tous mes vers
20
En parlant de leurs vouloirs vers
21
Et a lopposite des bonnes
22
Aussi mander de ses personnes
23
En estre parle et mauldites
24
Com des bannies interdictes
25
Ce sont celles qui font causer
26
Mes escriptz et me disposer
27
De prendre ma plume et assoir
28
Oncques femme se voulut assoir
29
Des bonnes sur ses vains escriptz
30
De dieu et du monde proscriptz
32
Mere de grachus en son aage
33
Fut ainsi discrete et prudente
34
De grande constance euidente
35
Que redondoit sa grant saigesse
36
Et grande vertuz a largesse
37
En toutes places et sentiers
38
Et les bonnes tresvoluntiers
39
Dung noble vouloir et desir
40
Ie les loueray a mon plaisir
41
Mais les mauluaises meloueray
42
Au monde tant que ie viuray
43
¶La femme qui est alaictee
44
De la mamelle et appaictee
45
De noblesse et sapience
46
Celle a vne haulte science
47
Et cest plus excellent tresor
48
Que nest de fine pierre en lor
49
Et se el prent plaisir et delecte
50
Et ceste lecte seulle appete
51
Facillement ne se corrompt
52
De vilz et ors pechez ne rompt
53
Et tante iamais son honneur
54
Pour lappuy quel a de bon eur
55
¶Si ceste femme a son mari
56
Triste courrouce et marri
57
Trop bien plaira et mitigra
58
Son courroux et bien le fera
59
Refraindre de sa grant colere
60
Nous lisons du roy assuere
61
Qui auoit mande par grant ire
62
Tuer le monde et desconfire
63
Des hiberes femmes enfans
64
Hommes et fussent triumphans
65
Plus saiges prudens et discretz
66
Lors hester ouyt les regretz
67
Souspirs et grans pleurs de sa gens
68
Molestes et douleurs ingens
69
Que souffroient combien que regente
70
Fust du pais se diligente
71
Fut daller deuers le grant roy
72
Et fit tant par son noble arroy
73
Et sa singuliere priere
74
Que luy octroya plaine et entiere
75
Sa requeste et ce quel voulut
76
Ainsi tous ses gens et solut
77
Destre tuez mors et periz
78
Pour ses sens vertueux peritz
79
Et pareillement abigal
80
Son espoux et mari nabal
81
Auquel dauid auoit mande
82
Expressement et commande
83
Luy enuoyer du pain et cher
84
Et combien que ne fust trop cher
85
Et nabal en eust en maison
86
Neautmoins sans nulle raison
87
Auoir ne voult donner le don
88
Pourquoy met tout a labandon
89
Le roy et ses biens a lespee
90
Vie pour estre dissipee
91
La femme abigal sceut ce bruit
92
Que son grant bien seroit destruit
93
Sans que vie fust dispensee
94
De son mari. cest auancee
k5r

Folio LV
95
A pris pain cher et aultres biens
96
Dont son mari nen scauoit riens
97
Deuers dauid les vint porter
98
Luy suppliant que deporter
99
Il se voulust de sa fureur
100
Son ire et grande rigueur
101
Lors le roy qui voit la constance
102
D abigal et sa sapience
103
Pour lamour delle seullement
104
Pardonna tout ignellement
105
A son mari du grant mal fait
106
Et a tous ses grans biens et fait
107
¶O quelle estoit bien a cherir
108
Qui ainsi bien voulut cherir
109
Son mari gardant de mourir
110
Droictement et le secourir
111
Qui des gens dauid a brief dire
112
Eust este tue par grant ire
113
¶La femme chaste et pudique
114
Na en elle aucun seul replique
115
Verdoye comme la verdure
116
Ne fenist mais tous temps vert dure
117
En la viue et morte saison
118
Fulcie toute sa maison
119
De science et vertuz diuine
120
Son entendement ne se mine
121
Es inclinacions mondaines
122
Et baille opinions saines
123
A celuy qui les veult entendre
124
Toutes bonnes vertuz engendre
125
Pour finalle conclusion
126
¶Mais ainsi conclusi on
127
Des femmes males impiteuses
128
Felonnes toutes despiteuses
129
Qui neurent oncques vouloirs munde
130
Ains les maulx qui furent au monde
131
Et qui sont dignes de memoire
132
Ont fait vous vueil donner memoire
133
Salomon condicionne
134
Et le mieulx qui fut oncques ne
135
De saigesse et grande science
136
Sur la terre et sapience
137
Et neautmoins fut retournee
138
Sa saigesse et destournee
139
De sa volunte et son vueil
140
Et tout pour le baille conseil
141
Dune femme ydeuse et vile
142
Et combien quil fust en sa ville
143
Si adora par ceste folle
144
Vne esleuee haulte ydole
145
En deserant son createur
146
Son souuerain maistre et seigneur
147
Plusieurs femmes sont aussi dires
148
Cruelles forcenees ou pires
149
Et lesquelles veullent choisir
150
Tout leur mondain et vain plaisir
151
Gecter parolles venimeuses
152
Et profunder voix animeuses
153
Blesser chacun et leur renom
154
Destruire son bon los et nom
155
Et est de si sauluaige sorte
156
Que auec elle deux langues porte
157
Et lesquelles sans fin et cesse
158
Nont repoz ains parlent sans cesse
159
Et pource quel sont si legieres
160
Le plus souuent sont mensongieres
161
¶Ainsi quest escript de la vindrent
162
Et leur condicion elz prindrent
163
De pyrrha et grande semence
164
Laquelle ainsi sema tout en ce
165
Le monde de pies a bec
166
Plus souuent parlent que vng rebec
167
Et ont esleu ces durs mestiers
168
Dainsi parler en tous quartiers
169
En diffamant tout vng chacun
170
¶O seul createur qui es vng
171
De tous grans maulx le percusseur
172
Veillez nous estre defenseur
173
De chacune femme maligne
174
Qui a la langue et la mine
175
Semblable au poisson qui se plaint
176
Lequel en sentier ou en plain
177
Crie et si garrule tousiours
178
Furibunde les nuytz et iours
k5v

179
Ainsi fait ceste vile turbe
180
Des femmes. tousiours ce deturbe
181
Criant a toute heure de nuyt
182
Et rien na que tout ne luy nuyt
183
Chacun presse que ne la touche
184
Si elle est couchee en sa couche
185
Auecques son mari si en ce
186
Ne luy donra
donra ] donrra GW5058
point pacience
187
Ains sans fin el murmurera
188
Et sa bouche furfurera
189
Parolles contre son mari
190
Son vouloir est si fort tari
191
De toutes vertuz et ladresse
192
Quel a le nom de cinderesse
193
Et soit ieune vielle ou aagee
194
Veult contrefaire lenragee
195
Et affin que a ses ditz entende
196
Et nulle aultre chose contende
197
Son mari qua tous ses propos
198
A ses vains ditz a ses dispos
199
Sur luy entreprent lauantage
200
Et cuydant de il estre plus saige
201
Quil nest ou que ne fut iamais
202
Et ce bon mari les doulz metz
203
De bonne vertuz et doctrine
204
Affin sur icelles se traine
205
Donne pour a bien conuertir
206
De son grant mal et diuertir
207
El nen fait compte et les mesprise
208
Et son mari apres desprise
209
Concoit encontre de luy haine
210
Aucunesfois fade et non saine
211
Luy brassa dangereux potage
212
Et cest le faire mectre en cage
213
Ou dedens vne obscure prison
214
Disant celle que mesprison
215
A fait au roy plus dung millier
216
A desrobe ou le cellier
217
De quelque puissant ou riche homme
218
Ou vng aultre grant mal en somme
219
Que a la iustice baille entendre
220
Et si tend de le faire pendre
221
Tuer meurdrir et desconfire
222
Brief il na rien au monde pire
223
Sans excepter vng ou demy
224
Au mari plus grant ennemy
225
Que sa propre femme mauluaise
226
¶De ce amphion pas ne se taise
227
Ains tesmoingne tous ces maulx cy
228
De sa femme et son cueur durci
229
Qui fut cause de son grant dueil
230
Et de quoy fut mis en circueil
231
¶Sil est besoing que plus ie parle
232
Diray dicelle qui depart le
233
Lieu postuler et plaidoyer
234
Laquelle voulut semploier
235
De faire vng excessif deluge
236
En court monstrer son cul au iuge
237
Considere sa vilite
238
Fut fait pour la vtilite
239
Du bien public
public ] bublic GW5058
desormais ame
240
De la condicion de femme
241
Tant feussent prudentes et saiges
242
Nauroient aucuns lieux ou passaiges
243
Doresnauant de postuler
244
Pour plaidoyer ou bien parle
245
Fust chaste vierge ou pucelle
246
A toute estoit ostee celle
247
Grande et haulte preeminance
248
Pour la mauldite oultrecuydance
249
De ceste calphurnie vile
250
Il na rien en cite ou ville
251
Ne sur terre chose cree
252
Faicte formee ou procree
253
Plus oultrageux mauluais ou pire
254
Que la femme quant en son ire
255
Se concite et fort se esmeut
256
Et son mauluais cueur se commeut
257
Et insanne de grant fureur
258
Son ire a plus grande rigueur
259
Que na loutrageuse lionne
260
Et est plus cruelle et felonne
261
De lincensee male et peruerse
262
Tigre gectant a la renuerse
k6r

Folio LVI
263
Tout chacun quant ses appetis
264
Luy viennent dauoir ses petis
265
Surpris desrobez et rauiz
266
Onc en ma vie ie ne viz
267
Chose ne iamais ouy dire
268
Qui fust semblable ou aussi pire
269
Aussi cruel qui fust en vie
270
Que femme quant elle se desuie
271
En auons escriptz assez amples
272
Histoires et plusieurs exemples
273
¶Comme de lireuse medee
274
Qui de rage suribundee
275
Detrancha tous ses beaulx enfans
276
Lesquelz en tendre et ieunes ans
277
Fit cuyre et puis les donna
278
A son mari et ordonna
279
Pour tout son menger et repeire
280
¶Fit vng semblable vitupere
281
Progne la femme impiteuse
282
Laquelle comme despiteuse
283
Pour seullement prendre vengance
284
De son mari et en enfance
285
Vint a son filz pour sen venger
286
Et dung cousteau pour lestrangier
287
Ceste vile et cruelle mere
288
Le tua en grande misere
289
Et tout en semblable maniere
290
Com auons dit de la premiere
291
Le fit boullir cuyre et rostir
292
Au feu com vng pauure martir
293
Pour son ordeuse vilite
294
¶Si toute la crudelite
295
Toute mauluaitie et grant mal
296
Nauoit dit cest homs iuuenal
297
Qui fut si discret et perit
298
De femme et ne les cherit
299
Irois querir les anticques ritz
300
De noz predecesseurs escriptz
301
La condicion feminine
302
Ou ien trouuerois vne grant mine
303
¶A bien le prendre nous diron
304
Quelles ont le cueur en vng giron
305
Circui de grosses espines
306
Mordantes poignantes et fines
307
Et est remply dune amerteur
308
Dune infectueuse liqueur
309
Dung fiel ordeux et indecent
310
Sicque est maculee et sen sent
311
La poitraine venant a bouche
312
Duquel mainte personne atouche
313
Qui sont reproches vilz et ors
314
Et engendre mille discors
315
Tellement que na rien enfouille
316
Ne soit maculle ou souille
317
El infectionne les meurs
318
Et tous bons enseignemens seurs
319
Foy et bonnes alliances
320
Charitez droitz et grans sciences
321
Et le dit de son mariage
322
Dung grief luxurieux oultrage
323
Ses ordes plus que ne sont chates
324
Iuno qui garde toutes chastes
325
Donnir souiller ou maculer
326
De vice ne peut reculer
327
Leur peruers et mauldit vouloir
328
Sans auoir en elles douloir
329
Venir contre la saincte loy
330
Et commandement du hault roy
331
Combien que soit en feaulte
332
Damour et toute loyaulte
333
A son mari accompaignee
334
Ce nest que vng abuz et faignee
335
Aumois deulx deux cueurs mis ensemble
336
Lung et lautre ne se resemble
337
Car el veult porter grans estatz
338
Suiuir boubans ioyeux esbatz
339
Et faire vne grande despense
340
De gras morceaulx fournir sa panse
341
Au moyen de quoy soustenir
342
Ses fraiz ne peult et contenir
343
Son mari de tout son auoir
344
Ainsi sen va a dire voir
345
Ses richesses et tous ses cens
346
Et pour son vouloir hors de sens
k6v

347
Ne pense a la maison seul peu
348
Il men souuient et ie lay leu
349
¶Troys choses ya de merueilles
350
Qui sont des aultres non pareilles
351
Toutes trois la terre soustient
352
Mais la quarte pas nappartient
353
Que de terre soit soustenu
354
Le seruant du maistre tenu
355
Et maintenant est hault seigneur
356
La seconde liure seruiteur
357
Ayant tousiours sa panse plaine
358
Et la tierce femme soudaine
359
Plaine de fureur ire et noyse
360
Affin que a la quarte ie voise
361
Cest la seruante qui a son oeil
362
Et tout son corps rempli dorgueil
363
Et pour la cause est ainsi fiere
364
Que fut de sa dame heritiere
365
De telle te doiz bien garder
366
La fuir et fort leuader
367
Car soubz bon et loyal bruuage
368
Souuent donne a boire et potage
369
Ou repose y est venin
370
De tout se genre feminin
371
Me vouldrois tousiours donner garde
372
Et contenir en sauluegarde
373
¶Regarde et liz dagrippine
374
Traistresse peruerse et maligne
375
Aussi ma satire noblie
376
Les danaides et leur follie
377
Lesquelles et grandes horreurs
378
Les hommes remplist de terreurs
379
Affin que listoire vous compte
380
Estoient assemblees qui monte
381
Cinquante seurs aians maritz
382
Lesquelz furent tresmal cheriz
383
Par elles car et le conseil
384
De leur pere et tout son veil
385
Les tuerent en my la nuit
386
De quoy sont espousez anuyt
387
Proprement le iour de leurs nopces
388
Reserue vne qui ses opces
389
Neslist ains fort se vertua
390
Et son mari point ne tua
391
¶Ha lucresse ou es tu allee
392
Empiece tu neusse souillee
393
Ta pudicque et honnestete
394
Peu sont qui de ta chastete
395
Liez en loyal mariage
396
Peu sont qui tiennent ton courage
397
Ains voit lon quen chacun quartier
398
Voye chemin et plain sentier
399
Sont ses thaides a monceaulx
400
Lubricques comme gras pourceaulx
401
Mais les chastes et bien aimees
402
En peuz lieux sont cleres semees
403
¶O chaton tu eus auantaige
404
Despouser porcia la saige
405
Chacun nest fulci de ce droit
406
Et maint homme auoir le vouldroit
407
Car il vient a tart et consonne
408
A lhomme trouuer femme bonne
409
¶Au moyen de quoy asseure
410
Est celuy destre bien eure
411
Sil treuue sa femme espousee
412
Saige discrete et disposee
413
De loyaulte et foy tenir
414
A son mari et contenir
415
Car sont par leurs vertuz pudiques
416
Dignes destre mis es croniques
GW5058/B64
k4r
¶Des condicions courroux et gran
des mauluaitieʒ des femmes.
Sic colli go
ꝙ vindicta
Nemo ma⸗
gis gaudet
ᷓ feram
¶Pluſieurs aſnes cheuaucheroient
Si ne que monte y eu femme
Au moyen de quoy ne vouldroient
Monter deus pour le diffame
Quil ont fait et grief infame
Au pauure aſne et grans toꝛmens
Car luy ont toꝛs tous ſes bons mens
1
¶Mes verſetʒ eſcriptʒ et diteʒ
2
Vouldroient et mes auctoꝛiteʒ
3
Des femmes touſiours grans louanges
4
Et autant que des diuins anges
5
Dire.et car de leurs natures
6
Sont doulces et aui leurs figures
7
Touteſfois bien ſouuent ſe change
8
Pꝛenent mauluaitie par eſchange
9
Moyen de ces condicions
10
Et peruerſe indignacions
k iiij
k4v

11
Mon eſcript ne peuʒ differer
12
Ne delaier ſans pꝛoferer
13
Pourtant fault il que ie deſriue
14
En ma ſatire et les eſcripue
15
Jay aime et ſi aimeray
16
Commander tant que ie viuray
17
Lonneur de toutes bonnes femmes
18
Mais les mauluaiſes et infames
19
Dilanier en tous mes vers
20
En parlant de leurs vouloirs vers
21
Et a loppoſite des bonnes
22
Aui mander de ſes perſonnes
23
En ere parle et mauldites
24
Com des bannies interdictes
25
Ce ſont celles qui font cauſer
26
Mes eſcriptʒ et me diſpoſer
27
De pꝛendre ma plume et aoir
28
Oncques femme ſe voulut aoir
29
Des bonnes ſur ſes vains eſcriptʒ
30
De dieu et du monde pꝛoſcriptʒ
31
Comme coꝛnelie la ſaige
32
Mere de grachus en ſon aage
33
Fut ainſi diſcrete et pꝛudente
34
De grande conance euidente
35
Que redondoit ſa grant ſaigee
36
Et grande vertuʒ a largee
37
En toutes places et ſentiers
38
Et les bonnes treſvoluntiers
39
Dung noble vouloir et deſir
40
Je les loueray a mon plaiſir
41
Mais les mauluaiſes meloueray
42
Au monde tant que ie viuray
43
¶La femme qui e alaictee
44
De la mamelle et appaictee
45
De noblee et ſapience
46
Celle a vne haulte ſcience
47
Et ce plus excellent treſoꝛ
48
Que ne de fine pierre en loꝛ
49
Et ſe el pꝛent plaiſir et delecte
50
Et cee lecte ſeulle appete
51
Facillement ne ſe coꝛrompt
52
De vilʒ et oꝛs pecheʒ ne rompt
53
Et tante iamais ſon honneur
54
Pour lappuy quel a de bon eur
55
¶Si cee femme a ſon mari
56
Trie courrouce et marri
57
Trop bien plaira et mitigra
58
Son courroux et bien le fera
59
Refraindre de ſa grant colere
60
Nous liſons du roy auere
61
Qui auoit mande par grant ire
62
Tuer le monde et deſconfire
63
Des hiberes femmes enfans
64
Hommes et fuent triumphans
65
Plus ſaiges pꝛudens et diſcretʒ
66
Loꝛs heer ouyt les regretʒ
67
Souſpirs et grans pleurs de ſa gens
68
Molees et douleurs ingens
69
Que ſouffroient combien que regente
70
Fu du pais ſe diligente
71
Fut daller deuers le grant roy
72
Et fit tant par ſon noble arroy
73
Et ſa ſinguliere pꝛiere
74
Que luy octroya plaine et entiere
75
Sa requee et ce quel voulut
76
Ainſi tous ſes gens et ſolut
77
Dere tueʒ moꝛs et periʒ
78
Pour ſes ſens vertueux peritʒ
79
Et pareillement abigal
80
Son eſpoux et mari nabal
81
Auquel dauid auoit mande
82
Expꝛeement et commande
83
Luy enuoyer du pain et cher
84
Et combien que ne fu trop cher
85
Et nabal en eu en maiſon
86
Neautmoins ſans nulle raiſon
87
Auoir ne voult donner le don
88
Pourquoy met tout a labandon
89
Le roy et ſes biens a leſpee
90
Vie pour ere diipee
91
La femme abigal ſceut ce bꝛuit
92
Que ſon grant bien ſeroit deruit
93
Sans que vie fu diſpenſee
94
De ſon mari.ce auancee
k5r

Folio LV
95
A pꝛis pain cher et aultres biens
96
Dont ſon mari nen ſcauoit riens
97
Deuers dauid les vint poꝛter
98
Luy ſuppliant que depoꝛter
99
Jl ſe voulu de ſa fureur
100
Son ire et grande rigueur
101
Loꝛs le roy qui voit la conance
102
Dabigal et ſa ſapience
103
Pour lamour delle ſeullement
104
Pardonna tout ignellement
105
A ſon mari du grant mal fait
106
Et a tous ſes grans biens et fait
107
¶O quelle eoit bien a cherir
108
Qui ainſi bien voulut cherir
109
Son mari gardant de mourir
110
Droictement et le ſecourir
111
Qui des gens dauid a bꝛief dire
112
Eu ee tue par grant ire
113
¶La femme chae et pudique
114
Na en elle aucun ſeul replique
115
Verdoye comme la verdure
116
Ne feni mais tous temps vert dure
117
En la viue et moꝛte ſaiſon
118
Fulcie toute ſa maiſon
119
De ſcience et vertuʒ diuine
120
Son entendement ne ſe mine
121
Es inclinacions mondaines
122
Et baille opinions ſaines
123
A celuy qui les veult entendre
124
Toutes bonnes vertuʒ engendre
125
Pour finalle concluſion
126
¶Mais ainſi concluſi on
127
Des femmes males impiteuſes
128
Felonnes toutes deſpiteuſes
129
Qui neurent oncques vouloirs munde
130
Ains les maulx qui furent au monde
131
Et qui ſont dignes de memoire
132
Ont fait vous vueil donner memoire
133
Salomon condicionne
134
Et le mieulx qui fut oncques ne
135
De ſaigee et grande ſcience
136
Sur la terre et ſapience
137
Et neautmoins fut retournee
138
Sa ſaigee et deournee
139
De ſa volunte et ſon vueil
140
Et tout pour le baille conſeil
141
Dune femme ydeuſe et vile
142
Et combien quil fu en ſa ville
143
Si adoꝛa par cee folle
144
Vne eſleuee haulte ydole
145
En deſerant ſon createur
146
Son ſouuerain maire et ſeigneur
147
Pluſieurs femmes ſont aui dires
148
Cruelles foꝛcenees ou pires
149
Et leſquelles veullent choiſir
150
Tout leur mondain et vain plaiſir
151
Gecter parolles venimeuſes
152
Et pꝛofunder voix animeuſes
153
Bleer chacun et leur renom
154
Deruire ſon bon los et nom
155
Et e de ſi ſauluaige ſoꝛte
156
Que auec elle deux langues poꝛte
157
Et leſquelles ſans fin et cee
158
Nont repoʒ ains parlent ſans cee
159
Et pource quel ſont ſi legieres
160
Le plus ſouuent ſont menſongieres
161
¶Ainſi que eſcript de la vindrent
162
Et leur condicion elʒ pꝛindrent
163
De pyrrha et grande ſemence
164
Laquelle ainſi ſema tout en ce
165
Le monde de pies a bec
166
Plus ſouuent parlent que vng rebec
167
Et ont eſleu ces durs meiers
168
Dainſi parler en tous quartiers
169
En diffamant tout vng chacun
170
¶O ſeul createur qui es vng
171
De tous grans maulx le percueur
172
Veilleʒ nous ere defenſeur
173
De chacune femme maligne
174
Qui a la langue et la mine
175
Semblable au poion qui ſe plaint
176
Lequel en ſentier ou en plain
177
Crie et ſi garrule touſiours
178
Furibunde les nuytʒ et iours
k5v

179
Ainſi fait cee vile turbe
180
Des femmes.touſiours ce deturbe
181
Criant a toute heure de nuyt
182
Et rien na que tout ne luy nuyt
183
Chacun pꝛee que ne la touche
184
Si elle e couchee en ſa couche
185
Auecques ſon mari ſi en ce
186
Ne luy donrra point pacience
187
Ains ſans fin el murmurera
188
Et ſa bouche furfurera
189
Parolles contre ſon mari
190
Son vouloir e ſi foꝛt tari
191
De toutes vertuʒ et ladree
192
Quel a le nom de cinderee
193
Et ſoit ieune vielle ou aagee
194
Veult contrefaire lenragee
195
Et affin que a ſes ditʒ entende
196
Et nulle aultre choſe contende
197
Son mari qua tous ſes pꝛopos
198
A ſes vains ditʒ a ſes diſpos
199
Sur luy entrepꝛent lauantage
200
Et cuydant de il ere plus ſaige
201
Quil ne ou que ne fut iamais
202
Et ce bon mari les doulʒ metʒ
203
De bonne vertuʒ et doctrine
204
Affin ſur icelles ſe traine
205
Donne pour a bien conuertir
206
De ſon grant mal et diuertir
207
El nen fait compte et les meſpꝛiſe
208
Et ſon mari apꝛes deſpꝛiſe
209
Concoit encontre de luy haine
210
Aucuneſfois fade et non ſaine
211
Luy bꝛaa dangereux potage
212
Et ce le faire mectre en cage
213
Ou dedens vne obſcure pꝛiſon
214
Diſant celle que meſpꝛiſon
215
A fait au roy plus dung millier
216
A deſrobe ou le cellier
217
De quelque puiant ou riche homme
218
Ou vng aultre grant mal en ſomme
219
Que a la iuice baille entendre
220
Et ſi tend de le faire pendre
221
Tuer meurdrir et deſconfire
222
Bꝛief il na rien au monde pire
223
Sans excepter vng ou demy
224
Au mari plus grant ennemy
225
Que ſa pꝛopꝛe femme mauluaiſe
226
¶De ce amphion pas ne ſe taiſe
227
Ains teſmoingne tous ces maulx cy
228
De ſa femme et ſon cueur durci
229
Qui fut cauſe de ſon grant dueil
230
Et de quoy fut mis en circueil
231
¶Sil e beſoing que plus ie parle
232
Diray dicelle qui depart le
233
Lieu pouler et plaidoyer
234
Laquelle voulut ſemploier
235
De faire vng exceif deluge
236
En court monrer ſon cul au iuge
237
Conſidere ſa vilite
238
Fut fait pour la vtilite
239
Du bien bublic deſoꝛmais ame
240
De la condicion de femme
241
Tant feuent pꝛudentes et ſaiges
242
Nauroient aucuns lieux ou paaiges
243
Doꝛeſnauant de pouler
244
Pour plaidoyer ou bien parle
245
Fu chae vierge ou pucelle
246
A toute eoit oee celle
247
Grande et haulte pꝛeeminance
248
Pour la mauldite oultrecuydance
249
De cee calphurnie vile
250
Jl na rien en cite ou ville
251
Ne ſur terre choſe cree
252
Faicte foꝛmee ou pꝛocree
253
Plus oultrageux mauluais ou pire
254
Que la femme quant en ſon ire
255
Se concite et foꝛt ſe eſmeut
256
Et ſon mauluais cueur ſe commeut
257
Et inſanne de grant fureur
258
Son ire a plus grande rigueur
259
Que na loutrageuſe lionne
260
Et e plus cruelle et felonne
261
De lincenſee male et peruerſe
262
Tigre gectant a la renuerſe
k6r

Folio LVI
263
Tout chacun quant ſes appetis
264
Luy viennent dauoir ſes petis
265
Surpꝛis deſrobeʒ et rauiʒ
266
Onc en ma vie ie ne viʒ
267
Choſe ne iamais ouy dire
268
Qui fu ſemblable ou aui pire
269
Aui cruel qui fu en vie
270
Que femme quant elle ſe deſuie
271
En auons eſcriptʒ aeʒ amples
272
Hioires et pluſieurs exemples
273
¶Comme de lireuſe medee
274
Qui de rage ſuribundee
275
Detrancha tous ſes beaulx enfans
276
Leſquelʒ en tendre et ieunes ans
277
Fit cuyre et puis les donna
278
A ſon mari et oꝛdonna
279
Pour tout ſon menger et repeire
280
¶Fit vng ſemblable vitupere
281
Pꝛogne la femme impiteuſe
282
Laquelle comme deſpiteuſe
283
Pour ſeullement pꝛendre vengance
284
De ſon mari et en enfance
285
Vint a ſon filʒ pour ſen venger
286
Et dung coueau pour lerangier
287
Cee vile et cruelle mere
288
Le tua en grande miſere
289
Et tout en ſemblable maniere
290
Com auons dit de la pꝛemiere
291
Le fit boullir cuyre et roir
292
Au feu com vng pauure martir
293
Pour ſon oꝛdeuſe vilite
294
¶Si toute la crudelite
295
Toute mauluaitie et grant mal
296
Nauoit dit ce homs iuuenal
297
Qui fut ſi diſcret et perit
298
De femme et ne les cherit
299
Jrois querir les anticqʒ ritʒ
300
De noʒ pꝛedeceeurs eſcriptʒ
301
La condicion feminine
302
Ou ien trouuerois vne grant mine
303
¶A bien le pꝛendre nous diron
304
Quelles ont le cueur en vng giron
305
Circui de groes eſpines
306
Moꝛdantes poignantes et fines
307
Et e remply dune amerteur
308
Dune infectueuſe liqueur
309
Dung fiel oꝛdeux et indecent
310
Sicque e maculee et ſen ſent
311
La poitraine venant a bouche
312
Duquel mainte perſonne atouche
313
Qui ſont repꝛoches vilʒ et oꝛs
314
Et engendre mille diſcoꝛs
315
Tellement que na rien enfouille
316
Ne ſoit maculle ou ſouille
317
El infectionne les meurs
318
Et tous bons enſeignemens ſeurs
319
Foy et bonnes alliances
320
Chariteʒ droitʒ et grans ſciences
321
Et le dit de ſon mariage
322
Dung grief luxurieux oultrage
323
Ses oꝛdes plus que ne ſont chates
324
Juno qui garde toutes chaes
325
Donnir ſouiller ou maculer
326
De vice ne peut reculer
327
Leur peruers et mauldit vouloir
328
Sans auoir en elles douloir
329
Venir contre la ſaincte loy
330
Et commandement du hault roy
331
Combien que ſoit en feaulte
332
Damour et toute loyaulte
333
A ſon mari accompaignee
334
Ce ne que vng abuʒ et faignee
335
Aumois deulx deux cueurs mis enſemble
336
Lung et lautre ne ſe reſemble
337
Car el veult poꝛter grans eatʒ
338
Suiuir boubans ioyeux eſbatʒ
339
Et faire vne grande deſpenſe
340
De gras moꝛceaulx fournir ſa panſe
341
Au moyen de quoy ſouenir
342
Ses fraiʒ ne peult et contenir
343
Son mari de tout ſon auoir
344
Ainſi ſen va a dire voir
345
Ses richees et tous ſes cens
346
Et pour ſon vouloir hoꝛs de ſens
k6v

347
Ne penſe a la maiſon ſeul peu
348
Jl men ſouuient et ie lay leu
349
¶Troys choſes ya de merueilles
350
Qui ſont des aultres non pareilles
351
Toutes trois la terre ſouient
352
Mais la quarte pas nappartient
353
Que de terre ſoit ſouenu
354
Le ſeruant du maire tenu
355
Et maintenant e hault ſeigneur
356
La ſeconde liure ſeruiteur
357
Ayant touſiours ſa panſe plaine
358
Et la tierce femme ſoudaine
359
Plaine de fureur ire et noyſe
360
Affin que a la quarte ie voiſe
361
Ce la ſeruante qui a ſon oeil
362
Et tout ſon coꝛps rempli doꝛgueil
363
Et pour la cauſe e ainſi fiere
364
Que fut de ſa dame heritiere
365
De telle te doiʒ bien garder
366
La fuir et foꝛt leuader
367
Car ſoubʒ bon et loyal bꝛuuage
368
Souuent donne a boire et potage
369
Ou repoſe y e venin
370
De tout ſe genre feminin
371
Me vouldrois touſiours donner garde
372
Et contenir en ſauluegarde
373
¶Regarde et liʒ dagrippine
374
Trairee peruerſe et maligne
375
Aui ma ſatire noblie
376
Les danaides et leur follie
377
Leſquelles et grandes hoꝛreurs
378
Les hommes rempli de terreurs
379
Affin que lioire vous compte
380
Eoient aemblees qui monte
381
Cinquante ſeurs aians maritʒ
382
Leſquelʒ furent treſmal cheriʒ
383
Par elles car et le conſeil
384
De leur pere et tout ſon veil
385
Les tuerent en my la nuit
386
De quoy ſont eſpouſeʒ anuyt
387
Pꝛopꝛement le iour de leurs nopces
388
Reſerue vne qui ſes opces
389
Neſli ains foꝛt ſe vertua
390
Et ſon mari point ne tua
391
¶Ha lucree ou es tu allee
392
Empiece tu neue ſouillee
393
Ta pudicque et honneete
394
Peu ſont qui de ta chaete
395
Lieʒ en loyal mariage
396
Peu ſont qui tiennent ton courage
397
Ains voit lon quen chacun quartier
398
Voye chemin et plain ſentier
399
Sont ſes thaides a monceaulx
400
Lubꝛicques comme gras pourceaulx
401
Mais les chaes et bien aimees
402
En peuʒ lieux ſont cleres ſemees
403
¶O chaton tu eus auantaige
404
Deſpouſer poꝛcia la ſaige
405
Chacun ne fulci de ce droit
406
Et maint homme auoir le vouldroit
407
Car il vient a tart et conſonne
408
A lhomme trouuer femme bonne
409
¶Au moyen de quoy aeure
410
E celuy dere bien eure
411
Sil treuue ſa femme eſpouſee
412
Saige diſcrete et diſpoſee
413
De loyaulte et foy tenir
414
A ſon mari et contenir
415
Car ſont par leurs vertuʒ pudiques
416
Dignes dere mis es croniques

2
prouer .xxi.
Belege

4
Eccle .xxv.
Belege

16
prouer .xxi.
Belege


43
Eccle .xix.
Belege

55
Eccle .xxvi
Belege

Belege

116
Eccle .xl.
Belege

119
Prouer .vi
Belege

133
iii. regum .xi.
Belege

143
Eccle . xlvi xlvii
Belege

151
Prouer .ix
et .xxv.
Belege

157
Eccle .xxv.
Belege

159
Eccle .xlii.
Belege

161
Ouidius .v. me
thamor.
Belege

170
Prouer .ii.
Eccle .vii.
Belege

175
Eccle .xiii.
Belege

177
Prouer. 7
Iuuenalis
satira .vi.
Belege

184
Eccle .xxvi
Belege

189
Prouer .ii.
et .v.
Belege

200
Eccle .xix.
et .xxv.
Belege

211
Eccles .vii.
Belege

226
Ouidius .vi.
methamor.
Belege

231
in. l .i. circa
princi. ff. de
postulan.
Belege

254
Eccles .xxv.
Belege

273
qua seneca in
medea.
Belege

280
qua ouidius
vi. metha.
Belege

303
Eccles .vii.
Belege

315
Eccles .xxv.
Belege

323
Prouer .ix
Eccle . xlvi. xlii.
Belege

340
Iuuenalis.
Belege

348
prouer .xxx.
Belege


375
de quo ponitur
per bocacium in
de genealo.
li .ii. c .xxii.
Belege




409
prouer .xii.
Eccle .xxv.
et .xxvi.
Belege