GW5065/P26
o4v
¶La response de vertuz a
voluptuosite.
1
¶Apres que volupte a fait sa description
2
et conuocque tous hommes a ses delices
3
blasme la voye de vertu et fait du pire quel
4
le a peu vient la bonne dame vertu pour
5
faire sa saige responce: abillee en estat de sim
6
ple et vielle femme ayante sa quenouille au
7
coste solicite de son estat pesante a son affai⸗
8
re regardante a la fin et non curieuse de fol
9
les et vaines voluptez. Et considere ce que
10
dit lescripture icy prinse a propos qui met.
11
De la terre a dieu cree lhomme et fait a son
12
ymage. La vestu selon soy de vertu. Luy a
13
donne temps et nombre de iours auecques
14
puissance sur toutes choses qui sont sur la
15
terre. Mais cest pour en vser selon raison
16
et doctrine de sapience. Parquoy vertu qui
17
a ouy toutes les vaines parolles de vo⸗
18
lupte et a souffert finir son inutile propos
19
respond: et dit en chant elegiaque.
20
O Folle volupte mal saine de
21
vouloir de pensee et de entende
22
ment: pourquoy me blesses
23
tu: ou vituperes comme il te
24
semble par ton dictie et chant
25
plain de bauerie/ de faulsete/ et de vaines
26
parolles. Et auecques ta poictrine qui est
27
imbellique et sans quelque deffence appa⸗
28
reilles batailles contre moy. Respons et dy
29
fallacieuse et tresmauluaise: pourquoy de
30
coys tu ainsi par art et abusion les simples
31
cueurs et miserables. Pourquoy trebusche
32
chacun iour le monde par tes ordures et il⸗
33
lecebres. Pourquoy loues tu tes villenies
34
ordes/ tes luxures/ tes gloutonnies. Car
35
en tes blandices il nya quelque gloire. Ebrie
36
te/ yurongnerie/ est ta feable compaignie.
37
Infamie auecques ses pennes et grandes
38
helles volite au tour de toy. Et foulle tes
39
chasteaulx. Ie confesse que tu es tousiours
40
lassee dung beau cheuestre Tes yeulx sont
41
molz et tendres. Ton front trespetulque et
42
non rassis. En ta teste tu as splendeur re⸗
43
fulgente assez noble. Tu as redimicules et
44
ioyaux precieux. Tu as chapeaux de lo⸗
45
rier ou de quelque couleur purpuree. Les
46
manteaux de tyrie te couurent Les baltees
47
le pourpre taint en couleur syndonique.
48
Mais tu ne portes point armee forte
49
ne vertueux heaumes: ains auecques
50
ton corps nud et deceptif allicis et attraitz
51
a toy les hommes imbelles qui sont effemi
52
nez qui nont ne courage ne vertu ne quel
53
que affection dhonneur. iouxte toy sont les
54
arcz et sagectez de venus et de cupido son
55
enfant qui est aueugle. Ta dextre tient
56
vng mirouer ouquel resplendist la tour.
57
be des mauluais. Ta senestre tient les
58
luxuriositez et tout genre de mal. En ton
59
front il nya quelque candeur:ou quelque blan⸗
60
cheur virginale. Mais vne spurque et or
61
de libidinosite. En tes parolles nya au⸗
62
cune honte: mais toute paillardise En toy
63
nya aucune noble ieu: mais de toute in⸗
64
famie/ cautelle/ et deception. Par toy ou
65
monde sont traictees les faulses et dou⸗
66
bles amours. Et par toy ducteure de tout
67
mal languissent les fors membres des
68
ducz et capitaines de guerre que tu affe⸗
o5r

Fueillet. lxxxiii
69
tardis et anichilles. Par toy perist toute no
70
blesse et nya si noble de sang sil se acointe de
71
toy qui ne soit repute villain. Et la venera
72
ble ieunesse se vne foys elle est adonnee a
73
tes veux et desirs elle seiche. Par toy nous
74
souffrons les discrimes et blasmes de tou⸗
75
tes maladies et pouretez: et finablement les
76
mortalitez soudaines et villaines tant que
77
noz corps chayent es fosses et mares stigial
78
les: cestassauoir ou puis denfer. Tu fais
79
lengin ou entendement des hommes qui te
80
suyuent torpent pesant et paresseux. Tu
81
infectionnes et empoysonnes les chastes
82
poictrines. Et ne souffres point les sens des
83
hommes estre bons. En toy decroissent et fail
84
lent les couraiges: et se vng homme de condi⸗
85
tion naturelle auoit hardy couraige: sil te
86
hante il deuiendra lasche. Par toy sont des
87
liez et solus les membres du corps. Et feras
88
tousiours aux hommes viande de douleur
89
Et pour vne vaine doulceur bien petite que
90
tu leur donnes il fault quilz souffrent apres
91
et endurent veullent ou non mille mortel⸗
92
les douleurs. Car par toy et de toy viennent
93
les maladies letales/ tout genre de glou⸗
94
tonnie et tout mal de delice. Tu fais les
95
ieunes hommes imbelliques alors quilz deus⸗
96
sent excerciter leurs corps aux faitz dar⸗
97
mes pour acquerir gloire. Et mieulx ayment
98
estre en quelque paillardise a honte regardez
99
que en faitz darmes honnorables prisez et hon
100
norez. Par toy concroist petulante vieilles⸗
101
se. Et adoncques que les vieilles gens deus⸗
102
sent cesser toute follie et se reposer tu les
103
fais courir/ dancer/ et follastrer: parquoy
104
tu es vne trop orde beste. Tu pellices et
105
boutes plusieurs en fraudes et deceptions
106
et en tenebres de vie. Car tu es si orde si im
107
pure et infaicte que tu ne enseignes rien cha⸗
108
ste conspicu ne honneste. En toy nya point
109
de raison. En toy ne sont aucunes semences
110
de pure pensee. En toy nya aucun bon engin
111
ou entendement: mais tousiours mauluaise
112
langue. La dextre main de plusieurs eust
113
fait nobles triumphes: et chanteroit renommee
114
orgueilleuse: cest assauoir que haulte renom⸗
115
mee donneroit gloire a plusieurs ducz: et ca
116
pitaines se iamais ne se fussent assubiectis
117
a tes delices et volentez mauluaises. Et que
118
iamais neussent gouste des noirs venins
119
partans de tes barilz de quoy ilz sont em⸗
120
poysonnez. O villaine et mauldicte vo⸗
121
lupte tu as tourne ce dessus dessoubz: aba⸗
122
tu et mis au bas les murs des dardaniens
123
et pergames de troye. Par toy gisent aba
124
tuz et destruitz les orgueilleux royaumes
125
de parthe. Les royaumes de asie aussi con⸗
126
sumez et gastez par luxure vorace et par tes
127
immoderez et desordonnez desirs squalissent
128
et deuiennent ors les royaumes actiques.
129
Obruptz sont par toy perdus et gastez les
130
tressors et puissans murs des danoys. Les
131
citez de sodome fondues. Par toy a souffert
132
la cite de corinthe griefue destruction et cruel
133
le mort: et pareillement les maisons tharen
134
tines. Par toy aussi les royaumes Nilothi
135
ques: cestassauoir de autour du Nil cheuz sor
136
dissent et se emplent dordure. Les assiriens
137
aussi les montaignes sybarines/ Rodes/
138
Millan/ et aultres gens: cest chose manife
139
ste que par volupte par choses desordonnees
140
aultresfoys ont este gastez comme les thra
141
ciens/ les getes/ et aultres que par tes maulx
142
et infaitz blandissemens tu as empoyson⸗
143
nez et corrumpus. Maintenant est mon sort
144
meilleur/ ma condition plus honnorable/ ma
145
vie plus digne/ ma voye plus seure/ et ma
146
fin meilleure. Car par moy appartient a lhom⸗
147
me vie eternelle et gloire acquise en eternel
148
degre. Ie extolle par pacient labeur les cou
149
raiges degenerez. Et par moy apparoist
150
aux hommes la porte du ciel ouuerte. Her
151
cules amphitrioniade vainquit les perilz
152
horribles et a craindre par mon moyen tant
153
que maintenant il est colloque auec les estoil
154
les du dieu celeste. Par moy prosterna et
155
abatit par armes les gens barbariques
156
Iulles cezar: si que bien eureux il reluist en
157
tre les estoilles. Le grant Alexandre aussi
158
acompaigne de noz vertueux honneurs fut
159
pugnace de engin et souffrit cruelles batail
160
les: dont il paruint a son honneur tant que
161
finablement il fut paisible monarche du
162
monde et luy faisoyent toutes nacions
163
obeissance et honneur. Pareillement Paulus
164
emilius consul romain par le moyen de ses
165
vertuz: et moy ducteure de son faict vain⸗
166
quit le roy de perse: et donna nobles tro⸗
o5v

167
phees et noms de victoire aux romains
168
Par moy ducteure de tout bien resplendissent
169
les haulx honneurs de Ciceron: et Virgile
170
lhonneur et gloire de la toge romaine. Le
171
saige Aristote aussi ensuyuant noz presens
172
enseignemens. Et Platon le diuin qui fut
173
si grant que aultre ou monde ne le prefera.
174
Iadis me honnora et eust en grande reue⸗
175
rence la candide tourbe des docteurs philo
176
sophes. Car par nous vault lengin/ lesprit/
177
le sens/ lentendement/ et le langaige de lhom
178
me: tant que la renommee et honneur de no
179
stre nom tire les hommes aux louenges des
180
dieux et aux doulx et gracieux dons de
181
iceulx. Pourquoy repeteroy ie plusieurs
182
vertueux particuliers contre toy orde et in
183
fame volupte: regarde que par tout le mon⸗
184
de est nostre gloire/ renommee/ salut/ louen⸗
185
ge/ et honneur. Mais en toy sont luxuriosi
186
tez/ appetiz desordonnez/ orgueil/ commerces
187
fedes ors et infames. Et de ta bouche court
188
et distille tousiours mal putide et infait.
189
En moy sont richesses/ chose iuste/ droicte
190
et bonne. Ma maison est chaste. Et en haul⸗
191
te montaigne sont mes penates et imitateurs
192
Toutesfoys noble labeur les monte par
193
tout. En vertu est labeur. En suyeur vo⸗
194
lupte et repos tousiours amyable aux
195
grans hommes vaillans et vertueux qui ia
196
mais ne sont tant aises que a trauaillierla⸗
197
bourer/ et exerciter leurs corps aux oeu⸗
198
ures de vertu: vueilles ou non ensuyure par
199
engin la haulte renommee: ou sil te plaist re⸗
200
uoluer et tourner les signes de la deesse Ar
201
missone ou par faueur merite traicter les
202
choses ciuiles: moy ducteure tu fais toutes
203
choses de couraige non froysse. Cestadire
204
que quiconque veult faire quelque chose ver⸗
205
tueuse de gentil couraige labeur ne luy est
206
point greuable. Et finablement montera
207
aux estoilles du pol ethereal celluy que la⸗
208
beur et suyeur tourmente pour lamour de
209
vertu.Car vertu seulle regist et gouuerne
210
les terres: domine en hault: cestassauoir en
211
paradis. Et a sa plaisance deuise et depart
212
les benoistz dons a ceulx qui ont suyuy sa
213
voye selon le merite diceulx. Pourtant vous
214
ieunes hommes tant que vous auez le temps
215
et que les dispositions le permettent ostez
216
gectez au loing et expellez toutes les vai⸗
217
nes illecebres vanitez et luxuries du corps
218
et le pechie mortel et dampnable: mais ve⸗
219
stez voz couraiges de lenseignement de ver
220
tu: affin que voz poictrines et cueurs scai⸗
221
chent que cest que la vraye et droicte foy en
222
quoy tous vertueux veullent viure et le
223
doyuent pour bien mourir quant au corps
224
et viure quant a lame.
GW5065/P26
o4v
¶La reſponſe de vertuʒ a
voluptuoſite.
1
¶Apꝛes que volupte a fait ſa deſcription
2
et conuocque tous hommes a ſes delices
3
blaſme la voye de vertu et fait du pire quel
4
le a peu vient la bonne dame vertu pour
5
faire ſa ſaige reſpōce:abillee en eat de ſim
6
ple ⁊ vielle femme ayante ſa quenouille au
7
coe ſolicite de ſon eat peſāte a ſon affai⸗
8
re regardante a la fin et non curieuſe de fol
9
les et vaines volupteʒ.Et conſidere ce que
10
dit leſcripture icy pꝛinſe a pꝛopos qui met.
11
De la terre a dieu cree lhomme et fait a ſō
12
ymage.La veu ſelon ſoy de vertu.Luy a
13
donne temps et nombꝛe de iours auecques
14
puiance ſur toutes choſes qui ſont ſur la
15
terre.Mais ce pour en vſer ſelon raiſon
16
et doctrine de ſapience.Parquoy vertu qui
17
a ouy toutes les vaines parolles de vo⸗
18
lupte et a ſouffert finir ſon inutile pꝛopos
19
reſpond:et dit en chant elegiaque.
20
O Folle volupte mal ſaine de
21
vouloir de pēſee et de entēde
22
ment:pourquoy me blees
23
tu:ou vituperes comme il te
24
ſemble par ton dictie ⁊ chant
25
plain de baueriede faulſete et de vaines
26
parolles.Et auecques ta poictrine qui e
27
imbellique et ſans quelque deffence appa⸗
28
reilles batailles cōtre moy. Reſpons et dy
29
fallacieuſe et treſmauluaiſe: pourquoy de
30
coys tu ainſi par art ⁊ abuſion les ſimples
31
cueurs ⁊ miſerables.Pourquoy trebuſche
32
chacun iour le monde par tes oꝛdures ⁊ il⸗
33
lecebꝛes.Pourquoy loues tu tes villenies
34
oꝛdestes luxures tes gloutonnies. Car
35
en tes blandices il nya quelq̄ gloire. Ebꝛie
36
teyurongneriee ta feable compaignie.
37
Jnfamie auecques ſes pennes et grandes
38
helles volite au tour de toy. Et foulle tes
39
chaeaulx. Je cōfee que tu es touſiours
40
laee dung beau cheuere Tes yeulx ſōt
41
molʒ et tendres.Ton frōt treſpetulque et
42
non rais. En ta tee tu as ſplendeur re⸗
43
fulgente aeʒ noble.Tu as redimicules ⁊
44
ioyaux pꝛecieux.Tu as chapeaux de lo⸗
45
rier ou de quelque couleur purpuree. Les
46
manteaux de tyꝛie te couurent Les baltees
47
le pourpꝛe taint en couleur ſyndonique.
48
Mais tu ne poꝛtes point armee foꝛte
49
ne vertueux heaumes: ains auecques
50
ton coꝛps nud ⁊ deceptif allicis⁊ attraitʒ
51
a toy les hōmes imbelles qui ſont effemi
52
neʒ qui nont ne courage ne vertu ne quel
53
que affectiō dhōneur. iouxte toy ſont les
54
arcʒ et ſagecteʒ de venus et de cupido ſō
55
enfant qui e aueugle. Ta dextre tient
56
vng mirouer ouquel reſplendi la tour.
57
be des mauluais. Ta ſenere tient les
58
luxurioſiteʒ et tout genre de mal. En tōn
59
front il nya quel candeur:ou quel blā⸗
60
cheur virginale.Mais vne ſpurque ⁊ oꝛ
61
de libidinoſite.En tes parolles nya au⸗
62
cune hōte:mais toute paillardiſe En toy
63
nya aucune noble ieu:mais de toute in⸗
64
famiecautelle et deception. Par toy ou
65
monde ſont traictees les faulſes et dou⸗
66
bles amours. Et ꝑ toy ducteure de tout
67
mal languient les foꝛs membꝛes des
68
ducʒ et capitaines de guerre que tu affe⸗
o5r

Fueillet. lxxxiii
69
tardis⁊ anichilles.Par toy peri toute no
70
blee et nya ſi noble de ſang ſil ſe acointe 
71
toy qui ne ſoit repute villain.Et la venera
72
ble ieunee ſe vne foys elle e adonnee a
73
tes veux et deſirs elle ſeiche.Par toy nous
74
ſouffrons les diſcrimes et blaſmes de tou⸗
75
tes maladies et poureteʒ:et finablemēt les
76
moꝛtaliteʒ ſoudaines et villaines tant que
77
noʒ coꝛps chayēt es foes ⁊ mares igial
78
les:ceaauoir ou puis denfer. Tu fais
79
lengin ou entendement des hommes qui te
80
ſuyuent toꝛpent peſant et pareeux. Tu
81
infectionnes et empoyſonnes les chaes
82
poictrines.Et ne ſouffres poīt les ſens des
83
hōmes ere bōs.En toy decroient et fail
84
lent les couraiges:et ſe vng hōme de cōdi⸗
85
tion naturelle auoit hardy couraige: ſil te
86
hante il deuiendra laſche.Par toy ſont deſ
87
lieʒ et ſolus les mēbꝛes du coꝛps. Et feras
88
touſiours aux hommes viāde de douleur
89
Et pour vne vaine doulceur bien petite 
90
tu leur dōnes il fault quilʒ ſouffrent apꝛes
91
et endurent veullent ou non mille moꝛtel⸗
92
les douleurs.Car par toy et de toy viēnēt
93
les maladies letales tout genre de glou⸗
94
tonnie et tout mal de delice. Tu fais les
95
ieunes hōmes ībelliques aloꝛs quilʒ deuſ⸗
96
ſent excerciter leurs coꝛps aux faitʒ dar⸗
97
mes pour acq̄rir gloire. Et mieulx aymēt
98
ere en quelq̄ paillardiſe a honte regardeʒ
99
que en faitʒ darmes hōnoꝛables pꝛiſeʒ⁊ hō
100
noꝛeʒ. Par toy concroi petulante vieilleſ⸗
101
ſe.Et adoncs que les vieilles gens deuſ⸗
102
ſent ceer toute follie et ſe repoſer tu les
103
fais courirdancer et follarer: parquoy
104
tu es vne trop oꝛde bee. Tu pellices et
105
boutes pluſieurs en fraudes et deceptions
106
et en tenebꝛes de vie. Car tu es ſi oꝛde ſi im
107
pure et infaicte  tu ne enſeignes rien cha⸗
108
e conſpicu ne honnee.En toy nya point
109
de raiſon.En toy ne ſont aucunes ſemēces
110
de pure penſee.En toy nya aucū bon ēgin
111
ou entendemēt:mais touſiours mauluaiſe
112
langue.La dextre main de pluſieurs eu
113
fait nobles triūphes:et chanteroit renōmee
114
oꝛgueilleuſe:ce aauoir  haulte renom⸗
115
mee donneroit gloire a pluſieurs ducʒ:⁊ ca
116
pitaines ſe iamais ne ſe fuent aubiectis
117
a tes delices et volenteʒ mauluaiſes. Et 
118
iamais neuent goue des noirs venins
119
partans de tes barilʒ de quoy ilʒ ſont em⸗
120
poyſonneʒ. O villaine et mauldicte vo⸗
121
lupte tu as tourne ce deus deoubʒ: aba⸗
122
tu et mis au bas les murs des dardaniens
123
et pergames de troye.Par toy giſent aba
124
tuʒ et deruitʒ les oꝛgueilleux royaumes
125
de parthe.Les royaumes de aſie aui con⸗
126
ſumeʒ et gaeʒ par luxure voꝛace et ꝑ tes
127
immodereʒ et deſoꝛdōneʒ deſirs ſqualiēt
128
et deuiennent oꝛs les royaumes actiques.
129
Obꝛuptʒ ſont par toy perdus et gaeʒ les
130
treoꝛs ⁊ puians murs des danoys.Les
131
citeʒ de ſodome fōdues.Par toy a ſouffert
132
la cite de coꝛīthe griefue deructiō et cruel
133
le moꝛt:et pareillement les maiſons tharē⸗
134
tines.Par toy aui les royaumes Nilothi
135
s:ceaauoir de autour du Nil cheuʒ ſoꝛ
136
dient et ſe emplēt doꝛdure. Les airiens
137
aui les montaignes ſybarinesRodes
138
Millan  et aultres gens:ce choſe manife
139
e que par volupte ꝑ choſes deſoꝛdonnees
140
aultreſfoys ont ee gaeʒ cōme les thra⸗
141
ciēsles geteset aultres que ꝑ tes maulx
142
et infaitʒ blandiemens tu as empoyſon⸗
143
neʒ et coꝛrūpus. Maintenant e mon ſoꝛt
144
meilleurma cōdition plus hōnoꝛable ma
145
vie plus dignema voye plus ſeureet ma
146
fin meilleure.Car par moy apꝑtiēt a lhō⸗
147
me vie eternelle et gloire acquiſe en eternel
148
degre.Je extolle ꝑ pacient labeur les cou
149
raiges degenereʒ. Et ꝑ moy apparoi
150
aux hommes la poꝛte du ciel ouuerte.Her⸗
151
cules amphitrioniade vainquit les perilʒ
152
hoꝛribles et a craindre ꝑ mon moyen tant
153
que maintenant il e collo auec les eoil
154
les du dieu celee. Par moy pꝛoerna et
155
abatit par armes les gens barbariques
156
Julles ceʒar:ſi que biē eureux il relui en
157
tre les eoilles. Le grant Alexādre aui
158
acōpaigne de noʒ vertueux honneurs fut
159
pugnace de engin ⁊ ſouffrit cruelles batail
160
les:dont il paruint a ſon honneur tant que
161
finablement il fut paiſible monarche du
162
monde et luy faiſoyent toutes nacions
163
obeiance ⁊ hōneur. Pareillement Paulꝰ
164
emilius conſul romain par le moyen de ſes
165
vertuʒ:et moy ducteure de ſon faict vain⸗
166
quit le roy de perſe: et donna nobles tro⸗
o5v

167
phees et noms de victoire aux romains
168
Par moy ducteure de tout biē reſplēdiēt
169
les haulx honneurs de Ciceron:et Virgile
170
lhonneur et gloire de la toge romaine. Le
171
ſaige Ariote aui enſuyuant noʒ ſens
172
enſeignemens.Et Platon le diuin qui fut
173
ſi grant que aultre ou monde ne le pꝛefera.
174
Jadis me honnoꝛa et eu en grande reue⸗
175
rence la candide tourbe des docteurs philo
176
ſophes.Car par nous vault lēginleſpꝛit
177
le ſenslentendementet le langaige de lhō
178
me:tant que la renommee ⁊ honneur de no
179
re nom tire les hōmes aux louenges des
180
dieux et aux doulx et gracieux dons de
181
iceulx. Pourquoy repeteroy ie pluſieurs
182
vertueux particuliers contre toy oꝛde et in
183
fame volupte:regarde que par tout le mō⸗
184
de e nore gloirerenōmee ſalut louen⸗
185
geet honneur.Mais en toy ſont luxurioſi
186
teʒappetiʒ deſoꝛdonneʒoꝛgueilcōmerces
187
fedes oꝛs ⁊ infames.Et de ta bouche couꝛt
188
et diille touſiours mal putide et infait.
189
En moy ſont richeeschoſe iuedꝛoicte
190
et bōne.Ma maiſon e chae.Et en haul⸗
191
te mōtaigne ſōt mes penates et imitateurs
192
Touteſfoys noble labeur les monte par
193
tout. En vertu e labeur. En ſuyeur vo⸗
194
lupte et repos touſiours amyable aux
195
grans hommes vaillās ⁊ vertueux qui ia
196
mais ne ſont tāt aiſes que a trauaillierla⸗
197
bourer et exerciter leurs coꝛps aux oeu⸗
198
ures de vertu:vueilles ou non enſuyure ꝑ
199
engin la haulte renōmee:ou ſil te plai re⸗
200
uoluer et tourner les ſignes de la deee Ar
201
mione ou par faueur merite traicter les
202
choſes ciuiles:moy ducteure tu fais toutes
203
choſes decouraige non froye. Ceadire
204
que quiconque veult faire quelq̄ choſe ver⸗
205
tueuſe de gentil couraige labeur ne luy e
206
point greuable. Et finablement montera
207
aux eoilles du pol ethereal celluy que la⸗
208
beur et ſuyeur tourmente pour lamour de
209
vertu.Car vertu ſeulle regi et gouuerne
210
les terres:domine en hault: ceaauoir en
211
paradis.Et a ſa plaiſance deuiſe et depart
212
les benoiʒ dons a ceulx qui ont ſuyuy ſa
213
voye ſelon le merite diceulx. Pourtāt voꝰ
214
ieunes hommes tāt que vous aueʒ le tēps
215
et que les diſpoſitions le permettent oeʒ
216
gecteʒ au loing et expelleʒ toutes les vai⸗
217
nes illecebꝛes vaniteʒ et luxuries du coꝛps
218
et le pechie moꝛtel et dampnable: mais ve⸗
219
eʒ voʒ couraiges de lenſeignemēt de ver
220
tu:affin que voʒ poictrines et cueurs ſcai⸗
221
chent que ce que la vraye et dꝛoicte foy en
222
quoy tous vertueux veullent viure et le
223
doyuent pour bien mourir quant au coꝛps
224
et viure quant a lame.

11
Deus crea
uit de terra
hominem. etc.

20
Carmine
nugoso. etc.

39
Es fateor
pulchro semper
laqueata capi
stro. etc.

78
Tu facis
ingenium tor
pens: etc.

104
Pellicis in
fraudes etc.

120
Menia dar
danidum ver
tisti. etc.

143
Sors mea
nunc melior.
etc.

163
Sic Paulus
consul regem
etc.

189
In me diui
cie iustum etc.