GW5065/B15
b6v
¶Des folz faisans les edifices.
1
¶En la satyre presentement ensuyuante
2
parle lacteur des folz entrepreneurs qui com
3
mencent les euures et edifices quilz ne peu⸗
4
ent parfaire. Et les compare a celluy qui a
5
quelques biens et entreprent faire vne grant
6
maison et ediffice sans regarder si ses biens
7
suffiront a ce faire. Et puis quant lediffice
8
est commence et il voit quil ne a plus dequoy
9
fournir a charpentiers et a massons il con⸗
10
gnoist sa follie et de dueul tire ses cheueux
11
et est honteux quil fault estre aux empruns
12
et quil ediffie sa maison aux despens de aul⸗
13
truy.Pource dit lescripture. Qui ediffie sa
14
maison aux despens estranges est fol com
15
me celluy qui assemble les pierres en yuer que
16
la terre est gellee et que on nen peult rien ar
17
rachier. Et pource malediction soit a cel⸗
18
luy qui ediffie sa maison en iniustice et des
19
biens mal acquiz. Et fonde son cenacle en
c1r

Fueillet. xiii
20
iugement ou il est lourdement reprins. Car
21
ainsi doit despendre vng: homme saige et
22
pourueoir a son cas que tousiours annuellement
23
il demeure aucune chose pour les necessitez
24
souruenantes. Donc met le prolude. Qui veult
25
maintenant ediffier et attenter aucune gran
26
de chose il doit premier souuent penser et regar
27
der sil a assez de quoy fournir a son ediffi⸗
28
ce parer et parfaire deument.
29
QViconques essaye composer
30
vne grand oeuure: et au de⸗
31
uant ne repute rien les des⸗
32
pens: ne conte point aussi le temps
33
il est plainement fol. Car le
34
saige fait ce quil peult. Tente et essaye que
35
ses puissances ne faillent point a chose quil
36
entreprenne et que le denier paternel ou de
37
succession y puisse subuenir. Mais au con⸗
38
traire des saiges plusieurs folz ont commen
39
ce haulx palais et maisons la ou leurs for
40
ces et puissances nont peu fournir aux de⸗
41
spens: dont en fin se sont repentuz voyans
42
leur oeuure aduenir que mal auoyent commen
43
ce. De ce nous auons exemple et tesmoigna
44
ge par nabugodonosor roy de assyrie qui fut
45
meu en orgueil pourtant quil auoit fait eri
46
ger babilone la belle: dont en fin moult se
47
repentit: car pour son orgueil et folle en⸗
48
treprinse il fut iugie par la sentence diuine
49
viure sept ans expulse de son royaume et
50
ainsi que vne beste. Aultre exemple nous
51
auons de membroth qui construit vne si
52
haulte tour quelle peust touchier au ciel. Et
53
que les fluctuations horribles de la mer et
54
des eaues iamais ne peussent rompre tant
55
fussent tumides et enflees. Toutesfoys la
56
molle structure et folle entreprinse demou⸗
57
ra imparfaicte. Par quoy grandes riches⸗
58
ses et plains monceaux auoir requiert qui sef
59
force composer aucune grande oeuure et vaste
60
Mais maintenant aucuns sont si folz quilz ne pen⸗
61
sent point assez a cela et ne regardent point
62
les dommaiges qui sensuyuent: pourquoy
63
ilz sont raillez de tous et monstrez par di⸗
64
uers signes tant en derriere que aultrement Con
65
siderons lexemple des anciens qui bien eus
66
sent peu faire des grandes maisons et sump⸗
67
tueux ediffices Toutesfoys nous en trou
68
uons peu qui ayent ce faict: ne qui se soyent
69
efforcez de ce faire. Ainsi que lucillus sil eust
70
voulu. Et crassus qui fut si tresriche que nul
71
ne florissoit en richesses plus que luy. Et
72
pour approuuer sa richesse fist couurir tous
73
les chariotz du pais de assirie de sang: cest
74
assauoir de couleur rouge dicte gueulles en
75
armarie: qui pour lors estoit la plus riche
76
couleur qui fust. Pourquoy dit saluste ce que
77
lacteur ramaine a son propos. Quiconques desi
78
re grandes choses et sefforce paruenir a vng
79
fait qui est grant. Soit subtil: conte a son ar
80
che combien de deniers il ya: et que les for⸗
81
ces de ses choses et sa faculte acquise puis⸗
82
sent suffire: affin quil ne cree point et en⸗
83
gendre a plusieurs ris et mocquerie. Car
84
aultresfoys ont este perdus les despens du
85
ne oeuure commencee et est apres veue
86
la chose entreprinse en vain. Et pour
87
tant cest mieulx et plus honneste de ne com
88
mencer rien: que de commencer et point ne
c
c1v

89
parfaire et qui ce fait il treuue son dommaige
90
et congnoist sa faulte et la villenie qui sen
91
suit. Et oultre est a noter que antiquite curi
92
euse et plaine de debilite contere et foule tou
93
te linuention des hommes et par aage rapi
94
de est consomme et destruit tout ce quel lhom
95
me en ce monde fait.
GW5065/B15
b6v
¶Des folʒ faiſans les edifices.
1
¶En la ſatyꝛe pꝛeſentement enſuyuante
2
parle lacteur des folʒ entrepꝛeneurs q com
3
mencent les euures ⁊ edifices quilʒ ne peu⸗
4
ent parfaire.Et les compare a celluy qui a
5
quelques biens ⁊ entrepꝛēt faire vne grāt
6
maiſon ⁊ ediffice ſās regarder ſi ſes biens
7
ſuffiront a ce faire.Et puis quant lediffice
8
e cōmence ⁊ il voit quil ne a plus dequoy
9
fournir a charpentiers ⁊ a maons il con⸗
10
gnoi ſa follie ⁊ de dueul tire ſes cheueux
11
et e honteux quil fault ere aux empꝛūs
12
et quil ediffie ſa maiſon aux deſpēs de aul⸗
13
truy.Pource dit leſcripture. Qui ediffie ſa
14
maiſon aux deſpens eranges e fol com
15
me celluy qui aēble les pierres en yuer 
16
la terre e gellee ⁊ que on nen peult rien ar
17
rachier. Et pource malediction ſoit a cel⸗
18
luy qui ediffie ſa maiſon en iniuice et des
19
biens mal acquiʒ.Et fonde ſon cenacle en
c1r

Fueillet. xiii
20
iugement ou il e lourdemēt repꝛins.Car
21
ainſi doit deſpendre vng: homme ſaige et
22
pourueoir a ſō cas  touſiours ānuellet
23
il demeure aucune choſe pour les neceiteʒ
24
ſouruenātes.Dōc met le ꝓlude.Qui veult
25
maintenant ediffier et attenter aucune grā
26
de choſe il doit mier ſouuēt penſer ⁊ regar
27
der ſil a aeʒ de quoy fournir a ſon ediffi⸗
28
ce parer et parfaire deument.
29
QViconques eaye cōpoſer
30
vne grand oeuure: ⁊ au de⸗
31
uant ne repute rien les deſ⸗
32
pēs:ne cōte poīt aui le tēps
33
il e plainement fol.Car le
34
ſaige fait ce quil peult. Tente et eaye 
35
ſes puiances ne faillent point a choſe quil
36
entrepꝛenne et que le denier paternel ou de
37
ſucceion y puie ſubuenir. Mais au con⸗
38
traire des ſaiges pluſieurs folʒ ont cōmen
39
ce haulx palais et maiſōs la ou leurs foꝛ
40
ces et puiances nont peu fournir aux de⸗
41
ſpens:dont en fin ſe ſont repentuʒ voyans
42
leur oeuure aduenir que mal auoyēt cōmē
43
ce.De ce nous auōs exemple et teſmoigna
44
ge ꝑ nabugodonoſoꝛ roy de ayꝛie q fut
45
meu en oꝛgueil pourtant quil auoit fait eri
46
ger babilone la belle:dont en fin moult ſe
47
repentit: car pour ſon oꝛgueil et folle en⸗
48
trepꝛinſe il fut iugie par la ſentence diuine
49
viure ſept ans expulſe de ſon royaume et
50
ainſi que vne bee. Aultre exemple nous
51
auons de membꝛoth qui conruit vne ſi
52
haulte tour lle peu touchier au ciel. Et
53
que les fluctuations hoꝛribles de la mer et
54
des eaues iamais ne peuent rompꝛe tant
55
fuent tumides et enflees.Touteſfoys la
56
molle ructure et folle entrepꝛinſe demou⸗
57
ra imparfaicte.Par quoy grandes richeſ⸗
58
ſes et plains mōceaux auoir requiert q ſef
59
foꝛce cōpoſer aucune grāde oeuure ⁊ vae
60
Mais maītenāt aucūs ſōt ſi folʒ qlʒ ne pē⸗
61
ſent point aeʒ a cela et ne regardēt point
62
les dōmaiges qui ſenſuyuent: pourquoy
63
ilʒ ſont railleʒ de tous et monreʒ par di⸗
64
uers ſignes tāt en derriere  aultremēt Cō
65
ſiderōs lexemple des anciens qui bien euſ
66
ſent peu faire des grandes maiſons ⁊ ſūp⸗
67
tueux ediffices Touteſfoys nous en trou
68
uons peu qui ayent ce faict:ne qui ſe ſoyent
69
effoꝛceʒ de ce faire.Aīſi que lucillus ſil eu
70
voulu.Et craus qui fut ſi treſriche  nul
71
ne florioit en richees plus que luy. Et
72
pour appꝛouuer ſa richee fi couurir toꝰ
73
les chariotʒ du pais de airie de ſang: ce
74
aauoir  couleur rouge dicte gueulles en
75
armarie:qui pour loꝛs eoit la plus riche
76
couleur qui fu.Pourquoy dit ſalue ce 
77
lacteur ramaine a ſō ꝓpos.Quiconq̄s deſi
78
re grādes choſes ⁊ ſeffoꝛce paruenir a vng
79
fait qui e grant.Soit ſubtil:cōte a ſon ar
80
che combien de deniers il ya: ⁊ que les foꝛ⸗
81
ces de ſes choſes et ſa faculte acquiſe puiſ⸗
82
ſent ſuffire: affin quil ne cree point et en⸗
83
gendre a pluſieurs ris et mocquerie.Car
84
aultreſfoys ont ee perdus les deſpens du
85
ne oeuure commencee et e apꝛes veue
86
la choſe entrepꝛinſe en vain. Et pour
87
tant ce mieulx ⁊ plus hōnee de ne com
88
mencer rien:que de commencer et point ne
c
c1v

89
parfaire ⁊ q ce fait il treuue ſon dōmaige
90
et cōgnoi ſa faulte et la villenie qui ſen
91
ſuit.Et oultre e a noter que ātiqte curi
92
euſe ⁊ plaine de debilite cōtere ⁊ foule tou
93
te linuētion des hōmes et par aage rapi
94
de e cōſomme et deruit tout ce quel lhō
95
me en ce mōde fait.

12
Qui edifi
cat domum
suam impen
diis. etc.

24
Qui vult
nunc edifica
re. etc.

29
Quisquis
opus magnum
etc.

37
Ceperunt
multi alta.
etc.

42
Exemple.
Rex nabu⸗
godonosor
fastu etc.

48
Exemple.
Excelsam
turrim. etc.

77
Quisquis
magna cu⸗
pit. etc.