GW5065/B20
c4r
¶Lautruy trouuer et ne le rendre.
1
¶Aultre satyre en laquelle sont reprins
2
aucuns folz qui par cas fortuit treuuent
3
des biens de aultruy lesquelz par vne espe⸗
4
ce de auarice ilz attribuent a eulx sans les
5
rendre. Pourquoy lacteur en son prolu⸗
6
de dit. Celluy qui treuue aucune chose quil
7
garde en ses propres vsaiges: et repute ce
8
ste chose trouuee estre sienne ainsi que se
9
la iuste volunte de dieu luy laissast et per
10
mist retenir: congnoisse que le diable den⸗
11
fer nomme mammon le decoit le fait fol et
12
le lie pour mener auecques luy finablement
13
aux enfers. Et a ce propos allegue nostre
14
acteur lescripture qui dit. Se tu as trouue
15
aucune chose que tu nas pas rendue: tu las
16
rauie et emblee: et as fait ce que tu as peu.
17
Car si plus eusses trouue plus eusse prins.
18
Car chacun doit scauoir que ce qui nest point
19
a luy appartient a aultruy.
20
LA ferueur et ardeur de aua⸗
21
rice dit le compositeur de ce
22
liure ne seuffre point tous⸗
23
iours taire mes chans et di⸗
24
tiez: mais estendre par tout
25
ma satyre. Pourtant par
26
merite nous dirons les folz iners et mau⸗
27
uais qui ne tiennent pas seulement leurs
28
choses mais celles daultruy. Car aucuns
29
treuuent tresors cachiez et choses estranges
30
lesquelles ilz reseruent et gardent a leurs
31
vsaiges. Et tellement ferment leurs cueurs
32
par tenebres obscures quilz croyent les dieux
33
leur auoir donne icelles choses trouuees et
34
quilz ne ossensent point de les retenir. Et ne
35
regardent point auquel seigneur appartient
36
la chose perdue: mais tousiours tiennent et
37
gardent ce que fortune legiere leur a offert
38
Escoute fol que cupidite de auoir tire par
39
si grant impiete: et ne refuse point ces ensei
40
gnemens ie te prie. Se tu treuues de aduen
41
ture aucunes choses estranges iamais ne
42
croy quelles soyent a toy. Mais pour cer⸗
43
tain tien que ce sont les biens de aultruy.
44
Et ie te demande si tu as aucun sens en ta
45
poictrine poure fol auaricieux que tu es que
46
tu te conseilles et soyes iuge de toy mes⸗
47
mes a scauoir et considerer se tu peulx regu⸗
48
lierement et selon coustume raisonnable re
49
tenir les biens qui ne sont pas a toy. Hom⸗
50
me nya de entendement qui ne iugeast cela
c iiii
c4v

51
estre vne grant erreur veu que tu ne les as
52
pas acquis de ton propre labeur. Et pour⸗
53
tant que tu treuues aucune chose qui de rien
54
ne te appartient la dois voluntairement ren⸗
55
uoyer a son seigneur: et a celluy a qui el⸗
56
le est se tu le scais. Et se le seigneur a qui
57
la chose perdue que tu as trouuee nest con⸗
58
gneu: et tu ne scais les heritiers a qui les bi
59
ens par succession appartiennent tu dois
60
tourner et conuertir incontinent les choses
61
trouuees aux vsaiges des poures et de ce
62
les secourir. Car qui tourne et met en ses pro
63
pres vsaiges les choses estranges: il conte
64
re et rauist ce qui nest pas sien. Et plonge⸗
65
ra celluy son ame dedans les eaues de ache
66
ront: lung des hors palus infernaulx. Soy
67
mesme se tourmente et excrucie par soif per⸗
68
petuelle: et luy semble que iamais ne aura
69
assez: sans considerer que le rauisseur dung
70
tresor ou celluy qui retient les choses trou⸗
71
uees differe pou du pillart ou larron decep
72
tif. Car lung et laultre prent et foule les cho
73
ses rauies. Toutesfoys voicy dieu tout
74
puissant qui te congnoist dedans et dehors
75
tes faitz et ton engin et scait quelle inten⸗
76
tion tu as. Et pourtant se tu trouues au
77
cune chose que les sainctz droitz te deffen
78
dent tenir rens et ne pollu point ton cueur
79
des choses mauuaises trouuees ou aul⸗
80
trement mammon prince des folz auari
81
cieux te mainera finablement en la grant
82
nef des folz qui flote et naige par les pa
83
lus denfer.
GW5065/B20
c4r
¶Lautruy trouuer ⁊ ne le rendre.
1
¶Aultre ſatyꝛe en laquelle ſont repꝛins
2
aucuns folʒ qui par cas foꝛtuit treuuent
3
des biens de aultruy leſlʒ par vne eſpe⸗
4
ce de auarice ilʒ attribuēt a eulx ſās les
5
rendre.Pourquoy lacteur en ſon pꝛolu⸗
6
de dit.Celluy qui treuue aucune choſe ql
7
garde en ſes pꝛopꝛes vſaiges:⁊ repute ce
8
e choſe trouuee ere ſienne ainſi que ſe
9
la iue volunte de dieu luy laia ⁊ per
10
mi retenir:congnoie que le diable den⸗
11
fer nomme mammon le decoit le fait fol et
12
le lie pour mener auecques luy finablemēt
13
aux enfers.Et a ce pꝛopos allegue nore
14
acteur leſcripture qui dit. Se tu as trouue
15
aucune choſe  tu nas pas rendue: tu las
16
rauie et emblee:et as fait ce que tu as peu.
17
Car ſi plus eues trouue plus eue pꝛins.
18
Car chacun doit ſcauoir  ce qui ne poīt
19
a luy appartient a aultruy.
20
LA ferueur et ardeur de aua⸗
21
rice dit le compoſiteur de ce
22
liure ne ſeuffre point touſ⸗
23
iours taire mes chans ⁊ di⸗
24
tieʒ:mais eendre par tout
25
ma ſatyꝛe. Pourtant par
26
merite nous dirons les folʒ iners et mau⸗
27
uais qui ne tiennent pas ſeulement leurs
28
choſes mais celles daultruy.Car aucuns
29
treuuent treſoꝛs cachieʒ et choſes erāges
30
leſquelles ilʒ reſeruent ⁊ gardent a leurs
31
vſaiges.Et tellement fermēt leurs cueurs
32
par tenebꝛes obſcures qlʒ croyēt les dieux
33
leur auoir donne icelles choſes trouuees et
34
quilʒ ne oenſent poīt de les retenir. Et ne
35
regardēt point auquel ſeigneur appartiēt
36
la choſe perdue:mais touſiours tiennent ⁊
37
gardent ce que foꝛtune legiere leur a offert
38
Eſcoute fol que cupidite de auoir tire par
39
ſi grant impiete:et ne refuſe point ces enſei
40
gnemens ie te pꝛie.Se tu treuues de aduen
41
ture aucunes choſes eranges iamais ne
42
croy quelles ſoyent a toy. Mais pour cer⸗
43
tain tien que ce ſont les biens de aultruy.
44
Et ie te demande ſi tu as aucun ſens en ta
45
poictrine poure fol auaricieux que tu es 
46
tu te conſeilles et ſoyes iuge de toy meſ⸗
47
mes a ſcauoir ⁊ cōſiderer ſe tu peulx regu⸗
48
lierement ⁊ ſelon couume raiſonnable re
49
tenir les biens qui ne ſont pas a toy.Hom⸗
50
me nya de entendemēt qui ne iugea cela
c iiii
c4v

51
ere vne grant erreur veu que tu ne les as
52
pas acquis de ton pꝛopꝛe labeur.Et pour⸗
53
tant que tu treuues aucune choſe qui de riē
54
ne te appartient la dois voluntairemēt rē⸗
55
uoyer a ſon ſeigneur:et a celluy a qui el⸗
56
le e ſe tu le ſcais. Et ſe le ſeigneur a qui
57
la choſe perdue que tu as trouuee ne con⸗
58
gneu:⁊ tu ne ſcais les heritiers a qui les bi
59
ens par ſucceion appartiennent tu dois
60
tourner et conuertir incontinent les choſes
61
trouuees aux vſaiges des poures ⁊ de ce
62
les ſecourir.Car qui tourne et met en ſes ꝓ
63
pꝛes vſaiges les choſes eranges: il conte
64
re et raui ce qui ne pas ſien.Et plonge⸗
65
ra celluy ſon ame dedās les eaues de ache
66
ront:lung des hoꝛs palus infernaulx.ſoy
67
meſme ſe tourmente ⁊ excrucie par ſoif ꝑ⸗
68
petuelle:et luy ſemble que iamais ne aura
69
aeʒ:ſans conſiderer que le rauieur dūg
70
treſoꝛ ou celluy qui retient les choſes trou⸗
71
uees differe pou du pillart ou larron decep
72
tif. Car lūg et laultre pꝛēt ⁊ foule les cho
73
ſes rauies. Touteſfoys voicy dieu tout
74
puiant q te congnoi dedans et dehoꝛs
75
tes faitʒ et ton engin et ſcait quelle inten⸗
76
tion tu as.Et pourtant ſe tu trouues au
77
cune choſe que les ſainctʒ dꝛoitʒ te deffen
78
dent tenir rēs et ne pollu point ton cueur
79
des choſes mauuaiſes trouuees ou aul⸗
80
trement mammon pꝛince des folʒ auari
81
cieux te mainera finablement en la grāt
82
nef des folʒ qui flote et naige par les pa
83
lus denſer.

5
Inueniens
aliquid pro
prios etc.

14
Si quid in
uenisti et non
reddidisti
rapuisti etc.

20
Feruor a⸗
uaricie mea
non sinit. etc.

38
Audi quem
tanta trahit
etc.

54
Inuenias a
liquid quod
nullo iure.
etc.

62
In proprios
vsus. etc.

73
Est deus omni⸗
potens. etc.