GW5065/B24
c6r
¶De trop grant curiosite.
1
¶Pource que en ce monde il ya plusieurs
2
folz qui prennent des charges et des curio⸗
3
sitez plus quilz ne peuent porter: lacteur de ce
4
liure apres les vanitez de fortune a mis icy
5
vne aultre satyre pour reprendre les folz
6
plains de inutile curiosite Et les compare
7
a celluy qui a le monde chargie sur ses espau⸗
8
les: et le cuide porter qui luy est impossible
9
dont il couuient quil demeure aggraue des⸗
10
soubz la pesanteur. Et dit le prolude.
c6v

11
Qui labeure porter et soustenir les charges
12
et cures de tous les hommes il est fol et ne voit
13
point ses propres fruitz et ses dommaiges. Et
14
pourtant soit celluy pacient et approuue por
15
ter douleurs sil est foule et sil chiet par la
16
grant pesanteur du monde qui est trop pesant
17
a porter. Donc lescripture dit a ce propos prin
18
se. O combien sont grandes les curiositez des
19
hommes. Combien ya il en toutes choses de va
20
nite. Tu fol homme te charges et prens cure
21
des choses estranges et des tiennes non et auec
22
ques ton fait prens la charge de aultruy.
23
Ne veulles plus sentir quil conuient. Nenqui
24
ers point et ne demande point les choses plus
25
grandes et plus fortes que toy. Mais pense seu⸗
26
lement celles choses que dieu ta commandees et
27
ne soyes point curieux en plusieurs des oeu
28
ures de luy. Car il ne te est point necessaire
29
veoir les choses qui sont secretes et abscon
30
sees: ne inuestiguer les voluntez de dieu non
31
pas des hommes seulement.
32
QVi plus soustenir desire quil
33
ne peult porter sur ses propres
34
costez de son bon gre et sans
35
contraincte se mettra en dan⸗
36
gier. Car veritablement cel
37
luy qui seul de prime face veult porter vne
38
grande pesanteur la ou il est necessite de plu
39
sieurs a porter tel labeur: et qui met sur son
40
dos les charges du ciel spacieux: et prent ce
41
quil ne peult porter: cestuy chiet hastiuement
42
et le reprendra la follie de son commencement
43
Les hystores nous racontent que combien
44
que le grant alexandre eust sue a porter les
45
paines et charges des regions de europe et
46
de asie: et finablement entreprint la charge
47
de tout le monde: comme si pour vng tant
48
petit corps que le sien toute ceste terre neust
49
pas este suffisante. Toutesfoys a la fin il
50
fut content dung petit sarcophage et sepul
51
chre ou il fut mis ainsi que en vne petite bou
52
teille. Considerons doncques que la mort
53
horrible enseigne ce de quoy vng homme
54
se doit partir content et quelle fin ensuy⸗
55
uent les corps. Horace dit que dyogenes
56
le cynique qui fut congneu le plus riche
57
es parties de grece celebrable precepteur
58
et aucteur de philozophie ne demanda
59
point les grandes maisons ne les haul⸗
60
tes couuertures. Mais fut content dung
61
vaisseau vuide la ou il y auoit des pertuis
62
par ou il regardoit et speculoit les estoil⸗
63
les. Parquoy nous pouuons iugier que
64
cest vng grant repos a celluy qui oste de
65
sa forte poictrine les curiositez vaines et
66
ne impose point a son dos le faiz et char
67
ge quil reffuse porter. Dont iuuenal dit
68
en substance. Celluy tente trop grans cho
69
ses qui par veu concoyt les choses haul⸗
70
tes et en prent le faiz: labeure tolerer et
71
souffrir grandes peines que la cure mor
72
dace et sans raison impose a ses costez.
73
Que prouffite que nous ayons le grant mon⸗
74
de entre mains. Pour nient nous souf⸗
75
frons angoisses et cures molestes: car il
76
fault mourir. Et finablement par les va
77
nitez du corps enuoyrons lame aux parties
78
et regions denfer. Parquoy celluy qui cu
79
re et enquiert que fait le monde. En quel
80
le partie cesar maine la guerre iamais
d1r

Fueillet. xix
81
celluy ne vit en vne heure de repos Car
82
il enquiert des dispositions quil ne scauroit
83
changer Et cecy grandement touche aux
84
folles et simples gens qui enquierent des
85
faitz des princes et seigneurs. Des faitz
86
aussi des polices ou pour eulx on ne fe⸗
87
roit rien par tant sont ilz reputez folz di
88
gnes destre mis en la nef comme les au⸗
89
tres a nagier.
GW5065/B24
c6r
¶De trop grant curioſite.
1
¶Pource que en ce monde il ya pluſieurs
2
folʒ qui pꝛennent des charges ⁊ des curio⸗
3
ſiteʒ plꝰ quilʒ ne peuēt poꝛter:lacteur de ce
4
liure apꝛes les vaniteʒ de foꝛtune a mis icy
5
vne aultre ſatyꝛe pour repꝛendre les folʒ
6
plains de inutile curioſite Et les compare
7
a celluy q a le mōde chargie ſur ſes eſpau⸗
8
les:⁊ le cuide poꝛter qui luy e impoible
9
dont il couuiēt quil demeure aggraue deſ⸗
10
ſoubʒ la peſanteur. Et dit le pꝛolude.
c6v

11
Qui labeure poꝛter⁊ ſouenir les charges
12
et cures de toꝰ les hōmes il e fol ⁊ ne voit
13
point ſes ꝓpꝛes fruitʒ et ſes dōmaiges.Et
14
pourtāt ſoit celluy pacient ⁊ appꝛouue poꝛ
15
ter douleurs ſil e foule et ſil chiet par la
16
grāt peſanteur du mōde q e trop peſant
17
a poꝛter.Dōc leſcripture dit a ce ꝓpos pꝛin
18
ſe.O cōbien ſont grādes les curioſiteʒ des
19
hōmes.Cōbiē ya il en toutes choſes de va
20
nite.Tu fol hōme te charges ⁊ pꝛens cure
21
des choſes erāges ⁊ des tiēnes nō ⁊ auec
22
ques ton fait pꝛens la charge de aultruy.
23
Ne veulles plus ſentir quil cōuiēt.Nenqui
24
ers poīt ⁊ ne demāde point les choſes plus
25
grādes ⁊ plꝰ foꝛtes  toy. Mais penſe ſeu⸗
26
lemēt celles choſes  dieu ta commādees ⁊
27
ne ſoyes poīt curieux en pluſieurs des oeu
28
ures de luy.Car il ne te e point neceaire
29
veoir les choſes qui ſont ſecretes ⁊ abſcon
30
ſees:ne inueiguer les volunteʒ de dieu nō
31
pas des hommes ſeulement.
32
QVi plus ſouenir deſire ql
33
ne peult poꝛter ſur ſes ꝓpꝛes
34
coeʒ de ſon bon gre ⁊ ſans
35
contraincte ſe mettra en dā⸗
36
gier.Car veritablement cel
37
luy qui ſeul de pꝛime face veult poꝛter vne
38
grāde peſanteur la ou il e neceite de plu
39
ſieurs a poꝛter tel labeur:et qui met ſur ſon
40
dos les charges du ciel ſpacieux:⁊ pꝛent ce
41
quil ne peult poꝛter:ceuy chiet haiuet
42
et le repꝛendra la follie de ſon cōmencemēt
43
Les hyoꝛes nous racontent que combiē
44
que le grant alexādre eu ſue a poꝛter les
45
paines ⁊ charges des regions de europe ⁊
46
de aſie:et finablement entrepꝛint la charge
47
de tout le monde:comme ſi pour vng tant
48
petit coꝛps que le ſien toute cee terre neu
49
pas ee ſuffiſante. Touteſfoys a la fin il
50
fut content dung petit ſarcophage et ſepul
51
chꝛe ou il fut mis aīſi que en vne petite bou
52
teille. Conſiderons doncques que la moꝛt
53
hoꝛrible enſeigne ce de quoy vng hōme
54
ſe doit partir content ⁊ quelle fin enſuy⸗
55
uent les coꝛps.Hoꝛace dit que dyogenes
56
le cynique qui fut congneu le plus riche
57
es parties de grece celebꝛable pꝛecepteur
58
et aucteur de philoʒophie ne demanda
59
point les grandes maiſons ne les haul⸗
60
tes couuertures.Mais fut content dung
61
vaieau vuide la ou il y auoit des ꝑtuis
62
par ou il regardoit ⁊ ſpeculoit les eoil⸗
63
les.Parquoy nous pouuons iugier que
64
ce vng grant repos a celluy qui oe de
65
ſa foꝛte poictrine les curioſiteʒ vaines et
66
ne impoſe point a ſon dos le faiʒ ⁊ char
67
ge quil reffuſe poꝛter. Dont iuuenal dit
68
en ſubance. Celluy tente trop grās cho
69
ſes qui par veu concoyt les choſes haul⸗
70
tes et en pꝛent le faiʒ: labeure tolerer et
71
ſouffrir grandes peines que la cure moꝛ
72
dace et ſans raiſon impoſe a ſes coeʒ.
73
Que pꝛouffite que noꝰ ayōs le grāt mō⸗
74
de entre mains. Pour nient nous ſouf⸗
75
frons angoies ⁊ cures molees: car il
76
fault mourir. Et finablement par les va
77
niteʒ du coꝛps enuoyrōs lame aux ꝑties
78
et regions dēfer. Parquoy celluy qui cu
79
re et enquiert que fait le monde.En quel
80
le partie ceſar maine la guerre iamais
d1r

Fueillet. xix
81
celluy ne vit en vne heure de repos Car
82
il enquiert des diſpoſitiōs ql ne ſcauroit
83
changer Et cecy grandemēt touche aux
84
folles ⁊ ſimples gens qui enquierent des
85
faitʒ des pꝛinces et ſeigneurs.Des faitʒ
86
aui des polices ou pour eulx on ne fe⸗
87
roit rien par tant ſont ilʒ reputeʒ folʒ di
88
gnes dere mis en la nef comme les au⸗
89
tres a nagier.

11
Qui curas
hominum cun⸗
ctorum. etc.

17
O curas
hominum quantum
est. etc.

32
Qui plus fer
re cupit. etc.

42
Hystorie re
cinunt nobis
exempla. etc.

52
Mors hor⸗
renda docet
quo quis. etc.

73
Quid iu⸗
uat ingentem
etc.