GW5065/B32
d5r
¶De ceulx qui veullent garder
femmes.
1
¶Aultre satyre des folz qui mettent leur estu
2
de et fantasie a garder les femmes mauuai⸗
3
ses de mal faire. Et se adresse principalle⸗
4
ment aux hommes mariez qui sont ialoux
5
de leurs femmes: et dit que cest follie a eulx
6
de lestre. Car se la femme est bonne de soy
7
et le mary est ialoux delle illuy peult don
8
ner occasion destre mauuaise. Et se mau
9
uaise est il pert sa peine de la cuider garder
10
Et pourtant compare lacteur iceulx folz ia⸗
11
loux a celluy qui veult garder les puces
12
au soleil quelles ne volent. Et a celluy qui
13
a force deau veult lauer vnes latrines et
14
vielz retraitz quilz ne puent. A celluy aus⸗
15
si qui porte leau en vng puis grant et redun
16
dant. Dont met le prolude. Celluy fol gar
17
de les puces soubz le soleil chault et ardant
18
Et dung fleuue porte leau en vng puis deau
19
redondant qui porte la cure soucy et garde
20
de sa femme: et craint de la honte delle. que
21
si garde nest de soymesme et ayme son hon
22
neur la custode en est folle et vaine et pert
23
le fol gardeur sa peine. Ainsi que appreuue
24
lescripture prinse a ce propos qui dit. Se le⸗
25
sprit de iallousie a concite lhomme contre la
26
femme qui nest en rien polue: ou sil est ap⸗
27
pete vers elle par faulse suspition laisse a
28
dieu le iugement de ce fait. Car celluy laue
29
vne latrine et vieil retrait qui garde vne fem
30
me: et est plus facille garder les puces de vol
31
ler soubz le soleil ardant que vne femme con
32
tre sa voulente. Enferme la deffens la baille
d5v

33
luy forte serrure et gardes pour la garder.
34
Mais qui est ce qui gardera iceulx gardes.
35
Car la femme est subtile et caute: et se elle
36
veult faire aucune finesse tout son commen
37
cement sera de ceulx qui lauront a garder.
38
CElluy est plus fol et plus in
39
cense que le furieux horrestes
40
qui courut les champs incen⸗
41
se et le vexe lesprit zelotipe et
42
de ialousie qui porte la cure
43
de sa femme et la vaine garde: car il trem
44
ble iours et nuitz sans auoir repos. O fol
45
feru de ceste erreur pour nient tu seuffres
46
angoisse. Pour nient tu recois labeurs et
47
en vain te tue ta folle curiosite. Met serru⸗
48
res en ta maison: cohibe et deffendz les pas
49
delle que point ne parte et ne face aucuns
50
faulx: et que en ta maison y ait vng chien
51
vigilant qui par tout abaye se aucun sour
52
uient. Et que vng fort varroul consere et
53
ferme tes maisons ait la maison haulte ses
54
custodes et gardes. Toutesfoys entretant
55
qui est ce qui gardera iceulx custodes se la
56
femme veult estre procace et mauuaise tous
57
iours te fauldroit garde sur garde: et seroit
58
proces infini. Car certainement la femme que
59
nature na point produicte chaste de soy a
60
tart est fait quelle garde chaste les liens de
61
mariage. Mais la femme qui veult garder
62
sa tendre pudeur et honte: le gaige de sa cham
63
bre et la foy de mariage ne doit estre con⸗
64
traincte par aucune closture de fer. Car il
65
ne fault point que structure griefue et rude
66
foule les huis qui sont chastes de soy. Et de
67
ce baille Ouide ou quart de methamorfo⸗
68
se monstrant que tour ou forteresse ne peult
69
garder la honte de danes. Car en stupre et
70
luxure elle perdit les dons de chastete. Car
71
Iupiter conuerti en pluye dor cheut et cou⸗
72
rut ou geron de la vierge et ainsi adultaire
73
estoit. Penelope pareillement auoit este long
74
temps franche et exempte de ce mal rete
75
nante et gardante a son mary ses mem⸗
76
bres chastes: combien que au tour delle sou
77
uent viensist et volitast la tourbe des de
78
mandeurs qui la vouloyent douer et pren
79
dre a femme: estimans que son mary fust
80
mort. Toutesfoys quelque ferme propos
81
quelle eust finablement fut conuaincue et
82
corrumpit son mariage. Oultre plus dit
83
Ouide que la garde et custode met aucu
84
nesfoys les femmes et contrainct au pe⸗
85
chie deffendu. Et puent les dommaiges
86
de la honte deffendue. Pource veste vne
87
femme ioyeuses meurs et vie honneste:
88
affin que de ce elle compare a elle et acquie⸗
89
re bonne renommee. Et fuye les compaignies
90
des hommes et des vielles macquerelles pro
91
caces. Fuye aussi les blandissemens du
92
subtil requerant. Car si iamais helaine
93
neust leu les lettres de paris le troyen ia
94
mais mal neust este rauie. Pourquoy fem
95
me qui ayme honneur ne doit babilart
96
escouter: aultrement elle fait follie.
GW5065/B32
d5r
¶De ceulx qui veullent garder
1
femmes.
2
¶Aultre ſatyꝛe des folʒ q mettēt leur eu
3
de ⁊ fantaſie a garder les fēmes mauuai⸗
4
ſes de mal faire. Et ſe adree pꝛincipalle⸗
5
ment aux hommes marieʒ qui ſōt ialoux
6
de leurs femmes:⁊ dit que ce follie a eulx
7
de lere.Car ſe la femme e bonne de ſoy
8
et le mary e ialoux delle illuy peult don
9
ner occaſion dere mauuaiſe. Et ſe mau
10
uaiſe e il pert ſa peine de la cuider garder
11
Et pourtant cōpare lacteur iceulx folʒ ia⸗
12
loux a celluy qui veult garder les puces
13
au ſoleil quelles ne volent. Et a celluy qui
14
a foꝛce deau veult lauer vnes latrines et
15
vielʒ retraitʒ quilʒ ne puent.A celluy auſ⸗
16
ſi qui poꝛte leau en vng puis grant et redū
17
dant.Dont met le pꝛolude. Celluy fol gar
18
de les puces ſoubʒ le ſoleil chault et ardant
19
Et dūg fleuue poꝛte leau en vng puis deau
20
redondant qui poꝛte la cure ſoucy ⁊ garde
21
de ſa femme:et craint de la honte delle.que
22
ſi garde ne de ſoymeſme ⁊ ayme ſon hon
23
neur la cuode en e folle et vaine et pert
24
le fol gardeur ſa peine. Aīſi que appꝛeuue
25
leſcripture pꝛinſe a ce ꝓpos qui dit. Se le⸗
26
ſpꝛit de iallouſie a concite lhomme cōtre la
27
femme qui ne en rien polue:ou ſil e ap⸗
28
pete vers elle par faulſe ſuſpition laie a
29
dieu le iugement de ce fait.Car celluy laue
30
vne latrine et vieil retrait qui garde vne fē
31
me:et e plꝰ facille garder les puces de vol
32
ler ſoubʒ le ſoleil ardant que vne femme cō
33
tre ſa voulēte.Enferme la deffēs la baille
d5v

34
luy foꝛte ſerrure ⁊ gardes pour la garder.
35
Mais q e ce qui gardera iceulx gardes.
36
Car la femme e ſubtile et caute: et ſe elle
37
veult faire aucune finee tout ſon commē
38
cement ſera de ceulx qui lauront a garder.
39
CElluy e plus fol et plus in
40
cēſe que le furieux hoꝛrees
41
qui courut les champs incē⸗
42
ſe et le vexe leſpꝛit ʒelotipe ⁊
43
de ialouſie qui poꝛte la cure
44
de ſa femme et la vaine garde:car il trem
45
ble iours et nuitʒ ſans auoir repos. O fol
46
feru de cee erreur pour nient tu ſeuffres
47
angoie.Pour nient tu recois labeurs et
48
en vain te tue ta folle curioſite.Met ſerru⸗
49
res en ta maiſon:cohibe ⁊ deffendʒ les pas
50
delle que point ne parte ⁊ ne face aucuns
51
faulx:et que en ta maiſon y ait vng chien
52
vigilant qui par tout abaye ſe aucun ſour
53
uient.Et que vng foꝛt varroul conſere et
54
ferme tes maiſons ait la maiſon haulte ſes
55
cuodes et gardes.Touteſfoys entretāt
56
qui e ce qui gardera iceulx cuodes ſe la
57
femme veult ere ꝓcace et mauuaiſe touſ
58
iours te fauldroit garde ſur garde:⁊ ſeroit
59
pꝛoces infini. Car certainemēt la femme 
60
nature na point pꝛoduicte chae de ſoy a
61
tart e fait quelle garde chae les liēs de
62
mariage.Mais la femme q veult garōer
63
ſa tēdre pudeur et honte:le gaige de ſa chā
64
bꝛe et la foy de mariage ne doit ere con⸗
65
traincte par aucune cloure de fer.Car il
66
ne fault point que ructure griefue et rude
67
foule les huis qui ſont chaes de ſoy. Et d
68
ce baille Ouide ou quart de methamoꝛfo⸗
69
ſe mōrant que tour ou foꝛteree ne peult
70
garder la honte de danes.Car en upꝛe ⁊
71
luxure elle perdit les dōs de chaete. Car
72
Jupiter conuerti en pluye doꝛ cheut ⁊ cou⸗
73
rut ou geron de la vierge et ainſi adultaire
74
eoit.Penelope pareillemēt auoit ee lōg
75
temps franche et exempte de ce mal rete
76
nante et gardante a ſon mary ſes mem⸗
77
bꝛes chaes:combien  au tour delle ſou
78
uent vienſi et volita la tourbe des de
79
mandeurs qui la vouloyēt douer ⁊ pꝛen
80
dre a femme:eimās que ſon mary fu
81
moꝛt.Touteſfoys quelque ferme ꝓpos
82
quelle eu finablement fut cōuaincue et
83
coꝛrumpit ſon mariage.Oultre plus dit
84
Ouide que la garde ⁊ cuode met aucu
85
neſfoys les femmes et contrainct au pe⸗
86
chie deffendu. Et puent les dommaiges
87
de la honte deffendue.Pource vee vne
88
femme ioyeuſes meurs et vie honnee:
89
affin que de ce elle cōpare a elle ⁊ acquie⸗
90
re bōne renōmee.Et fuye les cōpaignieſ
91
des hōmes ⁊ des vielles macquerelles ꝓ
92
caces.Fuye aui les blandiemens du
93
ſubtil requerant. Car ſi iamais helaine
94
neu leu les lettres de paris le troyen ia
95
mais mal neu ee rauie.Pourquoy fē
96
me qui ayme honneur ne doit babilart
97
eſcouter:aultrement elle fait follie.

16
Custodit
pulices fa⸗
tuus sub sole
etc.

23
Si spiritus ze
lotipie conci⸗
tauerit. etc.

38
Stultior at
que magis.
etc.

47
Pone seras
cohibe. etc.

58
Femina pro
ducit quam
non. etc.

68
Exemple.
Non turris
danaes. etc.

72
Exemple.
Libera pe⸗
nelope fue⸗
rat etc.

84
In vetitum
plerumque ne⸗
phas etc.

92
Si non legis
set helene.
etc.