GW5065/B40
e3v
¶Comment on doit estre saige
par lexperience
lexperience ] lexperieuce GW5065
du mal quon
voit faire aux folz.
1
¶En la satyre ensuyuante est monstre
2
que par le dommaige des folz il nous con⸗
3
uient estre faitz saiges. et que ceulx sont
4
folz dignes de mener la nauire qui voyent
5
leur prochain par sa folie cheu en ruine
6
et ne se gardent point de foloier et mal fai
7
re affin quilz ny cheyent comme eulx.
8
Dont met le prolude. Qui voit la cheu⸗
9
te miserable et la subite ruine des folz et com
10
me astut et saige apres ne sen donne gar
11
de Il est fol allant par le chemin aueu⸗
12
gle et non droit et nourrist par tout sa bar
13
be de fol. Et pource se tu veulx estre
14
fait saige par les perilz daultruy/ attend
15
et regarde que par aduenture tu ne cheyes
16
en iceulx perilz et dangiers Car il est
17
bien eureux que les perilz estranges font
18
cault et subtil. Et est requis que la cheute
19
du fol dement soit la correction du saige
20
et prudent Car la voye des mauuais est
21
tenebreuse et ne scayuent ou ilz cheyent.
22
Pourtant chascun qui est saige sen doit
23
garder.
24
CHascun iour nous regardons
25
les cheutes et ruines frequen⸗
26
tes des folz et apres les
27
grans ris qui sen font Car
28
tousiours sont mocquez les
29
folz et iouez en tout temps
30
Pourtant que rien ne scayuent et ne veu⸗
31
lent rien scauoir Pource sont les folz con⸗
32
temnez et desprisez des saiges. Lesquelz sai
33
ges voyent porter la cappe en leurs folz
34
frons ainsi que silz eussent sagesse. Et sont
35
les folz de ceste nature que lung fol blasme
36
et accuse lautre et se ventent de leurs conui
37
ces a qui en a le plus fait Mais lung et lau
38
tre veult aller dung pied egal et se dire aus
39
si grant maistre lung comme lautre. Ainsi
40
le fol erre tousiours et ne veult curer et con⸗
41
siderer la ruine et la mauuaise voye Par
42
laquelle plusieurs folz sont premierement
43
cheuz. Assez de exemples pourroit on bail
44
ler Mais les exemples et cheutes molestes
45
ne retirent les folz. Et pource bon fol pour
46
quoy trebusches tu tousiours a la mort
47
quant tu voys les aultres trebuschez de⸗
48
uant toy Aumoins que les exemples des
49
mauuais et iniques admonnestent les folz
50
Et que par le mauuais droit daultruy ilz
51
aprennent a viure Sainct Luc dit en son
52
sixiesme substantialement que vng aueu⸗
53
gle blasme lautre qui na point de veue.
54
Toutesfoys souuent aduient que tous
55
deux cheyent en vne fosse. ysopet dit en ses
56
appologies que lescreuisse blasme lautre
e4r

Fueillet. xxviii
57
pourtant quelle ne va pas droit mais che⸗
58
mine en arriere. Et elle mesme ny va pas
59
Parquoy dit leclesiastique en substance.
60
Qui ne veult suyure les enseignemens de
61
sa mere tolere lempire et griefue obeissan⸗
62
ce de sa marrastre. Et qui de son pere iamais
63
nensuit les enseignemens de salut souuent
64
entre la voye qui est difficille. Exemple
Exemple ] Eexemple GW5065
.
65
Se iadis Pheton eust ouy et bien note les
66
conseilz bons et salutaires de son pere il
67
neust pas demande comme fol ses cures.
68
Et neust point senti
senti ] sentu GW5065
la flamme ethereale:
69
ne les feuz de iupiter. Ne eribanus mainte
70
nant ne tournast point ne demenast son las
71
corps en luy cheu. Icarus pareillement non
72
ensuyuant les commandemens de son no⸗
73
ble pere dedalus. Et en volant plus hault
74
quil ne deuoit fondirent ses aelles et cheut
75
dedans les eaues aux quelles il imposa nom
76
Car despuis furent dictes les eaues ycari
77
ennes. Ainsi ces deux cest assauoir Phe
78
ton et Icarus cheurent en leur ieunes⸗
79
se sans barbe. Car lung ne lautre ne
80
voulut suyure les mandemens pater⸗
81
nelz. Parquoy celluy qui voit et regar⸗
82
de vng fol incense trebuchier ou oyt dire
83
quil est trebuche prenne exemple en soy
84
et fuye le mal. Horace dit en ses episto⸗
85
les que le regnart fut saige qui ne voulut
86
point entrer la cauerne dont il auoit veu
87
que aucune beste sauuaige ne retournoit.
88
Aussi saige est qui fouyt la voye et passai⸗
89
ge la ou il voit que chacun qui y essaye pas
90
ser chiet.
GW5065/B40
e3v
¶Comment on doit ere ſaige
par lexperieuce du mal quon
voit faire aux folʒ.
1
¶En la ſatyꝛe enſuyuante e monre
2
que par le dōmaige des folʒ il nous con⸗
3
uient ere faitʒ ſaiges. et que ceulx ſont
4
folʒ dignes de mener la nauire q voyent
5
leur pꝛochain par ſa folie cheu en ruine
6
et ne ſe gardent poīt de foloier et mal fai
7
re affin quilʒ ny cheyent comme eulx.
8
Dont met le pꝛolude. Qui voit la cheu⸗
9
te miſerable ⁊ la ſubite ruine des folʒ ⁊ cō
10
me aut et ſaige apꝛes ne ſen donne gar
11
de Jl e fol allant par le chemin aueu⸗
12
gle ⁊ non dꝛoit ⁊ nourri par tout ſa bar
13
be de fol. Et pource ſe tu veulx ere
14
fait ſaige par les perilʒ daultruyattend
15
⁊ regarde que par aduēture tu ne cheyes
16
en iceulx perilʒ et dangiers Car il e
17
bien eureux que les perilʒ eranges font
18
cault et ſubtil. Et e requis que la cheute
19
du fol dement ſoit la coꝛrection du ſaige
20
et pꝛudent Car la voye des mauuais e
21
tenebꝛeuſe etne ſcayuent ou ilʒ cheyent.
22
Pourtant chaſcun qui e ſaige ſen doit
23
garder.
24
CHaſcun iour noꝰ regardons
25
les cheutes et ruines frequē⸗
26
tes des folʒ et apꝛes les
27
grans ris qui ſen font Car
28
touſiours ſont mocqueʒ les
29
folʒ et ioueʒ en tout temps
30
Pourtant que rien ne ſcayuent et ne veu⸗
31
lent rien ſcauoir Pource ſont les folʒ con⸗
32
temneʒ et deſpꝛiſeʒ des ſaiges.Leſquelʒ ſai
33
ges voyent poꝛter la cappe en leurs folʒ
34
frons ainſi que ſilʒ euent ſagee.Et ſont
35
les folʒ  cee nature que lung fol blaſme
36
et accuſe lautre et ſe ventent de leurs conui
37
ces a qui en a le plus fait Mais lung et lau
38
tre veult aller dung pied egal et ſe dire auſ
39
ſi grant maire lung comme lautre.Ainſi
40
le fol erre touſiours et ne veult curer et cō⸗
41
ſiderer la ruine et la mauuaiſe voye Par
42
laquelle pluſieurs folʒ ſont pꝛemierement
43
cheuʒ.Aeʒ de exemples pourroit on bail
44
ler Mais les exemples et cheutes molees
45
ne retirēt les folʒ. Et pource bon fol pour
46
quoy trebuſches tu touſiours a la moꝛt
47
quant tu voys les aultres trebuſcheʒ de⸗
48
uant toy Aumoins que les exemples des
49
mauuais ⁊ iniques admonneent les folʒ
50
Et que par le mauuais dꝛoit daultruy ilʒ
51
apꝛennent a viure Sainct Luc dit en ſon
52
ſixieſme ſubantialement que vng aueu⸗
53
gle blaſme lautre qui na point de veue.
54
Touteſfoys ſouuent aduient que tous
55
deux cheyent en vne foe.yſopet dit en ſes
56
appologies que leſcreuie blaſme lautre
e4r

Fueillet. xxviii
57
pourtant quelle ne va pas dꝛoit mais che⸗
58
mine en arriere.Et elle meſme ny va pas
59
Parquoy dit lecleſiaique en ſubance.
60
Qui ne veult ſuyure les enſeignemens de
61
ſa mere tolere lempire et griefue obeian⸗
62
ce  ſa marrare. Et q de ſon pere iamais
63
nenſuit les enſeignemens de ſalut ſouuent
64
entre la voye qui e difficille. Eexemple.
65
Se iadis Pheton eu ouy et bien note les
66
conſeilʒ bons et ſalutaires de ſon pere il
67
neu pas demande comme fol ſes cures.
68
Et neu point ſentu la flamme ethereale:
69
ne les feuʒ de iupiter.Ne eribanus mainte
70
nant ne tourna poīt ne demena ſon las
71
coꝛps en luy cheu.Jcarus pareillement nō
72
enſuyuant les commandemens de ſon no⸗
73
ble pere dedalus. Et en volant plus hault
74
quil ne deuoit fondirent ſes aelles et cheut
75
dedans les eaues aux lles il impoſa nom
76
Car deſpuis furent dictes les eaues ycari⸗
77
ennes. Ainſi ces deux ce aauoir Phe
78
ton et Jcarus cheurent en leur ieuneſ⸗
79
ſe ſans barbe.Car lung ne lautre ne
80
voulut ſuyure les mandemens pater⸗
81
nelʒ. Parquoy celluy qui voit ⁊ regar⸗
82
de vng fol incenſe trebuchier ou oyt dire
83
quil e trebuche pꝛenne exemple en ſoy
84
et fuye le mal. Hoꝛace dit en ſes epio⸗
85
les que le regnart fut ſaige q ne voulut
86
point entrer la cauerne dont il auoit veu
87
que aucūe bee ſauuaige ne retournoit.
88
Aui ſaige e q fouyt la voye et paai⸗
89
ge la ou il voit que chacun q y eaye paſ
90
ſer chiet.

8
Stultorum
lapsum etc.

14
Attende in
illis ne for⸗
te cadas etc.

24
Cernimus
assiduos
casus la
psusque. etc.

33
Accusat
stultum stul
tus. etc.

43
Nil exempla
trahunt etc.

48
Admone⸗
ant sal⸗
tem. etc.

60
Qui matris
non vult. etc.

63
Exemple.
Si pheton
quondam. etc.

68
Exemple.

70
Icarus inge
nii patris. etc.

80
Corruere in
sanum. etc.