GW5065/B59
g1v
¶Du vice dingratitude.
1
¶Icy apres par la satyre sont reprins les
2
hommes ingratz et appellez pour venir
3
au nauire des folz/ car cest vne folie qui a
4
dieu et au monde desplaist que ingratitu⸗
5
de Cestassauoir quant vng homme veult
6
que on luy face du plaisir et du bien et il ne
7
le recongnoist Ainsi que le seruiteur qui a
8
bien seruy son maistre et puis a la fin pour
9
tout salaire il le chasse a coup de baston:
10
qui est vne chose que lescripture deffend.
11
Dont met le prolude Qui veult loffice de
12
bonte luy estre faicte amye et demande les
13
aydes daultruy promptes et hastiues Et
14
toutesfoys comme fol ingrat ne retribue point
15
promptement les dons de loffice et du plai
16
sir que on luy a fait il nest pas homme de
17
bien et na en soy rien de preudommie Pour
18
ce est il escript Quiconques te aura fait au
19
cune chose restitue luy incontinent son loyer
20
et enuers toy ne demeure point totalement
21
le loyer de ton mercennaire Car il appar⸗
22
tient ensuyure les champs secondz et pleins
23
de bonte qui plus rendent quilz ne prennent
24
Car tous les saiges ont hay les ingratz
25
Pourtant que ingratitude seiche la fontai
26
ne de bonte et de charite amyable.
g2r

Fueillet. xxxviii
27
IL est fol qui demande plu⸗
28
sieurs choses et requiert plu ⸗
29
sieurs foys loffice ou seruice
30
daultruy Et denye apres luy
31
en faire autant et rendre plai
32
sir pour plaisir. Et quiconques veult au⸗
33
cune chose luy estre faicte il en doyura ren⸗
34
dre les honneurs et le don damitie equiua⸗
35
lent en recompense de celluy quil a prins.
36
Car qui prent les cures daultruy et impo⸗
37
se les grans labeurs a son seruice il est re⸗
38
quis que ensemble il consere le pris et loyer
39
que en le seruant vng aultre a merite. Et
40
est vng grant deshonneur si aucun prent
41
les bienffaitz du labeur daultruy et il luy
42
denye les rendre semblables ou equiualens
43
quant il en est requis et faire le peut Et sil
44
ne le peut faire a tout le moins se doit il ex⸗
45
cuser et rendre grace du bien pour ingrati⸗
46
tude euiter Ainsi dit Plaute que qui desire
47
gaing naistre et venir daucun art il fault
48
quil propose en soymesmes et constitue
49
en sa pensee quil eroge et demande les
50
despens quil pourra faire en vsant de
51
son art/ et quil ne pardonne point aux
52
choses auaricieuses Cest a dire quil ne
53
les espargne point Cestassauoir au moins
54
sil veult auoir bonne louenge Que aussi
55
le maistre a qui il fait ce seruice de son
56
art ne luy espargne rien/ Car iamais
57
homme ne sera bien seruy sil nest large
58
et habandonne Et si vng maistre de⸗
59
mande auoir les honneurs principaulx
60
il fault quil soit munifique pitoyable er
61
bon/ car celluy maistre qui ne peut estre
62
bien content du labeur fait lequel il peut
63
payer pour petit pris ne soit point indi⸗
64
gne et nait aucune querimonie si par ad
65
uenture labeur et merite luy est denye.
66
Et qui demande les aydes biensfaitz et
67
labeurs daultruy et vser de son engin ou
68
science face dons de rechief/ cest a dire re
69
congnoisse le bien que on luy a fait aultre
70
ment il est fol ingrat Mais affin de prou
71
uer que ingratitude soit folie il est licite
72
descendre aux choses priuees cestassauoir
73
manifestement congneues et commemorer
74
ensemble aucunes ingrates citez. O Rom
75
me ingrate pourquoy traictas tu iadis sans
76
pitie camillus le vaillant cheualier qui pour
77
toy porta cruelles batailles: sans desserte
78
tu le gectas hors de la cite Et toutesfoys par
79
son moyen et luy ducteur de tes armees tu
80
froissas les chasteaulx et haultesses galli
81
ques.O terre attique cruelle atroce et ingra
82
te tu dechassas le saige Solon qui te establit
83
les loix et les bons droitz Et pour son grant
84
et ingent merite pour sueur et labeur luy don
85
nas seulement exil Ie ne tays point aussi les
86
ingrates hardiesses de toy terre de sparte qui
87
dechassas de ta haultesse licurge lateur des
88
loix scipion aussi qui auoit este honneste
89
garde du pays dont il estoit/ finablement
90
trouua lingratitude dicelluy et que pour
91
le bien quil leur auoit fait ilz luy rendi⸗
92
rent mal. Daultres exemples assez on
93
treuue aux hystoires et croniques que pour
94
cause de breuite lacteur laisse Et luy suffist
95
seulement monstrer que ingratitude est vng
g ii
g2v

96
vilain vice et vne folie qui desplaist a
97
dieu et aux hommes Parquoy non sans
98
cause est faicte la satyre pour appeller les
99
folz ingratz a venir a la nef.
GW5065/B59
g1v
¶Du vice dingratitude.
1
¶Icy apꝛes par la ſatyꝛe ſont repꝛins les
2
hommes ingratʒ et appelleʒ pour venir
3
au nauire des folʒcar ce vne folie qui a
4
dieu et au monde deſplai que ingratitu⸗
5
de Ceaauoir quant vng homme veult
6
que on luy face du plaiſir et du bien et il ne
7
le recongnoi Ainſi que le ſeruiteur qui a
8
bien ſeruy ſon maire ⁊ puis a la fin pour
9
tout ſalaire il le chae a coup de baon:
10
qui e vne choſe que leſcripture deffend.
11
Dont met le pꝛolude Qui veult lofſice de
12
bonte luy ere faicte amye et demande les
13
aydes daultruy pꝛomptes et haiues Et
14
touteſfoys cōme fol ingrat ne retribue poīt
15
pꝛomptement les dons de loffice et du plai
16
ſir que on luy a fait il ne pas homme de
17
bien et na en ſoy rien de pꝛeudōmie Pour
18
ce e il eſcript Quiconques te aura fait au
19
cune choſe reitue luy incōtinent ſon loyer
20
et enuers toy ne demeure point totalement
21
le loyer de ton mercennaire Car il appar⸗
22
tient enſuyure les champs ſecondʒ ⁊ pleins
23
de bonte qui plus rendent quilʒ ne pꝛēnent
24
Car tous les ſaiges ont hay les ingratʒ
25
Pourtant que ingratitude ſeiche la fontai
26
ne de bonte et de charite amyable.
g2r

Fueillet. xxxviii
27
JL e fol qui demande plu⸗
28
ſieurs choſes et requiert plu ⸗
29
ſieurs foys loffice ou ſeruice
30
daultruy Et denye apꝛes luy
31
en faire autant et rendꝛe plai
32
ſir pour plaiſir. Et quiconques veult au⸗
33
cune choſe luy ere faicte il en doyura ren⸗
34
dꝛe les honneurs et le don damitie equiua⸗
35
lent en recompenſe de celluy quil a pꝛins.
36
Car qui pꝛent les cures daultruy et impo⸗
37
ſe les grans labeurs a ſon ſeruice il e re⸗
38
quis que enſemble il conſere le pꝛis et loyer
39
que en le ſeruant vng aultre a merite. Et
40
e vng grant deſhonneur ſi aucun pꝛent
41
les bienffaitʒ du labeur daultruy et il luy
42
denye les rēdꝛe ſemblables ou equiualens
43
quant il en e requis et faire le peut Et ſil
44
ne le peut faire a tout le moins ſe doit il ex⸗
45
cuſer et rendꝛe grace du bien pour ingrati⸗
46
tude euiter Ainſi dit Plaute que qui deſire
47
gaing naire et venir daucū art il fault
48
quil pꝛopoſe en ſoymeſmes et conitue
49
en ſa penſee quil eroge et demande les
50
deſpens quil pourra faire en vſant de
51
ſon art et quil ne pardonne point aux
52
choſes auaricieuſes Ce a dire quil ne
53
les eſpargne poīt Ceaauoir au moīs
54
ſil veult auoir bonne louenge Que aui
55
le maire a qui il fait ce ſeruice de ſon
56
art ne luy eſpargne rien Car iamais
57
homme ne ſera bien ſeruy ſil ne large
58
et habandonne Et ſi vng maire de⸗
59
mande auoir les honneurs pꝛincipaulx
60
il fault quil ſoit munifique pitoyable er
61
boncar celluy maire qui ne peut ere
62
bien content du labeur fait lequel il peut
63
payer pour petit pꝛis ne ſoit point indi⸗
64
gne et nait aucune querimonie ſi par ad
65
uenture labeur et merite luy e denye.
66
Et qui demande les aydes bienſfaitʒ et
67
labeurs daultruy et vſer de ſon engin ou
68
ſcience face dons de rechiefce a dire re
69
cōgnoie le bien que on luy a fait aultre
70
ment il e fol ingrat Mais affin de pꝛou
71
uer que ingratitude ſoit folie il e licite
72
deſcēdꝛe aux choſes pꝛiuees ceaauoir
73
manifeement cōgneues et cōmemoꝛer
74
enſemble aucunes ingrates citeʒ.O Rō
75
me īgrate pourquoy traictas tu iadis ſās
76
pitie camillus le vaillant cheualier q pour
77
toy poꝛta cruelles batailles: Sans deerte
78
tu le gectas hoꝛs de la cite Et touteſfoys ꝑ
79
ſon moyen et luy ducteur de tes armees tu
80
froias les chaeaulx et haultees galli⸗
81
ques.O terre attique cruelle atroce et īgra
82
te tu dechaas le ſaige Solon q te eablit
83
les loix ⁊ les bons dꝛoitʒ Etpour ſon grāt
84
⁊ īgent merite pour ſueur ⁊ labeur luy don
85
nas ſeulet exil Je ne tays point aui les
86
īgrates hardiees de toy terre de ſparte q
87
dechaas  ta haultee licurge lateur des
88
loix Scipion aui qui auoit ee honnee
89
garde du pays dont il eoit finablement
90
trouua lingratitude dicelluy et que pour
91
le bien quil leur auoit fait ilʒ luy rendi⸗
92
rent mal. Daultres exemples aeʒ on
93
treuue aux hyoiꝛes ⁊ croniques que pour
94
cauſe de bꝛeuite lacteur laie Et luy ſuffi
95
ſeulemēt mōrer que ingratitude e vng
g ii
g2v

96
vilain vice et vne folie qui deſplai a
97
dieu et aux hōmes Parquoy non ſans
98
cauſe e faicte la ſatyꝛe pour appeller les
99
folʒ ingratʒ a venir a la nef.

11
Qui sibi
vult fieri
officium etc.

18
Quicunque ti
bi aliquid etc.

27
Est fatuus qui
multa pe⸗
tit etc.

39
Dedecus est
ingens. etc.

71
Verum a pri
uatis lice ⸗
at. etc.