GW5065/B61
g3r
¶Des dances ioyeuses et salta
tions qui se y font.
1
¶Ensuyt vne aultre satyre touchant les
2
folles dances dont viennent infinitz
3
maulx Dont met le prolude Qui se resiouyt
4
de dances ou de saulx immoderes affin
5
quil maine vne cucule/ Cestassauoir quel⸗
6
que ieune folle en sa main il est plus fol
7
que les aultres Car il offense dieu et pert
8
ses temps pour nyent Et de ce attire plu
9
sieurs dommaiges/ Car aux vanitez des
10
dances ne peuent estre que regardz impudi⸗
11
ques vilains attouchemens/ mauuaises
12
pensees/ curieuses suspections/ tant de
13
ceulx qui dancent lesquelz se enorgueil⸗
14
lissent en leurs saulx que de ceulx qui regar⸗
15
dent lesquelz font souuent de mauuais iuge
16
mens Et reallement fille qui ayme chastete
17
iamais ne doit hanter les dances Car comme
18
dit lescript amene sus ceste satyre En tou⸗
19
te la dance iamais rien ne plaist aux sai⸗
20
ges et ny treuuent rien qui ayde qui prouffi
21
te ou qui appartienne aux bons/ Car les
22
danceurs ambulent au tour du mauuais
23
dont ilz sont comparez a ceulx de lancien
24
testament qui dancoyent au tour dung pi⸗
25
lier sur lequel estoit vng veau dont dieu se
26
courroussa.
27
AVecques les sotz premis aux
28
aultres satyres nous disons
29
iceulx non sains mais fu⸗
30
rieux qui querent les dances
31
lesquelz aussi ayde celluy la⸗
32
beur quilz courent tousiours Ainsi que thyas
33
la furieuse vague la ou tyrsus esleue lappel
34
le par les champs en celebrant les festes et so
35
lennitez du dieu baccus Cest a dire que en
g iii
g3v

36
vne dance les danceurs vont comme gens
37
yures et chancellent ou font cent autres ge⸗
38
stes que fait vng homme yure en allant Et
39
saultent comme druydes sonantes les tym ⸗
40
panes en la haultesse ydeenne Cest a dire a
41
vne semblance de gens qui anciennement
42
faisoyent des assemblees et specialement en
43
bretaigne et en france et les appelloit on druy
44
des portans chascun vne branche de chesne
45
et en leurs conuentions auoyent iuges qui sen⸗
46
tencioyent des mieulx saillans dancans ou
47
chantans Ainsi font les danceurs qui cou
48
rent comme saillans Et ainsi demaine la tur
49
be diceulx folz les compaignies cybelleyennes
50
Mais ie demande a vous folz danceurs pour
51
quoy vous faictes les plantes de voz piedz
52
ainsi lassees en la pouldre et quel loyer de vo
53
stre labeur vous auez point. Mais quant
54
ie pense les premieres naissances du fol ieu
55
ie treuue et commemore les causes de son com⸗
56
mencement estre mauuaises/ Car quant le
57
dyable mist en la statue le veau tout dor
58
affin que le mauuais peuple contemnast dieu
59
apres ce que le peuple eut fort beu et crapu⸗
60
leusement mengie il leur persuada quilz
61
iouassent deuant la statue Et fit tant que la
62
compaignie se mist a dancer menans chascun
63
homme vne femme dont dieu fut grandement
64
irrite Et certainement telles choses illece⸗
65
bres et vilaines engendrent plusieurs dom
66
maiges Et donnent plusieurs semences au
67
vice frequent et coustumier Car la courent
68
ensemble Orgueil pompeux et ne va volun⸗
69
tiers en dance femme ne homme quil ne se
70
pare et deust il emprunter les vestemens.
71
La se treuue luxure soit par ditz par regardz
72
par attouchemens ou par faitz Et auecques
73
celle furieuse luxure se font saulx petulans
74
et sans arrest tant quil semble a vng fol que
75
en dancant il volle et ne arreste point ses
76
piedz sus la terre/ Car la deesse venus qui
77
est dicte deesse de luxure se delecte principa
78
lement en telles danceries et la suyt hastiue
79
ment la folle compaignie Et certainement
80
ieu au monde nest plus dommageable de
81
cestuy Car la dance par ses stimulations
82
et aguillonnemens contamine les pensees
83
chastes Et pour vray cestuy ieu ne semble
84
point paix mais guerre Car en courant
85
ilz crient et tempestent tellement que tout
86
est estonne Ou est le lieu qui soit franc que
87
telle vesanie ne contamine quant elle se fait
88
a grant peine les lieux du temple demeu⸗
89
rent a seurete que la noise ne perturbe le ser
90
uice que on y fait car tout en ront saultent
91
le clerc/ le moyne en chappe/ lenfant/ la pu⸗
92
celle/les beaulx ieunes hommes/ et les vielz
93
anciens decrepitz Mainent les dances et
94
par mouuemens incomposez Cestassauoir
95
sans consideration tresbuchent ou les vngz
96
se laissent cheoir tant sont las de faillir.
97
Les autres par contenance pour se approu
98
cher de quelque fille ou femme en faisant
99
du loricart ou par aultre maniere de faire
100
Pource dit Virgile Quant le rustique tient
101
son amye ieune et tendre et il la ploye et em⸗
102
brasse ou plain marchie publicque ce nest
103
pas signe quil lait toute nuict et toute iour
104
a faire son plaisir. Pareillement quant au
105
cuns paillars ne peuuent iouyr de quelque
106
femme ou parler a elle a leur plaisance ilz
107
treuuent moyen de faire quelque banquet
108
assemblee ou dance la ou elle se trouuera et
109
pourront a elle parler Et de ce viennent sou
110
uent maulx merueilleux.
GW5065/B61
g3r
¶Des dances ioyeuſes et ſalta
tions qui ſe y font.
1
¶Enſuyt vne aultre ſatyꝛe touchāt les
2
folles dances dont viennent infinitʒ
3
maulx Dōt met le ꝓlude Qui ſe reſiouyt
4
de dances ou de ſaulx immoderes affin
5
quil maine vne cuculeCeaauoir q̄l⸗
6
que ieune folle en ſa main il e plus fol
7
que les aultres Car il offenſe dieu ⁊ pert
8
ſes temps pour nyent Et de ce attire plu
9
ſieurs dōmaigesCar aux vaniteʒ des
10
dāces ne peuent ere  regardʒ impudi⸗
11
ques vilains attouchemensmauuaiſes
12
penſees / curieuſes ſuſpections / tant de
13
ceulx qui dancent leſquelʒ ſe enoꝛgueil⸗
14
lient en leurs ſaulx  de ceulx q regar⸗
15
dent leſquelʒ font ſouuēt de mauuais iuge
16
mēs Et reallement fille qui ayme chaete
17
iamais ne doit hanter les dāces Car cōme
18
dit leſcript amene ſus cee ſatyꝛe En tou⸗
19
te la dance iamais rien ne plai aux ſai⸗
20
ges ⁊ ny treuuent rien qui ayde qui pꝛouffi
21
te ou qui appartienne aux bons Car les
22
danceurs ambulent au tour du mauuais
23
dont ilʒ ſont compareʒ a ceulx de lancien
24
teament qui dancoyent au tour dung pi⸗
25
lier ſur lequel eoit vng veau dont dieu ſe
26
courroua.
27
AVecques les ſotʒ pꝛemis aux
28
aultres ſatyꝛes nous diſons
29
iceulx non ſains mais fu⸗
30
rieux qui querent les dances
31
leſquelʒ aui ayde celluy la⸗
32
beur quilʒ courēt touſiours Ainſi  thyas
33
la furieuſe vague la ou tyꝛſus eſleue lappel
34
le ꝑ les champs en celebꝛant les fees ⁊ ſo
35
lenniteʒ du dieu baccus Ce a dire que en
g iii
g3v

36
vne dance les danceurs vont cōme gens
37
yures⁊ chancellent ou font cent autres ge⸗
38
es que fait vng hōme yure en allant Et
39
ſaultent cōme dꝛuydes ſonantes les tym ⸗
40
panes en la haultee ydeēne Ce a dire a
41
vne ſemblance de gens qui anciennement
42
faiſoyent des aemblees ⁊ ſpecialemēt en
43
bꝛetaigne ⁊ en frāce ⁊ les appelloit on dꝛuy
44
des poꝛtās chaſcun vne bꝛanche de cheſne
45
⁊ en leurs cōuentions auoyent iuges q ſen⸗
46
tencioyent des mieulx ſaillans dācans ou
47
chantans Ainſi font les danceurs qui cou
48
rent cōme ſaillans Et ainſi demaine la tur
49
be diceulx folʒ les paignies cybelleyēnes
50
Mais ie demāde a voꝰ folʒ danceurs pour
51
quoy vous faictes les plantes de voʒ piedʒ
52
aīſi laees en la pouldꝛe ⁊ quel loyer de vo
53
re labeur vous aueʒ point.Mais quant
54
ie penſe les pꝛemieres naiances du fol ieu
55
ie treuue ⁊ cōmemoꝛe les cauſes de ſon cō⸗
56
mencement ere mauuaiſesCar quant le
57
dyable mi en la atue le veau tout doꝛ
58
affin  le mauuais peuple contemna dieu
59
apꝛes ce que le peuple eut foꝛt beu et crapu⸗
60
leuſement mengie il leur perſuada quilʒ
61
iouaent deuant la atue Et fit tāt que la
62
cōpaignie ſe mi a dancer menans chaſcū
63
hōme vne fēme dont dieu fut grandement
64
irrite Et certainement telles choſes illece⸗
65
bꝛes ⁊ vilaines engendꝛent pluſieurs dom
66
maiges Et dōnent pluſieurs ſemences au
67
vice frequent ⁊ couumier Car la courent
68
enſemble Oꝛgueil pōpeux ⁊ ne va volun⸗
69
tiers en dance femme ne homme quil ne ſe
70
pare ⁊ deu il empꝛunter les veemens.
71
La ſe treuue luxure ſoit par ditʒ ꝑ regardʒ
72
par attouchemens ou par faitʒ Et auecq̄s
73
celle furieuſe luxure ſe font ſaulx petulans
74
⁊ ſans arre tāt quil ſemble a vng fol que
75
en dancant il volle et ne arree point ſes
76
piedʒ ſus la terreCar la deee venus qui
77
e dicte deee de luxure ſe delecte pꝛincipa
78
lement en telles danceries ⁊ la ſuyt haiue
79
ment la folle compaignie Et certainemēt
80
ieu au monde ne plus dommageable de
81
ceuy Car la dance par ſes imulations
82
et aguillonnemens contamine les penſees
83
chaes Et pour vꝛay ceuy ieu ne ſemble
84
point paix mais guerre Car en courant
85
ilʒ crient et tempeent tellement que tout
86
e eonne Ou e le lieu q ſoit franc que
87
telle veſanie ne contamine quāt elle ſe fait
88
a grant peine les lieux du temple demeu⸗
89
rent a ſeurete que la noiſe ne perturbe le ſer
90
uice que on y fait car tout en ront ſaultent
91
le clercle moyne en chappelenfantla pu⸗
92
celleles beaulx ieunes hōmeset les vielʒ
93
anciens decrepitʒ Mainent les dances et
94
par mouuemēs incompoſeʒ Ceaauoir
95
ſans conſideration treſbuchēt ou les vngʒ
96
ſe laient cheoir tant ſont las de faillir.
97
Les autres par contenance pour ſe appꝛou
98
cher de quelque fille ou femme en faiſant
99
du loꝛicart ou par aultre maniere de faire
100
Pource dit Virgile Quāt le ruique tient
101
ſon amye ieune et tendꝛe ⁊ il la ploye et em⸗
102
bꝛae ou plain marchie publicque ce ne
103
pas ſigne quil lait toute nuict et toute iour
104
a faire ſon plaiſir.Pareillement quant au
105
cuns paillars ne peuuent iouyꝛ de quelque
106
femme ou parler a elle a leur plaiſance ilʒ
107
treuuent moyen de faire quelque banquet
108
aemblee ou dance la ou elle ſe trouuera et
109
pourront a elle parler Et de ce viēnent ſou
110
uent maulx merueilleux.

3
Qui chore⸗
is gaudet.
etc.

17
Nil placet in
tota etc.

28
Hos quoque
non sanos
fore. etc.

53
Ast ego dum
meditor etc.

67
Concurrunt
illic pompo⸗
sa. etc.

79
Ludus in or⸗
be quidem. etc.