GW5065/B69
h4r
¶De limpacience daucuns
qui ne veullent attendre et
veullent mal faire.
1
¶Par la satyre ensuyuante sont reprins
2
les folz qui veullent faire a aultruy ce
3
quilz ne vouldroyent pas quon leur fist
4
Et leur vient cela par aucune puissance
5
ou domination quilz ont en quoy ilz se
6
gloriffient sans considerer que telle do⸗
7
mination leur peult estre ostee et mise en
8
la main de celluy quilz auront blesse qui
9
adonc sen pourra vengier. Et sont com
10
parez a celluy fol qui se ioue dune pellot⸗
11
te et la demaine en lair: ignorant de lheu⸗
12
re quelle luy choirra a terre: dont dit le pro
13
lude. Veritablement celluy tourne et de⸗
14
maine en lair la pellotte hastiue et legie⸗
15
re: et ne regarde point quelle chaye hasti
16
uement qui infeste ou blesse plusieurs et
17
se les rend ennemis Et ne regarde point
18
les cheutes ou les retours semblables qui
19
luy peuent aduenir dont met lescripture.
20
Helas de toutes choses ya vicissitude et
21
nest rien ou monde permanent et qui ne
22
se change. Parquoy tu qui as iugement de
23
raison fay moy ou a aultruy ce que tu voul⸗
24
droyes a toy estre fait. Et ne vueilles a
25
aultruy faire ce que tu ne vouldroyes quil
26
te feist: par ainsi tu pourras es terres vi⸗
27
ure selon le droit du ciel et ordonnance diui
28
ne. Actens dung aultre ce que tu luy auras
29
fait. Car fraude souuent reuerbere cel⸗
30
luy dont elle procede: et mauuaitie est de tel
31
estre que tousiours retourne a son maistre
32
cestassauoir a celluy qui mal fait ou pour⸗
33
chasse faire.
34
AVecques les folz dessusditz
35
icy refereray les insulses et
36
folz qui tresfort desirent blesser
37
plusieurs et iamais ne cui⸗
38
dent estre blessez. Et pour⸗
39
ce ie confesse celluy totalle⸗
40
ment insense qui gecte ses crimes contre la
h iiii
h4v

41
face daultruy et luy conspue la teste: toutes⸗
42
foys il ne souffriroit pas telles choses luy
43
estre faictes de celluy a qui il les fait ne par
44
maniere consemblable tolerer le ieu par luy
45
mesmes presente. Pourtant conuient il bien
46
premediter la chose que tu as a faire: et que
47
tu ne faces pas la chose que tu denies souf⸗
48
frir. Car qui veult fouler les aultres en vng
49
sac a coup de maillet il fault que aucunes⸗
50
foys il prenne la playe dicelluy. Et specia⸗
51
lement mauuais ouurage tousiours retour
52
ne a louurier. Comme nous auons dung feure
53
athenien nomme perillus dont parle Ouide
54
lequel perillus voulant complaire a vng
55
tirant nomme phallaris qui persecutoit rigo
56
reusement les hommes fist vng beuf da⸗
57
rain ou coste duquel estoit vng huis pour
58
gecter dedans celluy quon vouloit. Et puis
59
estoit fait tout autour dudit thoreau grant
60
feu et quant larain estoit eschausse que le
61
poure pacient sentoit la douleur il crioit et
62
sailloit sa voix par la gueulle du thoreau qui
63
tellement estoit organise quil ne sembloit
64
point que ce fust voix dhomme mais mu⸗
65
gissement de beste affin que les aultres hom
66
mes en eussent moins de pitie. Toutesfoys
67
le maleureux ouurier fut le premier qui fut
68
mis en ce tourment par le commandement
69
du tirant et porta les iustes loyers de son cri
70
me. Pourtant fol prophane ne fay point aux
71
aultres les choses que tu ne desireroyes point
72
te estre faictes affin que tu ne portes tes mal
73
faictz. Car souuent le fol fait la fosse et le per⸗
74
tuis nuisible au dommaige daultruy ouquel
75
pertuis toutesfoys celluy fol chiet et perist.
76
Comme nous auons de naaman qui iadis com⸗
77
me homme maledictionne plus que aultre
78
fist faire la croix pour faire mourir mar
79
dochee qui comme dit est en la satyre prece
80
dente ne le vouloit point saluer. Mais celle
81
croix descendit contre son chief: car en elle
82
fut pendu et perit de son propre las. Bien est
83
conuenable que tu te confies a tous: mais
84
pouruoye a ton fait et preuoy les fraudes
85
et deceptions qui te peuent aduenir tant pour
86
ton fait que pour celuy daultruy sans trop
87
ty confier. Car ceulx qui trop se confient sou
88
uent experimentent venin tresamer. Car hom
89
me ne scait combien grande foy soit en la
90
peau et cuirie de lhomme. Ne conuiue point
91
cest a dire ne boy ne mengeu auecques lhom⸗
92
me mauuais qui a le cueur liuide et enuieux
93
et duquel le secret de la pensee est mort. Car
94
celluy te dit hoste mengeu et prens mainte
95
nant noz fercules boy ton saoul affin que du
96
souper tu ten puisses retourner saoul. Mais
97
toutesfoys celluy qui ainsi doulcement te
98
prie et inuite auecques cueur sinistre et mau
99
uais porte aucunessoys venin contre toy.
100
Et pource tu qui es saige fouy les hommes
101
enuieux. Car souuent te rit auecques riz
102
fort ioyeux celluy qui desireroit dillanier
103
ta pensee et te faire mal et deshonneur.
GW5065/B69
h4r
¶De limpacience daucuns
qui ne veullent actendre et
veullent mal faire.
1
¶Par la ſatyꝛe enſuyuante ſont repꝛīs
2
les folʒ qui veullent faire a aultruy ce
3
quilʒ ne vouldroyent pas quon leur fi
4
Et leur vient cela par aucune puiance
5
ou domination quilʒ ont en quoy ilʒ ſe
6
gloꝛiffient ſans conſiderer que telle do⸗
7
mination leur peult ere oee et miſe en
8
la main de celluy quilʒ auront blee qui
9
adonc ſen pourra vengier. Et ſont com
10
pareʒ a celluy fol qui ſe ioue dune pellot⸗
11
te ⁊ la demaine en lair:ignoꝛant de lheu⸗
12
re quelle luy choirra a terre:dont dit le ꝓ
13
lude.Veritablement celluy tourne et de⸗
14
maine en lair la pellotte haiue ⁊ legie⸗
15
re:et ne regarde point quelle chaye hai
16
uement qui infee ou blee pluſieurs et
17
ſe les rend ennemis Et ne regarde point
18
les cheutes ou les retours ſemblables q
19
luy peuent aduenir dont met leſcripture.
20
Helas de toutes choſes ya viciitude et
21
ne rien ou monde permanent et qui ne
22
ſe change.Parquoy tu qui as iugemēt de
23
raiſon fay moy ou a aultruy ce q̄ tu voul⸗
24
droyes a toy ere fait. Et ne vueilles a
25
aultruy faire ce que tu ne vouldroyes quil
26
te fei:par ainſi tu pourras es terres vi⸗
27
ure ſelon le dꝛoit du ciel ⁊ oꝛdonnance diui
28
ne.Actens dūg aultre ce que tu luy auras
29
fait. Car fraude ſouuent reuerbere cel⸗
30
luy dont elle pꝛocede:⁊ mauuaitie e de tel
31
ere que touſiours retourne a ſon maire
32
ceaauoir a celluy qui mal fait ou pour⸗
33
chae faire.
34
AVecques les folʒ deuſditʒ
35
icy refereray les inſulſes ⁊
36
folʒ q treſfoꝛt deſirēt bleer
37
pluſieurs et iamais ne cui⸗
38
dent ere bleeʒ.Et pour⸗
39
ce ie confee celluy totalle⸗
40
ment inſenſe qui gecte ſes crimes contre la
h iiii
h4v

41
face daultruy et luy cōſpue la tee:touteſ⸗
42
foys il ne ſouriroit pas telles choſes luy
43
ere faictes de celluy a q il les fait ne par
44
maniere conſemblable tolerer le ieu ꝑ luy
45
meſmes pꝛeſente.Pourtant conuient il biē
46
pꝛemediter la choſe que tu as a faire: ⁊ que
47
tu ne faces pas la choſe que tu denies ſouf⸗
48
frir.Car q veult fouler les aultres en vng
49
ſac a coup de maillet il fault que aucuneſ⸗
50
foys il pꝛenne la playe dicelluy. Et ſpecia⸗
51
lemēt mauuais ouurage touſiours retour
52
ne a louurier.Cōme nous auōs dūg feure
53
athenien nōme perillus dont parle Ouide
54
lequel perillus voulant complaire a vng
55
tirant nōme phallaris qui perſecutoit rigo
56
reuſement les hommes fi vng beuf da⸗
57
rain ou coe duquel eoit vng huis pour
58
gecter dedās celluy quon vouloit. Et puis
59
eoit fait tout autour dudit thoꝛeau grant
60
feu et quant larain eoit eſchaue que le
61
poure pacient ſentoit la douleur il crioit et
62
ſailloit ſa voix par la gueulle du thoꝛeau q
63
tellement eoit oꝛganiſe quil ne ſembloit
64
point que ce fu voix dhomme mais mu⸗
65
giement de bee affin que les aultres hō
66
mes en euent moīs de pitie.Touteſfoys
67
le maleureux ouurier fut le pꝛemier q fut
68
mis en ce tourment par le commandemēt
69
du tirant et poꝛta les iues loyers de ſō cri
70
me.Pourtāt fol pꝛophane ne fay poīt aux
71
aultres les choſes  tu ne deſireroyes poīt
72
te ere faictes affin  tu ne poꝛtes tes mal
73
faictʒ.Car ſouuent le fol fait la foe ⁊ le ꝑ⸗
74
tuis nuiſible au dommaige daultruy ouq̄l
75
pertuis touteſfoys celluy fol chiet ⁊ peri.
76
Comme nōs auōs de naamā qui iadis cō⸗
77
me homme maledictionne plus que aultre
78
fi faire la croix pour faire mourir mar⸗
79
dochee qui comme dit e en la ſatyꝛe pꝛece
80
dente ne le vouloit point ſaluer.Mais celle
81
croix deſcendit contre ſon chief: car en elle
82
fut pendu et perit de ſon ꝓpꝛe las. Bien e
83
conuenable que tu te confies a tous: mais
84
pouruoye a ton fait et pꝛeuoy les fraudes
85
et deceptiōs qui te peuent aduenir tāt pour
86
ton fait que pour celuy daultruy ſans trop
87
ty confier.Car ceulx q trop ſe confient ſou
88
uent experimētēt venin treſamer.Car hō
89
me ne ſcait combien grande foy ſoit en la
90
peau et cuirie de lhomme. Ne conuiue poīt
91
ce a dire ne boy ne mengeu auecques lhō⸗
92
me mauuais qui a le cueur liuide ⁊ ēuieux
93
et duquel le ſecret de la pēſee e moꝛt. Car
94
celluy te dit hoe mengeu et pꝛens mainte
95
nant noʒ fercules boy ton ſaoul affin  du
96
ſouper tu tē puies retourner ſaoul.Mais
97
touteſfoys celluy qui ainſi doulcement te
98
pꝛie ⁊ inuite auecques cueur ſinire ⁊ mau
99
uais poꝛte aucuneoys venin contre toy.
100
Et pource tu qui es ſaige fouy les hōmes
101
enuieux.Car ſouuent te rit auecques riʒ
102
foꝛt ioyeux celluy qui deſireroit dillanier
103
ta penſee ⁊ te faire mal et deſhonneur.

13
Ille quidem
celerem. etc.

20
Heus omnium
rerum. etc.

33
Insulsos
etiam referam.
etc.

51
Fecerat vt
taurum infe⸗
lix. etc.

69
Quod tibi non
fieri cupias
ostulte. etc.

82
Conueniet
cuncte bene te.
etc.

90
Non conuiua
homini nequam
etc.