GW5065/B72
h6r
¶Des folz abhominables en
parolle.
1
¶Pour la congnoissance de la satyre en⸗
2
suyuante auoir plus amplement il est a no
3
ter que selon aucunes fictions poetiques
4
le roy ou dieu des porchiers fut vng nom⸗
5
me grobien pource quil groignoit tousiours
6
comme vng pourceau: les porchiers le con
7
stituerent leur dieu et portoit en ses armes
8
vng pourceau couronne ayant vne cloche
9
te au col ou a loreille. Et est faicte ceste sa⸗
10
tyre pour reprendre et corriger les vilains
11
et ors langagiers qui groignent comme le
12
pourceau et gectent tousiours vilaines parol⸗
13
les cuidans en leur folle ymagination en
14
estre mieulx prisez. Et de faict ou temps pre
15
sent aucuns de telz folz parlans deshonneste⸗
16
ment sont bien venuz non pas entre les sai
17
ges Par quoy le villain langaige est fort a
18
fouyr comme dit le prolude de ceste satyre
19
Le mauuais langage ou orde collocution
20
que les folz font ensemble: et les lasciues pa
21
rolles de la langue digne de honte ont tous
22
iours coustume de contaminer et gaster les
23
bonnes meurs induisent mauuaises coustu
24
mes et vie auec gestes prophanes et vilains.
25
et inuertissent le bon engin de lhomme. Car
26
quant il auroit propos de bien faire soit hom
27
me soit femme et il se plaist aiouyr et escou
28
ter vilaines parolles il est difficille que son
29
esprit ne se tourne a mal. Dont met lescrip⸗
30
ture a propos. La mauuaise parolle coinqui
31
ne les bonnes meurs et les corrompt. Et pour⸗
32
ce dieu nostre seigneur deliure nous de la
33
profondeur du ventre denfer: de la langue
34
coinquinee et adonnee a mal dire: de la pa⸗
35
rolle de menterie: et du mauuais et inique roy
36
Car malediction est ou monde la ou il ya
37
scandale qui ne peut proprement estre fait
38
que par linstigation du dyable: de la langue
39
mauuaise orde et menteresse et par la furio
40
site dung mauuais et inique roy.
41
PLusieurs grobiens cestadi⸗
42
re vilains et ors langars ce
43
lebrent les festes de leur nou
44
ueau pere comme dit est nom⸗
45
me grobien et auecques vi⸗
46
gilable sedulite lhonnore la
47
grande compaignie de ses folz grobiens.
48
Par ordes coustumes sont lustrez et veuz
49
les autelz dicelluy pourtant que icelluy gro
50
bien nayme que les pestiferes langagiers
51
et les plus ors luy sont les plus agreables
52
A son temple mesle les vngz entre les aul⸗
53
tres: courent les ieunes les anciens: la fem
54
me mariee: la vierge: la pucelle et lenfant.
55
Et lencens que portent les grobiens hon⸗
56
norans les festes de leur pere sont vaines
57
ordes et infames parolles dont ilz litent en⸗
58
semble si que maintenant honte se est par
59
tie des terres: et est demouree ordure petu⸗
60
lante et saillante de place en place par laquel
h6v

61
le tousiours perist le genre des hommes
62
dont maintenant nous voyons que voicy
63
le fol qui tient vng pourceau plain de boe
64
et dordure et luy sonne de ses mains en loreil⸗
65
le vne campane. Et pourtant la premiere
66
partie de la nef folle est tiree dung porc et la
67
compaigne par le chemin de la mer: affin
68
que les charges des folz qui sont en icelle
69
nef ne perissent es eaues tumides et enflees
70
Et est droit que le pourceau gourmant et
71
ort compaigne icelle nef. Car se la tresfolle
72
secte ne buuoit point de vin les dons de ba
73
cus seroyent bien petiz et de peu de loyer
74
Mais toutesfoys la truye a enfante innu⸗
75
merables pourceaux. De la vient que la gran
76
de cohorte des hommes honnore grande⸗
77
ment les festes suynes et senyurent comme
78
pourceaux: puis le langaige leur croist et
79
disent toutes ordes infames et villaines pa
80
rolles. Aussi les ordes meurs et les laides
81
parolles font les hommes estre honnorez:
82
et ne vault plus rien honte. Car mainte⸗
83
nant nous voyons que les premiers hon⸗
84
neurs: lapremiere gloire: et les premiers
85
gaiges sont donnez aux villains hommes
86
et qui disent grandes goulees deshonne⸗
87
stes. Maintenant porte le pourceau la ver
88
te couronne en son front pourtant admet
89
il les folz hommes dont il est roy a leurs
90
droitz et vser de leurs follies. Et sont au⸗
91
cuns si ors si laitz et si infames que les
92
villaines parolles honteuses et abhomi
93
nables leurs saillent aux ioes. Et ne croy
94
pas que si horrestes incense comme il fut
95
aultresfoys les veoit maintenant quil ne
96
criast helas: helas que voicy vne furieuse
97
cohorte et villaine compaignie. Et seffor
98
cent aucuns de villainement parler pour
99
auoir le lopin et la panse garnie. Car cra
100
pules leur plaisent et si delectent. Les gras
101
ses soupes: le baril de vin: et puis parol⸗
102
les meslees a ieux et a quelques follies.
103
O grobien dieu des porchiers tout fol
104
qui sacriffie a tes autelz il appartient quil
105
meure de ceste folle mort: cestadire aussi
106
villainement que a villain langaige ort
107
et infame il sest delecte.
GW5065/B72
h6r
¶Des folʒ abhominables en
parolle.
1
¶Pour la congnoiance de la ſatyꝛe en⸗
2
ſuyuante auoir plus amplement il e a no
3
ter que ſelon aucunes fictions poetiques
4
le roy ou dieu des poꝛchiers fut vng nom⸗
5
me grobien pource ql groignoit touſiours
6
comme vng pourceau:les poꝛchiers le con
7
ituerent leur dieu et poꝛtoit en ſes armes
8
vng pourceau couronne ayant vne cloche
9
te au col ou a loꝛeille.Et e faicte cee ſa⸗
10
tyꝛe pour repꝛendre et coꝛriger les vilains
11
et oꝛs langagiers qui groignent comme le
12
pourceau ⁊ gectēt touſiours vilaines ꝑol⸗
13
les cuidans en leur folle ymagination en
14
ere mieulx pꝛiſeʒ.Et de faict ou temps 
15
ſent aucuns de telʒ folʒ parlās deſhōnee⸗
16
ment ſont bien venuʒ non pas entre les ſai
17
ges Par quoy le villaī langaige e foꝛt a
18
fouyr comme dit le pꝛolude de cee ſatyꝛe
19
Le mauuais langage ou oꝛde collocution
20
que les folʒ font enſemble:⁊ les laſciues pa
21
rolles de la langue digne de honte ont touſ
22
iours couume de cōtaminer ⁊ gaer les
23
bonnes meurs īduiſent mauuaiſes couu
24
mes ⁊ vie auec gees ꝓphanes et vilains.
25
et inuertient le bon engin de lhōme. Car
26
quant il auroit pꝛopos de bien faire ſoit hō
27
me ſoit femme et il ſe plai aiouyr et eſcou
28
ter vilaines parolles il e difficille que ſon
29
eſpꝛit ne ſe tourne a mal.Dont met leſcrip⸗
30
ture a ꝓpos.La mauuaiſe parolle coinqui
31
ne les bōnes meurs ⁊ les coꝛrōpt.Et pour⸗
32
ce dieu nore ſeigneur deliure nous de la
33
pꝛofondeur du ventre denfer:de la langue
34
coinquinee ⁊ adonnee a mal dire: de la pa⸗
35
rolle de mēterie:⁊ du mauuais et ini roy
36
Car malediction e ou monde la ou il ya
37
ſcandale qui ne peut pꝛopꝛement ere fait
38
que par linigation du dyable:de la lāgue
39
mauuaiſe oꝛde et menteree ⁊ par la furio
40
ſīte dung mauuais et inique roy.
41
PLuſieurs grobiens ceadi⸗
42
re vilains et oꝛs langars ce
43
lebꝛent les fees de leur nou
44
ueau pere comme dit e nō⸗
45
me grobien et auecques vi⸗
46
gilable ſedulite lhonnoꝛe la
47
grande compaignie de ſes folʒ grobiens.
48
Par oꝛdes couumes ſont lureʒ ⁊ veuʒ
49
les autelʒ dicelluy pourtāt que icelluy gro
50
bien nayme que les peiferes lāgagiers
51
et les plus oꝛs luy ſont les plus agreables
52
A ſon temple meſle les vngʒ entre les aul⸗
53
tres:courent les ieunes les anciens: la fem
54
me mariee: la vierge:la pucelle ⁊ lenfant.
55
Et lencens que poꝛtent les grobiens hon⸗
56
noꝛans les fees de leur pere ſont vaines
57
oꝛdes ⁊ infames parolles dont ilʒ litēt en⸗
58
ſemble Si que maintenant honte ſe e par
59
tie des terres:et e demouree oꝛdure petu⸗
60
lante et ſaillante de place en place par laq̄l
h6v

61
le touſiours peri le genre des hommes
62
dont maintenant nous voyons que voicy
63
le fol qui tient vng pourceau plain de boe
64
et doꝛdure ⁊ luy ſōne de ſes maīs en loꝛeil⸗
65
le vne campane. Et pourtant la pꝛemiere
66
partie de la nef folle e tiree dung poꝛc ⁊ la
67
compaigne par le chemin de la mer: affin
68
que les charges des folʒ qui ſont en icelle
69
nef ne perient es eaues tumides ⁊ enflees
70
Et e dꝛoit que le pourceau gourmant et
71
oꝛt compaigne icelle nef.Car ſe la treſfolle
72
ſecte ne buuoit point de vin les dons de ba
73
cus ſeroyent bien petiʒ ⁊ de peu de loyer
74
Mais touteſfoys la truye a enfante innu⸗
75
merables pourceaux.De la vient  la grā
76
de cohoꝛte des hommes honnoꝛe grande⸗
77
ment les fees ſuynes ⁊ ſenyurent comme
78
pourceaux:puis le langaige leur croi et
79
diſent toutes oꝛdes infames ⁊ villaines pa
80
rolles.Aui les oꝛdes meurs ⁊ les laides
81
parolles font les hōmes ere honnoꝛeʒ:
82
et ne vault plus rien honte.Car mainte⸗
83
nant nous voyons que les pꝛemiers hō⸗
84
neurs:lapꝛemiere gloire:et les pꝛemiers
85
gaiges ſont donneʒ aux villains hōmes
86
et qui diſent grandes goulees deſhonne⸗
87
es.Maintenāt poꝛte le pourceau la ver
88
te couronne en ſon front pourtāt admet
89
il les folʒ hommes dont il e roy a leurs
90
dꝛoitʒ ⁊ vſer de leurs follies.Et ſont au⸗
91
cuns ſi oꝛs ſi laitʒ et ſi infames que les
92
villaines parolles honteuſes et abhomi
93
nables leurs ſaillēt aux ioes.Et ne croy
94
pas que ſi hoꝛrees incenſe comme il fut
95
aultreſfoys les veoit maintenant quil ne
96
cria helas : helas  voicy vne furieuſe
97
cohoꝛte et villaine compaignie.Et ſeffoꝛ
98
cent aucuns de villainemēt parler pour
99
auoir le lopin ⁊ la panſe garnie.Car cra
100
pules leur plaiſent et ſi delectēt.Les graſ
101
ſes ſoupes:le baril de vin:et puis parol⸗
102
les meſlees a ieux ⁊ a quelques follies.
103
O grobien dieu des poꝛchiers tout fol
104
qui ſacriffie a tes autelʒ il appartiēt ql
105
meure de cee folle moꝛt: ceadire aui
106
villainement que a villain langaige oꝛt
107
et infame il ſe delecte.

18
Colloquium
prauum et lin
gue. etc.

30
Coinquinat
mores. etc.

41
Fest a noui
patris cele⸗
brant. etc.

52
Ad templum
mixtim. etc.

79
obsceui mo
res et turpia

96
Illos dele⸗
ctant crapu
le. etc.