Maintenance - Narragonien-digital will be undergoing a server relocation. We apologize for any inconvenience caused during this time.
×
GW5065/P1
a1r
La nef des folz du monde
1
En ce liure trouuer pourront les saiges
Im Exemplar Providence ist die fehlende Titelseite durch eine Seite ersetzt worden, die mutmaßlich einem Exemplar von GW5058 entnommen ist, der neue Text von GW5065 ist dem Wiener Exemplar entnommen.
2
Les folz aussi se par bonne memoire
3
Prennent plaisir a lire les passaiges
4
De la lettre et le sens de listoire
5
Exposee sans long prolocutoire
6
Plusieurs grans biens: car dedans ceste nef
7
Qui de salut est la porte et la clef
8
Chascun peut veoir que vault vertu ou vice
9
Par ce liuret et petit ediffice
10
Que trouuerez chez gieffroy de marnef.
GW5065/P1
a1r
La nef des folʒ du mōde
1
En ce liure trouuer pourrōt les ſaiges
2
Les folʒ aui se par bonne memoire
3
Pꝛennēt plaiſir a lire les paaiges
4
De la lettre et le ſens de lioire
5
Expoſee ſans long pꝛolocutoire
6
Pluſieurs grans biēs: car dedās cee nef
7
Qui de ſalut e la poꝛte et la clef
8
Chaſcun peut veoir q̄ vault vertu ou vice
9
Par ce liuret et petit ediffice
10
Que trouuereʒ cheʒ gieffroy de marnef.
GW5065/B1
a3v
¶Des liures inutilz.
1
POur lintroduction de la
2
matiere de ce present liure
3
lequel est diuise en satires
4
parle lacteur de linutilite des
5
liures. Et appelle ceulx
6
folz qui prennent leur felici
7
te a auoir grant habundance de liures bien
8
parez et bien couuers et ne regardent point
9
dedens. Et dit ainsi que si aucun desire
10
courir et veoir toutes escriptures sans se
11
arrester a aucune science il sera opprime
12
ou par la multitude des liures ou par la va⸗
13
riete des escripuans tellement que facille
14
ne luy sera pas de pouuoir eslire la verite.
15
Car la multitude des liures distrait et va⸗
16
rie lentendement et a faire plusieurs liures
17
nya point de fin. Et pour ceste cause com⸗
18
pare lacteur iceulx folz a celluy grant fol
19
qui est en son estude plaine de liures bien
20
parez lequel tient vne esmouchiere ou verge en
21
sa main pour en abatre les pouldres et
22
dit pour son prolude. Entre les principaulx
23
folz de la nef la premiere partie me est ren⸗
24
due et en regis auecques main facille les
25
voyles et les trefz. Ie possede icy plu⸗
26
sieurs liures lesquelz a tart ie lis et encores
27
quant ie les ay leuz ie les desprise et si ny en
28
tens rien par quoy de droit ie suis appelle fol
29
IL ne vacque point sans rai⸗
30
son et sens latent que en la
31
haulte nef des folz ie tiens
32
premier les auirons et ensuy
33
mes folz compaignons par les
34
fleuues vastes. Pourtant que ie fol me con⸗
35
fie en plusieurs liures que iay assemblez et
36
ne me donnent point mes volumes et liures
37
recueilliz et assemblez en plusieurs
plusieurs ] pluesieurs GW5065
lieux pe
38
tite esperance. Si nen entens ie parolle et ne
39
scay la pensee du liure. Toutesfoys sont
40
gardez par moy en grant honneur et auec
41
ques balays de plumes ters et essuye la poul
42
dre et ordure qui chiet sur eulx. Mais la ou
43
il tourne aulcun debat ou disputation de do⸗
44
ctrine. en noz maisons apparest et voyt
45
on la couuerture des liures bien aornee. Et
46
vis content des escriptures et lettres bien cou
47
uertes ignorant quelles ilz soyent. Mais la
48
seulle habundance men plaist. Iadis Ptho
49
lomeus le riche ordonna quil eust liures quis
50
par tout le monde. Et cuydoit que ceulx
51
fussent les grans tresors des choses. Tou⸗
52
tesfoys il ne tenoit point les enseignemens de
53
la loy diuine escripte en ses liures. Sans
a4r

Fueillet. iiii
54
lesquelz il ne pouuoit bien disposer le cours
55
de sa vie. Pareillement ie fol tiens grant
56
nombre de volumes esquelz ie suys tardif
57
de lire content de veoir la couuerture ver⸗
58
te de mon liure: donc ie dis a par moy. Pour
59
quoy vouldrois ie par estude frequente et
60
continuelle parturber mes sens ou confondre
61
mon courage en choses tant sollicites. Cel
62
luy qui estudie par mouuement continuel et
63
sans cesser deuient fol et enragie. Estudie ou
64
non estudie si seray ie appelle
appelle ] appese GW5065
seigneur. Et
65
puys auoir en nostre estude vng compaignon
66
qui pour moy scaura et examinera les ars
67
pour respondre pour moy sil en est mestier.
68
Et oultre se ie voys entre les sages et il soit
69
question de aucune chose: ie ayme mieulx con
70
ceder tout que debatre affin que ie ne soye con
71
traint de parler latin: dont ie ne scay riens. Com
72
bien que entre les sotz balbuciens theuthoniques
73
almans et suysses ie soye tenu vng grant
74
aucteur car ceulx qui rien ne scauent me re
75
putent sage a loccasion des liures que iay. Et
76
pource vous docteurs qui portez les grans
77
noms regardez les anciens peres expers en
78
droit qui ne pensoyent ne queroyent point leurs
79
enseignemens en liures paintz et bien parez.
80
Mais en lexecution de bonnes meurs et par
81
noble art nourrissoyent leur poictrine et
82
voulente sitibunde de vertu. Mais mainte
83
nant la caterue des folz est couuerte de o⸗
84
reilles de asne: car ceulx qui deussent estre
85
les plus sages sont les plus folz et leur suf⸗
86
fist de auoir apparence par chappes ou par li
87
ures de sagesse et nen scauoir point.
GW5065/B1
a3v
¶Des liures inutilʒ.
1
POur lintroduction de la
2
matiere de ce pꝛeſent liure
3
lequel eſt diuiſe en ſatires
4
ꝑle lacteur de linutilite deſ
5
liures. Et appelle ceulx
6
folʒ qui pꝛēnent leur felici
7
te a auoir grāt habundāce de liures biē
8
pareʒ et bien couuers ⁊ ne regardēt poīt
9
dedens. Et dit ainſi que ſi aucun deſire
10
courir ⁊ veoir toutes eſcriptures ſans ſe
11
arreſter a aucune ſcience il ſera oppꝛime
12
ou ꝑ la multitude des liures ou ꝑ la va⸗
13
riete des eſcripuās tellement que facille
14
ne luy ſera pas de pouuoir eſlire la verite.
15
Car la multitude des liures diſtrait et va⸗
16
rie lentendement et a faire pluſieurs liures
17
nya point defin.Et pour ceſte cauſe com⸗
18
pare lacteur iceulx folʒ a celluy grant fol
19
qui eſt en ſon eſtude plaine de liures bien
20
pareʒ lel tient vne eſmouchiere ou v᷎ge en
21
ſa main pour en abatre les pouldres et
22
dit pour ſon pꝛolude.Entre les pꝛīcipaulx
23
folʒ de la nef la pꝛemiere partie me eſt ren⸗
24
due et en regis auecques main facille les
25
voyles et les trefʒ. Je poede icy plu⸗
26
ſieurs liures leſq̄lʒ a tart ie lis et encores
27
quāt ie les ay leuʒ ie les deſpꝛiſe ⁊ ſi ny en
28
tens rien ꝑ quoy de dꝛoit ie ſuis appelle fol
29
JL ne vacque poīt ſans rai⸗
30
ſon ⁊ ſens latent que en la
31
haulte nef des folʒ ie tiens
32
pꝛemier les auirōs ⁊ enſuy
33
mes folʒ cōpaignōs ꝑ les
34
fleuues vaſtes.Pourtant que ie fol me cō⸗
35
fie en pluſieurs liures que iay aembleʒ et
36
ne me donnent poīt mes volumes ⁊ liures
37
recueilliʒ ⁊ aembleʒ en plueſieurs lieux pe
38
tite eſperance. Si nen entēs ie parolle ⁊ ne
39
ſcay la penſee du liure. Touteſfoys ſont
40
gardeʒ par moy en grant honneur et auec
41
s balays de plumes ters ⁊ euye la poul
42
dre ⁊ oꝛdure qui chiet ſur eulx.Mais la ou
43
il tourne aulcun debat ou diſputatiō de do⸗
44
ctrine. en noʒ maiſons appareſt et voyt
45
on la couuerture des liures biē aoꝛnee. Et
46
vis contēt des eſcriptures⁊ lettres biē cou
47
uertes ignoꝛāt quelles ilʒ ſoyent. Mais la
48
ſeulle habūdance men plaiſt. Jadis Ptho
49
lomeus le riche oꝛdōna ql euſt liures quis
50
par tout le monde. Et cuydoit que ceulx
51
fuent les grās treſoꝛs des choſes. Tou⸗
52
teſfoys il ne tenoit poīt les enſeignemēs de
53
la loy diuine eſcripte en ſes liures. Sans
a4r

Fueillet. iiii
54
leſquelʒ il ne pouuoit biē diſpoſer le cours
55
de ſa vie.Pareillement ie fol tiens grant
56
nombꝛe de volumes eſquelʒ ie ſuys tardif
57
de lire content de veoir la couuerture ver⸗
58
te de mō liure:dōc ie dis a par moy. Pour
59
quoy vouldrois ie par eſtude frequente ⁊
60
continuelle ꝑturber mes ſens ou cōfondꝛe
61
mon courage en choſes tant ſollicites. Cel
62
luy qui eſtudie par mouuemēt continuel et
63
ſans ceer deuiēt fol ⁊ ēragie. Eſtudie ou
64
non eſtudie ſi ſeray ie appese ſeigneur.Et
65
puys auoir en noſtre eſtude vng paignō
66
qui pour moy ſcaura ⁊ examinera les ars
67
pour reſpōdre pour moy ſil en eſt meſtier.
68
Et oultre ſe ie voys ētre les ſages ⁊ il ſoit
69
ſtion de aucune choſe:ie ayme mieulx cō
70
ceder tout  debatre affin  ie ne ſoye con
71
traīt de ꝑler latī:dont ie ne ſcay riens. Cō
72
bien  ētre les ſotʒ balbuciēs theuthonis
73
almans ⁊ ſuyes ie ſoye tenu vng grant
74
aucteur car ceulx q rien ne ſcauent me re
75
putēt ſage a loccaſiō des liures  iay.Et
76
pource voꝰ docteurs q poꝛteʒ les grans
77
nōs regardeʒ les āciēs peres expers en
78
dꝛoit q ne pēſoyēt ne queroyēt poīt leurs
79
enſeignemēs en liures paītʒ ⁊ biē pareʒ.
80
Mais en lexecutiō de bōnes meurs⁊ par
81
noble art nourꝛioyent leur poictrine et
82
voulēte ſitibūde de vertu. Mais mainte
83
nāt la caterue des folʒ eſt couuerte de o⸗
84
reilles de aſne:car ceulx q deuent eſtre
85
les plus ſages ſont les plꝰ folʒ⁊ leur ſuf⸗
86
fiſt de auoir apꝑēce ꝑ chappes ou par li
87
ures de ſagee ⁊ nen ſcauoir point.

8
Quod si quis per⸗
currere omnes
scripturas.
etc.

21
Inter preci⸗
puos pars
est. etc.

29
Primus in
excelsa te⸗
neo quod naue
rudentes etc.

42
Ast vbi do
ctrine. etc.

48
Exemple.
Constituit
quondam. etc

58
Cur vellem
studio sen⸗
sus. etc.

64
Seu stude
am seu non
etc.

75
O vos do⸗
ctores qui
grandia no⸗
mina fertis.
etc.