85
Que maintenant vous vois compter
86
Car iurent vain. interpreter
87
Vont apres ce quil ont iure
88
A eulx mesmes. o pariure
89
Fol pense tu que dieu veoir
90
Ne puisse ce quas envouloir
91
Lisez lisez cy mes escriptz
92
Car ce ne sont pas les vains ritz
93
Vendeurs et ces ouuriers marchans
94
Qui en tromperies vont marchans
95
Et soifues parolles concoiuent
96
A vendre leurs cueurs se decoiuent
97
Et ceulx cy pour leurs mauluais haire
98
Doiuent souffrir vng carathaire
99
Puis quainsi les oeuures auillent
100
Et meschancete les distillent
101
Tant de leurs mains que tromperies
102
Dolz et obscures piperies
103
Les marchans ne sont point loyaulx
104
Ains peruers et tous desloyaulx
105
Quilz font tousiours quelque trafficque
106
Ou bien decepcion inique
107
A bien faire loeuure sont chiches
108
Parce veullent deuenir riches
109
Moyen quen tout veullent entendre
110
A la marchandise trop vendre
111
Pour cecy voions par le monde
112
Tout chacun fait vil oeuure immonde
113
Ses marchans sont destituez
114
De tous biens et constituez
115
Par ce point en toute meschance
116
Le plus souuent ont ceste chance
117
Maintenant nest oeuure de dire
118
De lartifice car mes dire
119
Si ie voulois dirois chacun
120
Et quasi sans excepter vng
121
Sont a ceste enuie ordonnez
122
Dauarice et tous adonnez
123
Et qui veult labourer constant
124
En nostre temps vng fol instant
125
Et incense on le repute
126
Les folz font contre luy dispute
127
Pour ses bons et loyaulx ouurages
128
Disant leurs fait milles oultrages
129
Pour sa marchandise bien faicte
130
A vendre la leur trop infaicte
¶De la singularite daucuns
Nouueaulx folz addicion
Singularis
ferus depa
stus est eam.
1
Pource que deuons auoir soing
2
En nostre nef soit pres ou loing
3
Non delaisser aucuns folz mectre
4
En composant cy nostre mectre
5
Il nous est pris a souuenir
6
Vng tas de folz y conuenir
7
Begars de tiers ordre et beguines
8
Hommes et femmes aians mines
9
Dordeuse vile hipocrisie
10
Et rempliz de vaine heresie
gw5058_244_dresden_u6v
88
Cogitatio⸗
nes hominem omni
potenti deo
nequeunt oc
cultari.in. c.
tua de simo.
extra.
Belege

1
Cauendum est
de frigi. ca.
fraternitatis
post prin.
glo.in cle.i
de religio.
Belege