89
parfaire et qui ce fait il treuue son dommaige
90
et congnoist sa faulte et la villenie qui sen
91
suit. Et oultre est a noter que antiquite curi
92
euse et plaine de debilite contere et foule tou
93
te linuention des hommes et par aage rapi
94
de est consomme et destruit tout ce quel lhom
95
me en ce monde fait.
¶Des yuroignes et gloutons.
1
¶En la satyre ensuyuante parle lacteur
2
des gloutons qui boyuent et mengussent
3
ordement: inordonneement et sans mesure qui
4
est vne villaine follie et corruptiue de sante
5
a lhomme que tousiours auoir le voirre en
6
la bouche. Mais ainsi que dit lescripture en
7
la compaignie des yurongnes Celluy est le
8
plus loue qui plus senyure: et qui vuide les
9
plus profons hanapz. Par quoy quant iceulx
10
yuroignes ont beu toute iour ilz ne se
11
veullent pas aller couchier: mais a boi⸗
12
re passer la nuit. Et hayent a mort le ta⸗
13
uernier quant a minuit il ne leur veult
14
bailler a boire. Et ainsi nia point de rai⸗
15
son en eulx. Oultre plus. Ebriete induit
16
et amaine lexil de la pensee et prouocque
17
labrasement de luxure. Et au iourduy ne
18
fust point de seruitude si ebriete neust este.
19
Toutesfoys tous profons calices nont pas
20
fait lhomme desert et meschant: car les saiges
21
sen sont gardez: mais le fol qui ne sen est sceu
22
garder est cheu en mendicite. Donc met le
23
prolude. A grant peine passe et euite la char
24
ge de pourete celluy gourmant qui boit et
25
deuore vins et viandes par iours et par nuitz
26
Auecques ce: la gloutonnie crapule et immo⸗
27
deree volupte dicelluy fait la perdition des
28
choses et cause la mort de lame et du corps.
29
CElluy aussi monte en la nef
30
des folz tire de ses mains les
31
grandes antennes et les lon⸗
32
gues cordes qui par nuitz et
33
par iours gurgite et boute
34
sans cesse vin en sa bouche et
35
farcist son estomac de viandes et de viure
36
gulleux et gourmant. Et ne fait cestuy rien
37
aultre chose: fors quil traicte les debatz du
38
vin vuide les calices et les grandes bou⸗
39
teilles qui est vne laide follie qui luy semble
40
grant saigesse et honneur. Et ne considere
41
pas que la rage du vin non moderee conci
42
te et esmeut tristes maulx de maladie et ne
43
met en aucunes choses blasme: mais cuide
44
villenie estre honneur. Non sans cause
45
est mis en la nef des folz le crapuleux et
46
yuroigne. Car ebriete induit et amaine
47
mors soudaines: tristes et doloreuses fins
48
Lasche et destruit les forces et liemens
49
du corps. Polut les sens et contamine len
50
tendement ou engin attrempe dont cau⸗
51
ses sont le vin et crapuleuse volupte. Car
52
les vins nuisent a la teste: font les enten⸗
53
demens aueugles: froissent lengin cler et
54
subtil: les pensees viriles et fortes. Si que ge
55
neralement ebriete engendre tout mal et des⸗
56
honneur sans mesure. Fait les hommes folz
57
sans loy et sans maniere viuans et gar⸗
58
dans leurs mauuaises ordures et lu⸗
59
xuriositez: tousiours querans les estritz
gw5065_026_providence_c1v
7
Cum ad e⸗
quales bibi
tur potus il
le plus. etc.

23
Paupertatis
onus. etc.

30
Hic etiam na
ues fatuorum
etc.

44
Inducit su
bitas mor⸗
tes. etc.