Fueillet. xx
32
PAr ceste satyre nous reprenons
33
les folz desirs et mauuais
34
veux que follement nous fai⸗
35
sons et prions aux dieux sans
36
quelque raison. Car lhomme
37
fol demande souuent par veu les choses que
38
luy mesme nentent pas Mais par aduen⸗
39
ture les tristes blasmes et iniures qui luy
40
sont a donner Et de ce soit exemple le roy
41
midas tant auaricieux que humblement
42
supplioyt aux dieux que tout ce quil touche⸗
43
roit fust or ce qui luy fut acorde non pas a
44
son prouffit et honneur/ mais a sa peine et
45
villennie. car le pain quil touchoit et le vin
46
aussi estoit mue et conuerti en or/ ainsi ne
47
pouuoit menger ne boire dont il congneut
48
et plora les dommaiges de son veu. Et si di⸗
49
sent les poetes que en signe de ce il porta
50
oreilles dasne. Plusieurs folz sont qui desi
51
rent richesses et orgueilleuses reuenues ten⸗
52
dent les mains et tentent contraindre les
53
oreilles de Iupiter/ cestassauoir de dieu a
54
ce quil leur donne vng grant monceau de
55
deniers. O mal vouans et mal prians sai
56
chez que la pecune mortelle a retrude et mis
57
plusieurs a cas miserables et tristes desti⸗
58
nees. Considerez a par vous que prouffi⸗
59
tent a lycinus ses grandes et sumptueuses
60
maisons/ les beufz et charrues du champ.
61
Que prouffitent les rentes de crassus et les
62
grans tresors de cresus: ilz ne leur ont point
63
acquis honneste et belle fin et droicte mort
64
car ilz sont finiz miserablement et a honte.
65
Aucun fol ieune pareillement demande for
66
ce a ses nerfz/ longue vieillesse et viure en
67
longz siecles riche et opulent. Lequel tou⸗
68
tesfoys les assiduelles crapules et grasses
69
tucettes ou saulsices debilitent et luy rompt
70
les nerfz lasciuieuse volupte. Et combien
71
que plusieurs demandent longuement vi
72
ure si est il notoire que iadis lanciennete plai
73
ne de ans fut paine a plusieurs: et souuent
74
nous suons en elle par douleur sollicite.
75
Nous auons de pelleus de nestor et de laer
76
tes itacus qui tant vesquirent quilz se com⸗
77
plaignirent de leur prolixite de vie et de leur
78
trop tardiue vieillesse pour les maulx quilz
79
y eurent. Et aussi voyons nous que aucunes
80
foys aux anciens aduiennent plusieurs dom
81
maiges et incommoditez Mais mondaine
82
puissance tire aucuns a faire veu et reque
83
ste laquelle souuent engendre exil et dolen
84
te ruine. Les aultres desirent auoir beaulx
85
membres du corps en quoy ilz se glorifient
86
et pourtant aucunesfoys perdent le salut
87
de lame. Par quoy comme ia dit est on doit
88
desirer et requerir que la pensee/ cest a dire
89
lame soit ou corps sain et net de pechie Est
90
aussi a demander la bonne renommee/ Foy et
91
vie de bonnes meurs et que ou chaste corps
92
vertu soit resplendissant Non pas folle⸗
93
ment requerir choses inutilles et qui mai⸗
94
nent la poure ame a perdition.
¶De lestude inutile.
1
¶Icy ensuyt vne moult belle satyre pour
2
aduertir les folz qui en ieunesse perdent leur
3
temps sans estude et puis quant ilz sont vi
4
eilz veulent estudier mais cest estude folle
5
et vaine dont ilz sont blasmez et appellez
6
folz comme mect le prolude Qui exerce estu
7
de vaine et hante la disputation sterile la
8
ou il ne prouffite rien Et pour neant foulle
9
et passe le temps de son estude viengne aux
10
parties de la satyre et aux folles cohortes
11
affin quil voye si cest rien de auoir perdu
12
son temps et cuider venir apres quant im⸗
13
possible est pour le recouurer. Pour quoy
14
les ieunes enfans du temps passe employ
15
oyent la fleur de leur aage aux estudes.
16
Car ceulx qui iadis en enfance estoyent
17
querans les modulations et doulceurs de
18
musique Narrans les dictiez des escriptu
19
res ont acquis gloire es generations de
20
leur gent: et aussi repos et oysiuete sans
sans ] fans GW5065
let
21
tres et science est vne mort et la sepulture
22
de lhomme vif. Mais certainement vous
23
clercs de maintenant alors que selon laage
24
de vostre temps deussiez estre maistres:
25
de rechief vous auez besoing destre ensei⸗
26
gnez qui sont les principes et elemens de
27
lexorde et naissance des parolles de dieu.
28
Et pource lecteurs ou auditeurs de la pre
29
sente satyre ne perdez point le temps/ car il
30
nest iamais recouuert.
d ii

gw5065_039_providence_d2r
32
Carpimus
hac satyra.
etc.

40
Adsit in exem
plum midas
rex. etc.

50
Multi diui
tias optant
etc.

65
Poscit opem
neruis qui
dam etc.

75
Pelleus et
nestor vi
uax etc.

6
Qui studi⸗
um exercet
vanum steri
lemque etc.

16
In pueri⸗
cia requiren
tes modos
etc.