31
MAintenant reste amener a la
32
satyre pour iecter en la grant
33
nef les folz estudians qui por
34
tent chappes sur leurs espau
35
les et longz chapperons dont
36
ilz tirent apres soy les queues
37
en la pouldre: et se cuident ou veullent mon
38
strer scauoir ce que iamais ne aprindrent
39
en estudiant. Et sont les ieunes gens de ce
40
ste folle erreur feruz que alors quilz deuroyent
41
bailler aux estudes leurs tendres meurs
42
ilz suyuent plus tost les places communes
43
ieux ludibres mocqueries et choses vaines
44
et ainsi mauuaise ieunesse na cure des fruitz
45
de lestude et ne pense point aux ars trouuez
46
par grant raison Mais plus tost sont les
47
folz enlassez en folle estude et inerte dont
48
ilz ne auront rien de bonnes meurs ne rien
49
de vertu. Et toutesfoys sapience est a estre
50
paree auecques le grant labeur des anci⸗
51
ens Car les repos oysifz et vains ne peuent
52
rien donner a lestudiant Et de ce ie me
53
esmerueille plus que plusieurs par erreur
54
profane ne tournent rien entre leurs mains
55
que les gramenates triuiaulx en exposant
56
lescripture souuent au sens opposite Et
57
ainsi le fol grammarien desprise les clers
58
volumes de la grammaire primitiue dont
59
alexandre de ville dieu trouble les precor⸗
60
des/ car en parolle roee il soult les neux
61
de logique et des sillogismes auecques
62
moleste garrulite Et crie maintenant
63
sortes conrir
conrir Ex., Providence ] courir Ex., Wien
/ Maintenant platon arre⸗
64
ster Et ne scait imposer fin a ses parol⸗
65
les. Pareillement lart de logique en faul⸗
66
sete les neux et les rays subtilles embras
67
se/ cestassauoir les cautelleuses disputa⸗
68
tions et demaine en tenebres obscures ce
69
qui est cler et explicite. Et ainsi par simili⸗
70
tude les verbuleux enseignemens de lo⸗
71
gique crient et respandent par nuictz et
72
par iours les enrouez murmures des
73
raynes criantes en vne mare/ Cestassa
74
uoir que les enfans sont folz qui se abu⸗
75
sent a telles cauillations destude et ne
76
estudient pas la science de bonnes meurs
77
Et par tant est violee la premiere ieunesse
78
qui ne quiert rien vtile et ne gouste rien
79
delectable. Car les estudiens mal mori
80
ginez sont de ceste condition quil nya au⸗
81
cune constance sen va lung a vienne soubz
82
vmbre de estudier Puis a erforde A basle
83
en barbarie Passe la mer/ a veu les gens
84
estranges de ybernie. Lautre a veu les
85
francoys et les murs de romme la grande.
86
Toutesfoys ilz retournent finablement vers
87
leurs parens sans quelque louenge de science
88
portans sur leurs testes chappes orgueilleu
89
ses lesquelles puissent respondre pour vng
90
fol estudiant qui sans science porte chappe
91
Et ainsi telz folz ont traicte et passe leurs
92
premiers temps vainement et en follie. Donc
93
par raison ceste satyre a este faicte/ Car roy
94
allement cest follie a homme de porter labit
95
dung degre dont iamais la science neut.
¶De ceulx qui parlent contre dieu follement.
1
¶La satyre ensuyuante est faicte signan⸗
2
tement contre ceulx qui veulent corriger
gw5065_040_providence_d2v
31
Nunc superest
satyre fatu
os etc.

81
Hic volat
ad vien⸗
nam etc.