73
appartient a homme precipiter contre
74
le hault et souuerain dieu murmures cre
75
pitans ou susurrations. Car ainsi par
76
murmure tant de foys cheut la compai⸗
77
gnie des folz ou temps du peuple disrael
78
qui murmuroit contre dieu. Et pareille⸗
79
ment ou temps de maintenant chayent
80
plusieurs et finent de mauuaise mort.
¶De aultruy dire iugement.
1
¶Aultre satyre en laquelle sont reprins
2
les folz qui iugent les aultres et condamp
3
nent culpables de aucuns vices et ne se iu
4
gent pas eulx mesmes dont ilz sont folz
5
appellez. Car comme dit le prolude. Qui
6
conques se cuide iuste et loue par vie: iu⸗
7
ge les aultres et les condampne nuisans
8
Et ne contemple point que celluy mesme
9
prent ruine il est fol. Car se dauenture vi
10
ent quil chaye il luy est aduis que les aul
11
tres doyuent cheoir comme luy. Pource
12
sont telz folz comparez au fol qui se moc
13
que du malade estant en vng lit pource
14
quil est cheu dung arbre: et ne voit pas
15
ledit fol que luy mesme y est monte et ne
16
tient que a vne petite branche preste de rom⸗
17
pre et le laisser cheoir. Dont dit lescriptu⸗
18
re. Ne vueillez point iugier: et vous ne
19
serez point iugiez. Ne vueillez point con⸗
20
damner: et vous ne serez point condam⸗
21
nez. Fol homme pense bien cecy: pourquoy
22
voy tu en loeil de ton frere vng festu ou
23
paille: et dedans le tien tu ne voy pas vng
24
grant cheuron. Pourquoy veulx tu oster
25
du petit oeil de ton frere la paille qui con⸗
26
turbe et empesche les lumieres. Et iuge cel
27
luy de lerreur de aultruy qui na en soy au⸗
28
cune chose qui le condamne. Car qui aul⸗
29
trement le fait est fol.
30
PLusieurs par le vice de fol⸗
31
lie encourent les perilz a crain
32
dre et la griefue yssue de mort
33
lesquelz tire a soy vaine espe
34
rance de vie et prosperite: de
35
fauste de salut qui a la semblance dung fleu
36
ue courant sepasse tout soudainement. Mais
37
vng fol se cuide estre bon: iuste puissant
38
magnanime: et ne pouuoir encourir au⸗
39
cun mal. Vng fol ne craint point la mort.
40
Car il est conduit par vne vaine esperan⸗
41
ce: et desprise tout ce qui demeure ou monde
42
apres luy. Et dit orace en ses epistoles: que
43
vng fol prent incontinent auecques vne dent
44
inique tout ce que les aultres delirent ou
45
faillent: et ne voit point ses faitz: mais cha
46
cun fol garde en sa mauuaise et inerte poi⸗
47
ctrine vne esperance par laquelle il espere
48
pouuoir viure longuement. Et sil voit la
49
mort de aultruy et la ruine estre presente il
50
ne remembre point que luy mesme peult mou
51
rir. Et incontinent faint la cause pourquoy
52
lautre a este si tost prins de la mort: et dit. Ce
53
nest point merueille si cestuy la est mort
54
puis quil nestoit aultrement sain et valide
55
Mais il estoit triste tout suffus de gros
56
sang melencolique plain de pechie et de frau
gw5065_042_providence_d3v
5
Se iustum qui⸗
cumque putat.
etc.

18
Nolite iudi
care et non iu
dicabimini
etc.

30
Stulticie
vicio metu
enda. etc.

37
Se putat
esse bonum. etc.

53
Non alias
validus. etc.