33
lement quilz sont desprisans le monde et les
34
illecebres dicelluy. Et la raison est. Car
35
maintenant nous ne voyons rien seur/ rien
36
bien garde/ rien transquille: ne quelque foy
37
ou monde. Parquoy plusieurs ont fouy les
38
citez/ les richesses/ les peuples: et les com⸗
39
paignies prophanes: affin que en apres lestat
40
fust seur. Pource ramaine lacteur a pro
41
pos ce que dit monsieur sainct iehan en son
42
quinziesme par substance et dit. Celluy qui a
43
estably mener tousiours iuste vie: ensuy⸗
44
ure meurs sainctes: et les benefices dicelles
45
ne cure ou regarde point que le monde fa⸗
46
ce: affin quil ne se arreste point aux tacites
47
querelles. Car aux iustes la mauuaise lan⸗
48
gue ne nuist point: et par tant est a entendre
49
que nul ne doit craindre a bien faire pour
50
le langaige des gens. Et pourtant dit le⸗
51
scripture prinse a ce propos apres le prolu⸗
52
de. Comme ainsi soit que tu viues bien et
53
droictement ne cure point les parolles des
54
mauuais il nest pas de nostre franc arbi⸗
55
tre que chacun parle. Et a beaucoup de fro⸗
56
ment pour faire du pain qui a tous estou⸗
57
pe les bouches. Pourtant les saiges du
58
temps passe ne laissoyent point a dire veri
59
te. Car se les poetes satyriques et les sainctz
60
prophetes iadiz eussent pense les murmu⸗
61
res mortiferes des hommes: iamais neus⸗
62
sent monstre les monumens et aduertisse⸗
63
mens de bon salut. Et eust perdu et perdroit
64
cestuy sa bonne renommee: cestuy son me⸗
65
rite et cestuy son honneur. Car ou monde
66
nul ne vit tant sainct que veritablement il
67
plaise a tout fol qui na point de raison. Et
68
qui pourroit droictement seruir a tous cel⸗
69
luy seroit bien eure et seruiteur bon par no
70
blesse. Et qui vouldroit a tous plaire il fault
71
rompre les iours et les nuitz sans auoir re
72
pos. Ou est celluy qui auecques pain ou
73
farine ou auecques les dois pourra clorre
74
les langaiges des folz. Nous parlons et in
75
continent nous en repentons. Et na aprins
76
le monde aucune chose se nest parler choses
77
vaines et sotes parolles: par lesquelles il
78
acoustume de contaminer et blasmer les iu
79
stes. Pourtant lhomme saige ne cure point
80
et ne luy chaille des ludibres et des mocque⸗
81
ries du monde vain. Et ne attende point que
82
la vacgue turbe du monde porte et die car
83
fol est qui si arreste.
¶Des subsannateurs calumpnia
teurs et detracteurs.
1
¶La satyre ensuyuante ensuit de la prece⸗
2
dente par laquelle ceulx sont ditz folz qui
3
laissent a bien faire pour les detracteurs su
4
surrateurset calumpniateurs: qui par ceste
5
sont reprins et folz appellez. Car il ne leur
6
suffist pas de mal faire: mais vouldroyent
7
que chacun fust leur semblable et sefforcent
8
de abstraire ceulx qui sont bien et les indui⸗
9
re a faire ainsi que eulx par les despriser leur
10
tirer la langue ou aultres mocqueries des
11
prisantes leur bien fait. Et sont comparez
12
a ceulx qui gectent des pierres qui retour⸗
13
nent contre eulx ainsi que met le prolude di
14
sant. Ceulx sont folz qui gectent les pier⸗
15
res dont grosses roches retournent contre
16
eulx: par quoy fuye iceulx folz le saige qui
17
en vouldroit estre loing. Car aucune cor⸗
18
rection ne tire les folz obstinez de leur vice
19
Et napprennent rien de bonnes meurs auec
20
ques ce quilz nont rien de preudhommie.
21
Par ainsi les iustes et saiges ne sont pas
22
bien ensemble. Car comme dit lescripture
23
icy prinse. Les iustes ont abhomination
24
dung homme qui est mauuais. Les mau⸗
25
uais aussi abhominent et blasment ceulx
26
qui sont en la droicte voye: mais sapience
27
a garde le saige de ses ennemis: et deffendu
28
de ses seducteurs. Pource verront les folz
29
la fin du saige et nentendront point ce que
30
dieu aura pense dicelluy.
31
O Folz sans cueur et sans con
32
sideration: hastez vous et ve⸗
33
nez a nostre pallestre ou
34
iouste: ie commenceray main⸗
35
tenant a vous enseigner ce
36
qui est bon: ie vous enseigneray les ensei⸗
37
gnemus de la sacree loy des peres qui: mon
38
strent le droict chemin de prosperite et la voye
39
polie par le sentier des peres. Pourtant fai⸗
40
ctes et courez hastiuement. Ie vous prie Apre⸗
41
nez que cest que vertu: et que la prudence des
42
choses et delaissez finablement estre poure
gw5065_056_providence_e4v
41
qui statuit
iustam. etc.

51
Cum recte vi
uas. etc.

59
Si vates
satyri quon
dam. etc.

14
Stulti qui la
pides. etc.

22
Abhomi ⸗
nantur iusti
virum. etc.

30
O fatui ex
cordes no⸗
stram. etc.

39
Discite. quid
virtus.