41
face daultruy et luy conspue la teste: toutes⸗
42
foys il ne souffriroit pas telles choses luy
43
estre faictes de celluy a qui il les fait ne par
44
maniere consemblable tolerer le ieu par luy
45
mesmes presente. Pourtant conuient il bien
46
premediter la chose que tu as a faire: et que
47
tu ne faces pas la chose que tu denies souf⸗
48
frir. Car qui veult fouler les aultres en vng
49
sac a coup de maillet il fault que aucunes⸗
50
foys il prenne la playe dicelluy. Et specia⸗
51
lement mauuais ouurage tousiours retour
52
ne a louurier. Comme nous auons dung feure
53
athenien nomme perillus dont parle Ouide
54
lequel perillus voulant complaire a vng
55
tirant nomme phallaris qui persecutoit rigo
56
reusement les hommes fist vng beuf da⸗
57
rain ou coste duquel estoit vng huis pour
58
gecter dedans celluy quon vouloit. Et puis
59
estoit fait tout autour dudit thoreau grant
60
feu et quant larain estoit eschausse que le
61
poure pacient sentoit la douleur il crioit et
62
sailloit sa voix par la gueulle du thoreau qui
63
tellement estoit organise quil ne sembloit
64
point que ce fust voix dhomme mais mu⸗
65
gissement de beste affin que les aultres hom
66
mes en eussent moins de pitie. Toutesfoys
67
le maleureux ouurier fut le premier qui fut
68
mis en ce tourment par le commandement
69
du tirant et porta les iustes loyers de son cri
70
me. Pourtant fol prophane ne fay point aux
71
aultres les choses que tu ne desireroyes point
72
te estre faictes affin que tu ne portes tes mal
73
faictz. Car souuent le fol fait la fosse et le per⸗
74
tuis nuisible au dommaige daultruy ouquel
75
pertuis toutesfoys celluy fol chiet et perist.
76
Comme nous auons de naaman qui iadis com⸗
77
me homme maledictionne plus que aultre
78
fist faire la croix pour faire mourir mar
79
dochee qui comme dit est en la satyre prece
80
dente ne le vouloit point saluer. Mais celle
81
croix descendit contre son chief: car en elle
82
fut pendu et perit de son propre las. Bien est
83
conuenable que tu te confies a tous: mais
84
pouruoye a ton fait et preuoy les fraudes
85
et deceptions qui te peuent aduenir tant pour
86
ton fait que pour celuy daultruy sans trop
87
ty confier. Car ceulx qui trop se confient sou
88
uent experimentent venin tresamer. Car hom
89
me ne scait combien grande foy soit en la
90
peau et cuirie de lhomme. Ne conuiue point
91
cest a dire ne boy ne mengeu auecques lhom⸗
92
me mauuais qui a le cueur liuide et enuieux
93
et duquel le secret de la pensee est mort. Car
94
celluy te dit hoste mengeu et prens mainte
95
nant noz fercules boy ton saoul affin que du
96
souper tu ten puisses retourner saoul. Mais
97
toutesfoys celluy qui ainsi doulcement te
98
prie et inuite auecques cueur sinistre et mau
99
uais porte aucunessoys venin contre toy.
100
Et pource tu qui es saige fouy les hommes
101
enuieux. Car souuent te rit auecques riz
102
fort ioyeux celluy qui desireroit dillanier
103
ta pensee et te faire mal et deshonneur.
¶De limprouidence du temps
aduenir.
1
¶Aultre satyre en quoy sont redarguez
2
les folz paresseux de leur improuidence. Et
3
sont comparez a celluy fol qui ou temps deste
4
est negligent de recueillir et amasser ce de
5
quoy il puisse viure ou temps dyuer Et fault
6
quil fusse ses dois quant la froidure est ve⸗
7
nue. Ainsi que lours qui est si paresseux et
8
sot que quant il voit le beau temps il nose
9
saillir hors de sa roche de peur que la neige
10
ne le surprenne et que le temps change et ne
11
scaiche retrouuer son pertuis. Et ainsi quant
12
le temps est changie et il se treuue enclos la
13
dedans il ne scait aultre chose faire que les
14
chier ses pates. Le paresseux aussi qui en
15
temps na point fait pourueance souffle a
16
ses dois. Dont dit le prolude. Quiconque
17
desprise la mession ou temps deste second et
18
chault. Et ne recueult point les fruitz et les
19
biens de la terre il est contrainct soubz le soleil
20
dyuer auoir faulte des choses desirees Et
21
susser ses dois en la maniere et coustume
22
des ours.Pource nous admonneste lescriptu
23
re a ce propos qui dit. O homme fol paresseux
24
va au formy et considere les voyes de luy
25
Et aprens sa science: car en este le formy ap
26
pareille viande pour soy: et assemble tant que
27
les blez sont aux champs ce quil fault quil men
28
geusse quant il en seront hors. Les formis sont
29
vng peuple malade et debile qui en messions
30
parent sa viande. Mais tout paresseux est
31
tousiours en pourete.
gw5065_092_providence_h4v
51
Fecerat vt
taurum infe⸗
lix. etc.

69
Quod tibi non
fieri cupias
ostulte. etc.

82
Conueniet
cuncte bene te.
etc.

90
Non conuiua
homini nequam
etc.

15
Quisquis in
estatis. etc.

23
Vade ad
formicam o
piger. etc.