Fueillet. l
36
IE vouloye desia auecques
37
le doy refraindre et clorre
38
mes leures feruides et chaul
39
des et par aduenture mectre
40
fin a mes nombres des folz
41
que iauoye empense mectre dedens la nef.
42
Mais la tourbe ayant le front pare et far⸗
43
de de corimbes et fruictz stolides par fureur
44
stultigere raconte les gestes percites qui sont
45
cause de moy arrester a ce propos/ Car veu
46
ce que ladicte compaignie raconte il ya tel
47
cheualier qui porte les esperons daultruy
48
Et lautre porte entre ses mains les droitz
49
de romulus Cest a dire que vng fol se van
50
te aucunesfoys dauoir les esperons ou estre
51
aussi hardi que hector qui noseroit bien assail
52
lir vng paige Et tel clerc se vante auoire et
53
porter tous les droitz de romme et les loix
54
des dix tables qui ne veit oncques loy ne de⸗
55
cret fors par ouyr dire et a trauers la cou⸗
56
uerture du liure Le fol cheualier se vante
57
orgueilleux de son antique noblesse et note
58
les temps despuis le temps de tulles roy Ou sa
59
generation estre de fort nobles parens que
60
iadis romulus auoit par grande considera
61
tion esleuz pour constituer en noblesse Et
62
oultre scait connumerer les aultres/ et dire
63
tel fut extraict de telz et de telz: mais enco⸗
64
res mon genre precedoit Et par aduenture
65
cestuy fol vanteur a eu ses peres et ancestres
66
qui par feneration inique fraudes et autres
67
manieres sinistres ont porte et portent leurs
68
noblesses et dominations. Iuuenal dit que
69
plusieurs se font orgueilleux de noblesse qui
70
toutesfois ne lont pas meritee par leur vertu
71
Et pourtant de raison ne sont pas nobles et
72
sont folz de sen vanter/ Car noblesse vient de
73
bonne vertu et de bien eurees merites et ne don
74
nent ou appareillent les richesses aucuns
75
stemmates cest a dire noblesses Et non ob
76
stant que vng vsurier rapineux tyrant et
77
mauuais homme acquiere et vsurpe beaucoup
78
de richesses dont il achapte fiefz nobles et
79
que le prince luy permecte en iouyr comme no⸗
80
ble si ne lest il pas Pource demande lacteur
81
au fol vanteur. Que ne merites tu par au
82
cune vertu la candeur et beaulte du tiltre ou
83
pourquoy tu ne las ia portee pour estre dit
84
noble quelle noblesse te la donne. Voycy que
85
tu me dis et respons Nous auons long temps
86
a mene bataille et porte les enseignes du
87
dieu mars aux estranges contrees et loingtai
88
nes regions Et sont congneuz mes faitz a
89
diuerses gens Les sacrees hierosolimes me
90
ont veu La terre memphitique Gaulle belli⸗
91
potente et les getes marticolles Et fort en
92
armes ay lustre veu et visite les aultres re
93
gions Parquoy ie suis dit et porte noble par
94
noblesse bien meritee et deuement acquise.
95
Ainsi se vante le cheualier oultrecuide et sans
96
vertu. Aucuns aussi desirent tenir le tiltre
97
et le nom de docteur qui se vantent et disent mer
98
ueilles Toutesfoys iamais ne aprindrent
99
rien. Assez de choses folles parlent parolles tres
100
vaines et veulent estre prudens et doctilo⸗
101
ques Toutesfoys ilz sont totallement igno
102
rans et ne scayuent rien Mais ont prins les
103
vains noms de leur tiltre seulement de les⸗
104
corce du liure Cestassauoir de auoir veu
105
sans plus la couuerture des liures ou linti
106
tulation Et se vantent dauoir en leurs cueurs
107
sciences et vertuz que iamais ne acquirent
108
Mais pourquoy en parleray ie plus ce seroit
109
peine perdue/ Car ces maulx sont innez aux
110
folz Cest a dire que les folz ont oultre na⸗
111
ture de tousiours quilz veulent estre incon
112
tinent ce quilz ne sont point.
¶Des ioueurs.
1
¶Ensuyt vne aultre satyre contre les iou⸗
2
eurs qui nont aultre felicite que a iouer et y pas⸗
3
sent les iours et les nuictz dont maulxinfi t
4
niz blasphemes et perditions de biens viennen
5
Et repudie fort vne chose qui souuent aduient
6
cest que apres boire et mengier femmes sans conside
7
ration de honneur se meslent entre les hommes
8
et veulent mener le ieu Dont met lacteur en
9
son prolude. La dommaigeuse volupte des
10
ieux sollicite plusieurs et seulement leur plaist
11
Aultre chose ne curent ne pensitent aultre ia
12
cture Et pource se tu veulx esmouuoir telz
13
folz metz deuant eulx de bon vin et les dez
14
Et maudis ou perissent ceulx qui pensent du de
15
main et du iour aduenir Mais la mort qui
16
leur arrache loreille dit Viuez ie viens a vous
17
Le peuple se est assis a menger et a boire et
18
incontinent se sont leuez a iouer.
i ii

gw5065_099_providence_i2r
36
Feruida
iam digito etc

46
Alter enim mi
les gestat
etc.

56
Miles ab
antiqua se
nobilitate.

68
Plures se
faciunt ex
nobilitate.

72
Nobilitas
virtute etc.

85
En ais ex
ternis etc.

96
Doctoris quidam
titulum etc.

8
Multos lu
dorum fa⸗
tuos etc.

13
Pone me⸗
rum et talos.
etc.