Fueillet. lvi
204
nous trouuerons que pourete donna les
205
primordes et premieres naissances a noz
206
siecles Elle establit les citez et donna les
207
nobles et dignes sceptres Elle establit les
208
magistratz et les royaumes du monde
209
Et par ses merites inuenta et trouua tous
210
enseignemens Et veritablement grece la
211
noble auecques belle pourete promerita ia
212
dis grant louenge et honneur perpetuel.
213
Aristides fut poure Epamynundas duc
214
des cheualiers de grece fut poure/ toutes⸗
215
foys estoit fort et sans crainte sique aultre
216
ne le domina Et pareillement Homere le
217
noble poete fut poure et estoit lors que en
218
metre et pied heroique il tournoit et descrip⸗
219
uoit les fatalles dispositions troyennes. So
220
crates aussi qui fut succint en lart et philo⸗
221
zophie etherealle combien que vuide de biens
222
ne fut point sans louenge Et royalement
223
comme dit le .xi. de leclesiaste Il nest rien
224
au monde tant hault ou tant orgueilleux
225
qui ne soit couru et venu dung petit russeau
226
Lhonneur de pourete a Romme ainsi que dit
227
sainct Augustin esleua les haultesses tra⸗
228
peyennes et donna tiltre et commencement a
229
la cite Iadis fut romme nee de poures et
230
simples pasteurs/ et luy donna vng poure
231
rustique si grans noms. Ouide dit que les
232
richesses molles trop desirees iadis froisse
233
rent les regnes orgueilleux Et que pour
234
lauarice des richesses romme: la puissante
235
cheut iadis et cherra Pour les richesses mi
236
serables a souffert carthage tant de ruines
237
miseres et pouretez Mais toutesfoys lhon
238
neur de pourete entre les saiges nest point
239
perdu/ mais sans fin resplendist. Pour
240
quoy desirons nous tant qui par exemples
241
veritables congnoissons que la pecune fu⸗
242
neste et mortelle a commande plusieurs mor
243
telz et contrainctz entrer grief dommaige.
244
Ainsi que nous auons de Cresus roy dont
245
parle Herodotus en son premier et dit que les
246
richesses orgueilleuses luy nuysirent/ Car
247
pour elles il souffrit les tristes dispositions
248
de mort Et pourtant soit a honnorer enuers
249
tous mortelz lusaige du poure Car comme
250
dit sainct Marc en son .x. Nul riche ne peut
251
entrer ou ciel.
De celluy qui ne veult perseuerer
en bien.
1
¶Ensuyt vne satyre par laquelle sont re⸗
2
prins et redarguez les folz qui font mer⸗
3
ueilles au commencement et puys a la fin
4
de tout rien. Ainsi que les folz qui ont aprins
5
a nourrir et anichier les coucoux se pren⸗
6
nent hastiuement a mener la charrue pour
7
ce quilz oyent dire quil en vient de grans
8
biens. puis quant ilz sentent le trauail retour
9
nent a paistre leurs oyseaulx Ainsi a pren
10
dre moralement font les religieux qui par
11
vne voulente soubdaine se prennent a fai⸗
12
re aucun bien Puis tantost apres se faschent
13
ou repentent dauoir laisse le monde et y re⸗
14
tournent comme deuant Parquoy ce quilz
15
ont commence ne leur est pas tresmeri⸗
16
toire ne de si grant efficace que silz eussent
17
perseuere Dont met le prolude. Plusieurs
18
auecques mains cupides accelerent et se ha
19
stent toucher ceste charrue: mais ilz post
20
posent continuer le labeur commence Pource
21
que comme non parez de raison ilz paissent con
22
tinuellement le coucou et le remectent en son
23
nid. A ce propos dit lescripture Homme met⸗
24
tant la main a la charrue et regardant der⸗
25
riere soy nest conuenable au royaume de
26
dieu Et qui tient la charrue et qui se glorifie
27
a porter dars glaiues ou traitz il donnera
28
son cueur a tourner les soues a pourceaux
29
et a la gresse des vaches Car plusieurs sont
30
qui bien commencent et finent leur vie en mal
31
Et ainsi nont point de merite Non pas quil
32
soit a entendre que bien fait soit perdu: mais
33
non pas de si grant efficace comme qui eust
34
perseuere.
35
MO commencement de ceste sa⸗
36
tyre parle lacteur par vng
37
ambages et en termes cou⸗
38
uers disant La premiere oeu⸗
39
ure se eschauffe quant le ru⸗
40
stique contrainct la charrue Et par tout
41
le premier labeur est fait de ardante main
42
Et pourtant oy ce que la sentence de mon di⸗
43
tie veult affin que auecques main legiere et
k ii

gw5065_111_providence_k2r
207
Paupertas
tribuit etc.

222
In mundo
nihil est tamen
celsum etc.

231
Diuitie
molles fre⸗
gerunt etc.

244
Diuitie cre
so regi.

17
Hoc mani⸗
bus multi.
etc.

23
Nemo mit
tens manum
suam etc.

35
Feruet opus
primum etc.