Fueillet. lxi.
86
homme nest prompt et appareille souffrir
87
labeurs Ainsi noz corps trebuschent et cou
88
rent a la mort. Iuuenal dit que a tard plai
89
sent les choses tresbonnes/ car maintenant
90
les malfaitz aydent tous hommes et leur
91
plaisent. Et pourtant estudie le saige tous
92
iours embrasser vertu/ car les crimes tres⸗
93
mauuais viennent de leur gre et ne fault que
94
tant soit peu dentree pour leur donner vng
95
grant cours Et ainsi que dit sainct Mathieu
96
en son .vii. non pas en parolles comme icy
97
mais equiualentement Qui pour le royau
98
me des cieulx marchande les iniques illece
99
bres et folles vanitez du monde il demeure
100
fol et inert a tousiours/ car de lung a lau⸗
101
tre il nya point de comparaison mains que
102
dung bon cheual a la musete dung bergier
¶De honnorer pere et mere.
1
¶Ensuyt vne aultre satyre par laquel⸗
2
le sont redarguez deux manieres de folz
3
Premier les folz peres qui donnent a leurs
4
folz et mauuais enfans ce quilz deussent
5
garder pour eulx et cuident que leurs en⸗
6
fans leur facent en vieillesse ce quilz ne
7
font pas. Secondemeut sont redarguez
8
les folz et mauuais enfans qui ont dissipe et
9
prins les biens de pere et de mere puis les
10
dechassent en vieillesse sans les ayder a
11
nourrir ne leur porter aucun honneur/
12
mais les veulent batre et ne desirent que
13
leur mort Ainsi par ceste satyre parle la⸗
14
cteur premier aux folz enfans en son pro
15
lude qui dit ainsi Ie iuge iceulx folz in⸗
16
sulses et sans consideration de bien qui
17
par principalle bonte et pitie ne honno⸗
18
rent point leurs parens et qui nyent leur
19
prester ayde placide et qui leur refferent
20
dures batures et noyses Car celle nef ou
21
sont les folz les recense et appelle telz.
22
Pource dit lescripture incitante les enfans
23
a honnorer pere et mere et icy prinse a pro⸗
24
pos. Celluy qui honnore son pere sesiouyra
25
en ses filz et sera exaulce au iour de son
26
oraison Celluy qui honnore son pere il
27
viura de plus longue vie Qui craint son
28
seigneur honnore ses parens Et ainsi
29
que a seigneurs seruira a ceulx qui lont en
30
gendre en oeuure en parolle et toute pacien
31
ce: mais ou millieu des tenebres sera destain
32
cte la lumiere dicelluy qui dit mal a pere
33
et a mere.
34
POurtant que les folz peres
35
sont souuent cause de faire
36
leurs enfans folz: lacteur
37
commence sa satyre de eulx et
38
dit ainsi Comme des aultres
39
folz dont est ia parle Ie re⸗
40
pute aussi celluy pere fol et stolide qui eslar
41
gist et baille tous ses biens a ses enfans
42
Auecques lesquelz biens luymesmes pour
43
roit supporter son anciennete et recreer ses
44
iours grauescens et souuent empesantissans
45
par mort Et de la vient que le mauuais filz
46
soustient son pere ne auoir rien heu et luy
47
porte petit preside et peu de secours. Et sil
48
aduient que le vieil pere rendu auecques
49
son filz soit de trop longue vie le mauuais
l

gw5065_121_providence_l1r
88
Optima
raro pla
cent etc.

15
Hos reor in⸗
sulsos etc.

23
Qui hono⸗
rat patrem
suum etc.

39
Hunc etiam
esse puto.

47
Si nimium
viuax pa⸗
ter est etc.