41
tesfoys par blandices ou par parolles de
42
menace aucunesfoys ilz sont espouuentez
43
Et laissent les efforcemens de la sacree ve⸗
44
rite Cest a dire quilz ne mectent pas hors
45
ce que bien eussent neust este la retraction qui
46
les engarde/ Mais droictement ne sont pas
47
saiges ceulx qui pour amour absconsent et
48
taisent les enseignemens de verite Et trepi
49
dent ou craignent les menaces des hommes
50
congnoissent ilz point que la puissance terrien
51
ne est moindre des choses etherealles et que
52
la puissance de dieu Et pourtant celluy a qui
53
le recteur du ciel par la puissance des dieux a
54
a donne les douayres dengin et desprit/ luy a
55
infunde couraige en saige pensee Pourquoy
56
vacille il ou flechit Et trepide et doubteux
57
craint a predire et prescher deuant tous les loix
58
de verite Mais pourtant que les blandices et
59
flateries deslient les cueurs de plusieurs Les
60
dons aussi enuoyez deffendent aucunesfoys
61
verite estre confessee souuent le fol auecques
62
leure et bouche serree et compresse cesse trans
63
funder au peuple les enseignemens de verite
64
Mais le saige tel que la muse de virgile a de
65
painct et descript Impauide fort et sans crain
66
te ose par tout predire et publier bien et ve⸗
67
rite Et trutiner/ cest a dire peser les fu⸗
68
reurs de lhumain genre Iacoit que les
69
corps de ceulx qui disent verite aucunes⸗
70
foys soyent cruciez ou thoreau sicilien/
71
cestassauoir dedens le beuf darain que
72
fist phallaris en cecile pour faire mourir
73
ceulx qui reprenoyent la tyrannie de leur
74
roy denis le syracusien Et que lespee pende
75
preste de cheoir sur la teste de ceulx qui
76
preschent verite si ne se doyt elle celler/
77
Car le vray saige na point horreur des
78
perilz de la mort sil a stably et lixe sa vie
79
en ferme sentier Et ne lespauentent point
80
le grant seigneur ne les parolles commina
81
tiues Mais de poytrine sans froissure
82
saine et entiere met hors et desclaire les loix
83
de Iesucrist. Sainct iehan euita les cours
84
du peuple et les murmurations Et pour
85
tant descendit iesuchrist a son baptesme
86
dedens les eaues Qui corrige aultruy par
87
blandidules et doulces parolles le reprent
88
de son vice Et luy monstre ce dont il pren
89
ne exemple de vie et norme salutaire pour
90
se reigler si cestuy ne te oyt/ si par aduen⸗
91
ture il te regarde de viayre despit et menas⸗
92
sant ne te chaille le temps viendra ouquel il
93
daignera bien te rendre graces et louenges
94
de ton bon enseignement Ainsi que vng en
95
fant a lescolle tant que son maistre le pugnist de
96
ses faultes et le contrainct daprendre iamais
97
ne layme ains le mauldit Mais apres quil
98
vient au temps de congnoissance il le loue
99
et benist Et certainement celluy qui pour les
100
choses mondaines tente et essaye absconser
101
et tayre verite Et prepose les prouffitz cor⸗
102
porelz aux choses exteriores Icelluy fol
103
mourra dedens les obscures tenebres Eu⸗
104
reux est et saige sera celluy qui bien sen gar
105
dera.
¶De retirer aucun bien faisant
et de bien fait.
gw5065_146_providence_n1v
51
Ingenii
dotes tri⸗
buit etc.

65
Sed sapiens
qualem etc.

83
Vitabat
populi cur⸗
sus etc.