70
moult nuyst la vaine conuersation du mon
71
de qui maine tous a pechie et malice Et pour
72
tant se preudhommie/ se vertu/se bonne vie/ par
73
aduenture ne peuent pas auoir lieu en toy/
74
Aumoins ne vueilles pas seduire les iu⸗
75
stes hommes E pardonne au bon qui sans
76
toy passe le droit chemin/ car si tu le faiz
77
aultrement tu es ministre dantechrist.
¶De lobmisson de bonnes oeuures.
1
¶Ensuyt vne aultre satyre de ceulx qui par
2
leur negligense obmectent a faire bonnes
3
oeuures et si de aduenture ilz les commencent
4
ne les continuent point Parquoy sont comparez
5
aux cinq vierges qui vindrent frapper a la
6
porte de lespouse apres que tout fut clos et il
7
leur dist ie ne vous congnois Icy vous ve⸗
8
nez sans clarte Dont met le prolude Tous
9
ceulx qui allument leurs lampes de huyle
10
lsagrant et odorant Et tiennent lucernes fla
11
grantes de feu rutilant et resplendissant pren
12
dront les doulx soulas du royaume perpe
13
tuel et ensemble leur sera ouuerte la porte
14
frappee et boutee soubdainement Au contrai
15
re auront ceulx qui sans lumiere de saigesse
16
et de bonnes oeuures viendront a la porte
17
Car il leur sera dit ce que met lescripture a
18
propos Les cinq folles vierges portoyent
19
bien leurs lampes/ mais elles ne prindrent
20
point de huyle auecques eulx Ainsi que firent les
21
prudentes et saiges en leurs vesseaulx auec⸗
22
ques leurs lampes Par quoy elles entrerent
23
les premieres Finablement vindrent les aultres
24
disantes seigneur seigneur euure nous la
25
porte qui est close Et le seigneur leur re⸗
26
spond Veritablement ie vous dy que ie ne vous
27
congnois departez vous de moy tous qui faictes et
28
operez iniquite et allez maulditz en feu eternel.
29
HElas cueurs mortelz profons
30
plongiez en leaue du monde
31
precipite Ie vous prie querez la
32
voye salutaire En tenebres
33
obscures et espesses est la pen⸗
34
see humaine enseuelie/ Car homme ne craint
35
les glaiues a troys pointes de lassus La vie
36
des hommes se enordit consite et meslee es cho⸗
37
ses mauuaises et plongeons noz cueurs sau
38
ciez et blessez en la mer tumide et enflee/ cest
39
assauoir en la mer des pechez. Que te pour
40
ra prouffiter que iadis tu ayes fait pures et bon⸗
41
nes oeuures Que te prouffite que tu ayes dresse
42
les autelz pour brusler les encens/ que ayes
43
offert a dieu les dismes de tes bledz Que
44
prouffite vng ieune homme par ses premiers ans
45
auoir resplendy en vertu sacree et puis a la
46
fin quant il est ancien auoir degenere laisse
47
le chemin de vertu et tourne aux vices Que
48
prouffite auoir ensuyuu les doctrines et en⸗
49
seignemens de la foy catholique et sacree qui
50
ne continue et ne honnore les biensfaitz. Com
51
me ainsi soit que dieu omnipotent iuge les
52
mortelz a la derniere heure Et que la grant
53
tube les appelle tous Lors chascun sera con
54
trainct de rendre les faitz de la vie passee/
55
par lesquelz il prendra dignes loyers Qui
56
desire auoir allume en huylle de vertu ses
57
lumieres et lucernes destainctes Alors que
58
sa pense chancelle ou mue Et que lesprit
gw5065_148_providence_n2v
9
Lampades
accendunt. etc.

17
Quinque fa⸗
tue etc.

28
Eheu preci⸗
piti morta⸗
lia. etc.

39
Quid pro⸗
desse tibi etc

55
Qui cupit
extinctas