Fueillet. lxxix
131
Mais pourquoy refere ie les meurs/ les
132
laydes parolles/ les ieux auxquelz conti⸗
133
nuellement se furie et tormente la folle cater
134
ue Ce mest peine perdue Car maintenant
135
la larue represente les festes saturnialles la
136
ou les folles gens se mectoyent nudz pour
137
saillir mieulx et trepider Ou la forgerie
138
des mammures Cest a dire lestat des lutons
139
qui vont de nuict et font tempestes quil sem⸗
140
ble de forgeurs Et qui plus est ie croy que
141
soubz le temps de laruation et defiguration
142
sont mises hors les lemures denfer les de⸗
143
esses terrifiques et espouuentables Car ilz
144
enlaydissent nature et par tenebreux cul⸗
145
tiuemens cueuurent les vrayes poytrines.
146
Et commaculent leurs viayres de fars et de
147
ordures Lung se fait boyteux/ Lautre se
148
crie aueugle si que maintenant la larue
149
cueuure les barons et magnifiques hom⸗
150
mes Car celluy nya qui ne se vueille desfi⸗
151
gurer ou contrefaire/ Toutesfoys cest le
152
pire que nous tirons et mectons en auant
153
les ludibres et mocqueries de la larue aux
154
festes de pasques et iours sacrifiques Me⸗
155
nons les danses et les debatz de luxure/
156
tournons toutes choses tresmauuaises et
157
ne nous defendent rien les festes sacrees
158
Par expres ou temps que la passion de Ie
159
sucrist est meditee recolee et pensee de tous
160
bons catholiques nous prenons la larue et
161
desfigurons noz corps plus que aux aul⸗
162
tres iours/ et nous plaisent tous pabules
163
et manieres de pechie. Helas nous nous
164
leuons tard auecques Iesucrist/ Car les
165
pechiez vains de ce monde commandeut
166
continuer la voye acoustumee Qui doub⸗
167
te que ce ne soit point pechie que nous tour
168
nons les bouches et nature ensemble pour
169
nous contrefaire O erreur turbide va ten
170
La renommee aucunesfoys volle et pu⸗
171
blie tel occis qui estoit larue et desfigure
172
que le dyable soubdainement auecques
173
sa larue a emporte aux enfers. Et raison
174
est que celluy dont il estoit nummisme et
175
ymaige emportast finablement son essigie
176
sa figure et son gaige.
¶De la vraye description dhom
me prudent.
1
¶En ceste satyre ensuyuante descript la⸗
2
cteur lhomme prudent a la collaudation des
3
saiges/ et au vitupere et reprehension des
4
folz Et dit en son prolude Lhomme bon
5
et prudent reprent tous vilains faitz et ditz
6
chastiant les choses mauuaises et enseigne
7
les bonnes et iustes. Lhomme prudent se re
8
pute tousiours coulpable en soy mesmes.
9
euite tous maulx et choses vaines Et quiert
10
et ayme vie bonne et iuste selon le chemin
11
que sapience luy monstre Laquelle selon
12
lescripture prinse a ce propos est assise es
13
souueraines excelses et haultes montai⸗
14
gnes sur la voye au meillieu des sentiers.
15
iouxte la porte de la cite: et en icelles por⸗
16
tes parle la digne sapience disante O hommes ie
17
clamite et crie tousiours a vous/ et tousiours
18
va ma voix aux filz des hommes Pour
19
ce vous qui estes paruules entendez mon
20
astuce Et vous folz et insipiens animad⸗
21
uertissez et tournez dedens voz couraiges
22
mes parolles Oyez moy Car iay a par⸗
23
ler de grans choses Ma gorge meditera
24
et pensera verite Et mes leures detesteront
25
et blasmeront totalement lhomme maul⸗
26
uais Ainsi appelle sapience tous hommes
27
ieunes et vieulx a son escolle pour ouyr la
28
description de lhomme prudent et saige dont
29
la satyre dit ainsi.
30
LEs enseignemens de virgi
31
le enseignerent lhomme pru
32
dent tel que a grant peine: noz
33
siecles en tiennent vng sem⸗
34
blable Parquoy le soleil de
35
vraye iustice tesmoigne que la maieste du
36
noble socrates promerita les degrez de sai⸗
37
gesse que aultre precedent nauoit euz Car
38
socrates fut vng aultre tel culteur de sa⸗
39
pience que les enseignemens de virgile chan
40
tent Car il despendoit et tenoit tout de soy
41
parfait a longle/ cestassauoir que en luy nauoit
42
rien imparfait/ car il estoit constant/ droit/ pour
43
ueu/ bon/ Pource dit seneque en ses episto⸗
44
les que lhomme bon et saige contient en sa poytri
45
ne plusieurs douayres et dons de grace Et re
o

gw5065_157_providence_o1r
151
Id tamen est
peius etc.

4
Vir bonus et
prudens etc.

11
In summis
excelsisque
verticibus
etc.

30
Prudentem
cecinere vi⸗
rum. etc.

44
Vir bonus
et sapiens etc.